Que dit la recherche ?

Flux RSS

Recherche d'informations : comment former les élèves

Résumé :
La recherche d'informations constitue l'un des principaux usages des TICE à l'école. Comment former au mieux les élèves à la recherche d'informations ? Cinq études réalisées en milieu scolaire montrent qu'il est possible d'améliorer les connaissances et les performances des élèves : en se centrant sur les contenus plutôt que sur les outils, en réduisant le nombre de liens à disposition des enfants, en les faisant réfléchir sur l'information demandée, en donnant des consignes de lecture et de temps.
 

Recommandations :
Les recommandations s'appliquent notamment aux enfants à la fin de l'école primaire et au début du collège :

  • entraîner tout au long de l'année, en se centrant sur les contenus plutôt que sur les outils,
  • limiter le nombre de sources (voir le document d'appui à la mise en place du B2i),
  • organiser et catégoriser ces sources dans un portail/page d'entrée,
  • donner des consignes de lecture et de temps aux élèves pour qu'ils ne naviguent pas trop vite, sans réellement lire les pages,
  • inciter les élèves à réfléchir sur la question de recherche et à préciser par écrit quelle est l'information à rechercher,
  • inciter les élèves à réfléchir sur les informations trouvées.

par Mônica Macedo-Rouet *

Dès l'école primaire, la recherche d'informations constitue l'un des principaux usages des TICE. Les élèves utilisent de plus en plus le Web pour se procurer des documents, des images et toute sorte de ressources pour leurs travaux scolaires. Parce que les élèves sont parfois des "as" de l'informatique, certains enseignants pensent qu'ils savent bien chercher. En fait, les jeunes enfants font face à plusieurs difficultés dans la quête d'informations : déterminer quelle est l'information demandée, choisir les mots-clés, évaluer les résultats d'un moteur de recherche, etc. Il est donc nécessaire de les former à ce type de recherche, comme le définit le Brevet Informatique et Internet (B2i),en particulier dans les domaines 4 (S'informer, se documenter) et 2 (Adopter une attitude responsable). Comment apprendre aux élèves à faire de la recherche d'informations ?

Un numéro récent de la revue scientifique Computers in Human Behavior était consacré à cette question. Il est le résultat d'un symposium sur la recherche d'informations à l'école, présenté à la conférence 2005 de l'Association européenne de recherche sur l'apprentissage et l'éducation (EARLI, en anglais). Trois études avec des élèves de primaire (cycle 3) et de collège de différents pays y sont présentées.

Elles montrent notamment qu'il est possible d'améliorer les connaissances et les performances des élèves :

  • en réduisant le nombre de liens à disposition des enfants,
  • en les faisant réfléchir sur l'information demandée,
  • en les incitant à anticiper les réponses.

Cependant, le programme idéal de formation à la recherche d'informations n'existe pas encore !

Se focaliser sur les contenus

L'un des constats des études est qu'apprendre aux élèves à se servir des logiciels n'est pas en soi très efficace. L'apprentissage de la recherche d'informations doit se centrer plutôt sur les contenus (par exemple, partir d'un projet de classe pour montrer aux élèves comment trouver des documents).

Els Kuiper et ses collègues de l'Université Libre d'Amsterdam(Pays-Bas) ont évalué un programme de formation qui partait d'un projet sur "la santé à travers les aliments". Pendant huit semaines, 82 élèves de 10-11 ans recevaient des consignes pour répondre à trois questions : "Est-ce que je mange sain ?", "Que veut dire un label ?", "Qu'est-ce que la publicité sur les aliments ?". Différentes stratégies possibles et les critères d'évaluation des sites Web leur étaient enseignés.

Les compétences de recherche sur le Web et les connaissances des élèves sur le thème ont été mesurées avec des questionnaires, avant et après le programme.

Dans deux écoles, les compétences et connaissances des élèves se sont améliorées. Cependant, dans deux autres écoles l'amélioration n'était pas statistiquement significative. Ce résultat est difficile à expliquer, mais les chercheurs pensent que l'engagement des élèves dans la tâche y a contribué. Les écoles où les élèves (et les enseignants) étaient plus réceptifs au programme ont donné des meilleurs résultats.

