Témoignages

Flux RSS

« Be president »

Amélie Bourdier enseigne l’anglais au lycée professionnel régional Gambetta d’Aix-en-Provence (13). Elle nous présente une activité de découverte du système électoral américain et d’étude des candidats, dans une classe de terminale BEP Vente, à partir de supports vidéo. Rencontres de l’ORME 2008.

Les objectifs de la séquence

Cette séquence consiste à étudier le système de l’élection présidentielle aux États-Unis à travers l’analyse de deux campagnes présidentielles : celle de Robert Kennedy en 1965 et celle des trois candidats de 2008 (Hillary Clinton, Barack Obama et John McCain) dont l’étude comparée permet d’insister sur le rôle des populations afro-américaines, hispaniques et des femmes dans le vote.

La séance

La séance présentée met en jeu un travail de compréhension à partir de fichiers vidéo, supports de quatre activités au cours desquelles les élèvent doivent :

  • remplir un questionnaire sur la vie de Barack Obama à l’aide d’une vidéo présentant le candidat démocrate;
  • traduire les mots clés utilisés dans cette vidéo à partir d’un dictionnaire en libre accès sur Internet ;
  • repérer et identifier les phrases prononcées par B. Obama et H. Clinton lors d’un débat filmé ;
  • expliquer pourquoi ils préfèrent un candidat plutôt qu’un autre dans un court texte en anglais.
  • Le dispositif pédagogique

Les