En revanche, une formation centrée sur la technique a donné des mauvais résultats. Peter Gerjets, du Knowledge Media Research Center de l'Université de Tuebingen (Allemagne) et Tina Hellenthal-Schorr, de l'Université de Saarland (Alemagne), ont testé un programme de formation qui apprend aux élèves les concepts d'URL, site Web, entre autres, à travers des exercices. 89 élèves de 11-15 ans y ont participé. À l'issue de cette formation, on a constaté que les élèves n'ont pas amélioré leurs connaissances sur la recherche d'informations. Ils ont même eu des performances légèrement inférieures aux performances initiales, ce que les chercheurs attribuent à la fatigue et à la frustration avec les exercices (probablement un peu trop difficiles).

Réduire la complexité

L'un des principaux problèmes pour les enfants est de sélectionner les informations pertinentes parmi un grand ensemble d'informations. Pour apprendre à le faire, les élèves ont besoin de commencer par un univers limité de sources d'informations, par exemple une simple page Web avec des sites présélectionnés par l'enseignant, au lieu d'un moteur de recherche généraliste.

Bregje de Vries et ses collègues de l'Université de Twente, aux Pays-Bas, ont étudié l'impact d'un programme basé sur la réduction du nombre de sites à chercher sur la performance des élèves. Au total, 28petits groupes de 2 à 4 élèves de 10-11 ans ont participé à l'expérience. Les enfants devaient formuler des questions à l'aide d'une feuille d'exercices, chercher les informations sur un portail Webet répondre aux questions par écrit.

Deux versions d'un portail de sites sélectionnés : liste longue (en haut) et liste par catégories (en bas). Adapté de l'article de De Vries et al.(2007, in press) par Yannick Mahé.

Le portail Web présentait des sites présélectionnés par les chercheurs et les enseignants (environ 120), ainsi qu'une feuille de question-réponse. Les élèves étaient invités à écrire leur question de recherche, à l'interpréter et essayer de la préciser, ensuite à chercher l'information dans les sites et à adapter les réponses trouvées avec leurs propres mots. Au bout de six semaines, les chercheurs ont analysé les feuilles de question-réponse.

Plus de 82% des questions écrites par les élèves démontraient un travail d'élaboration sur le sujet. Les élèves avaient bien réfléchi pour poser la question. Cependant, dans 61% des cas, les réponses n'ont pas été trouvées. De plus, seulement 30% des réponses contenaient des informations pertinentes pour répondre à la question, et 75% des réponses étaient des "copier-coller" des sites (aucune adaptation). Les observations réalisées en classe ont montré que les élèves se baladaient sur les sites très rapidement, sans prendre le temps de vraiment lire les textes.

Une deuxième expérience a été réalisée utilisant le même protocole, mais avec un portail modifié. Les sites ont été classés dans des catégories et présentés de manière plus ergonomique aux élèves. La feuille de question-réponse contenait un champ supplémentaire " Nous pensons que... ", encourageant les élèves à anticiper les réponses. Avec ces modifications, le pourcentage de réponses pertinentes est monté à 82%, mais la plupart des réponses restaient du "copier-coller".

Le portail des sites présélectionnés a donc aidé les élèves à trouver les informations pertinentes, tout en préservant un contexte de "recherche sur le Web". Un problème est que les enfants ne traitent pas vraiment les informations, car ils cliquent et déroulent trop vite les pages sans les lire soigneusement.

Traiter l'information en profondeur

L'une des stratégies pour aider les élèves à traiter l'information est de leur apprendre à se servir des indices "méta textuels", tels que le titre, les intertitres, la table des matières ou le menu hypertexte, etc.

Béatrice Coutelet et Jean-François Rouet, du CNRS-Université de Poitiers, ont montré qu'un programme de formation basé sur ces indices permet aux élèves de 8-9 ans (CE2) d'être plus rapides et plus précis pour trouver des informations dans un texte. Les élèves ont suivi 5 séances, dans lesquelles les chercheurs leur montraient deux textes (l'un avec un titre, l'autre sans) et leur demandaient de réfléchir au contenu ("de quoi parle le texte ?"). Les élèves étaient incités à observer le titre pour avoir un indice sur le contenu du texte (cela peut paraître évident, mais pas pour des jeunes enfants). Avec cet entraînement, leurs performances se sont nettement améliorées. Cependant, les élèves avaient du mal à appliquer les stratégies apprises à de nouveaux contextes. La conclusion est que l'entraînement n'était pas suffisamment long et ciblé pour leur permettre de maintenir les acquis.

Els Kuiper et ses collègues ont fait un constat similaire dans leur étude. Malgré l'amélioration des connaissances et compétences, les élèves n'ont pas toujours appliqué des bons procédés de recherche dans leurs exercices. À travers des observations en classe, les chercheurs ont pu noter que les élèves insistaient sur des stratégies inefficaces, telles qu'utiliser un moteur de recherche générique systématiquement (malgré justement sa généralité), utiliser des mots-clés uniques, insister sur des fausses pistes ("je sais que l'information est là...") et passer rapidement les pages sans les lire.

Les élèves, disent les chercheurs, sont souvent impatients devant l'écran. Même s'ils connaissent des règles, ils ne les appliquent pas toujours. Ce sont les élèves les plus patients, qui ont pris le temps de lire les textes, qui ont eu les meilleurs résultats. La conclusion des chercheurs est que la consolidation des acquis sur la recherche d'informations sur le Web peut demander un temps long (plus que simplement quelques semaines) et elle dépend d'autres facteurs qui ne sont pas encore bien connus.

La nécessité de former à la recherche d'informations tout au long de l'année apparaît dans les conclusions de l'étude de Peter Gerjets et Tina Hellenthal-Schorr.

En conclusion

Il ressort des études précédentes que les programmes de formation à la recherche d'informations ont un impact positif sur les connaissances et performances des élèves. Cependant, toutes les hypothèses d'impact positif ne sont pas validées.

La recherche d'informations sur le Web requiert une grande palette de compétences (bonne expression écrite, mémoire, capacités de communication en groupe, etc). La pratique de la recherche, si elle est bien orientée, peut aider les élèves à acquérir ces compétences. Mais comment orienter les élèves ? La réponse à cette question n'est pas encore complètement donnée. Des nouvelles recherches, avec un fort ancrage théorique et l'exploration de pistes prometteuses (par exemple, le travail collaboratif), devront permettre d'améliorer la formation des élèves.

Recommandations

Les recommandations que l'on peut tirer des études précédentes s'appliquent notamment aux enfants à la fin de l'école primaire et au début du collège :

  • entraîner tout au long de l'année, en se centrant sur les contenus plutôt que sur les outils,
  • limiter le nombre de sources, par exemple, en présélectionnant des sites Web pour la recherche d'informations (voir le document d'appui à la mise en place du B2i)
  • organiser et catégoriser ces sources dans un portail/page d'entrée,
  • donner des consignes de lecture et de temps aux élèves pour qu'ils ne naviguent pas trop vite, sans réellement lire les pages,
  • inciter les élèves à réfléchir sur la question de recherche et à préciser par écrit quelle est l'information à rechercher,
  • inciter les élèves à réfléchir sur les informations trouvées.

* Mônica Macedo-Rouet - titulaire d'un doctorat en sciences de l'information et de la communication, ex-secrétaire de rédaction de la revue en ligne ComCiencia.

date de publication : 13/09/2007

Flux RSS
Références bibliographiques :
Brand-Gruwel, S., & Gerjets, P. (2007, in press). Instructional support for enhancing students' information problem solving ability. Computers in Human Behavior.
Coutelet, B., & Rouet, J.-F. (2004). Apprendre à chercher dans un texte : effets d'entraînement à 8 et 10 ans. Enfance(114), 357-386.
De Vries, B. D., Van Der Meij, H., & Lazonder, A. W. (2007, in press). Supporting reflective web searching in elementary schools. Computers in Human Behavior.
Gerjets, P., & Hellenthal-Schorr, T. (2007, in press). Competent information search in the World Wide Web: development and evaluation of a web training for pupils. Computers in Human Behavior.
Kuiper, E., Volman, M., & Terwel, J. (2007, in press). Integrating critical Web skills and content knowledge: development and evaluation of a 5th grade educational program. Computers in Human Behavior.
Lazonder, A. W., & Rouet, J.-F. (2007, in press). Information problem solving instruction: some cognitive and metacognitive issues. Computers in Human Behavior.

 

Commenter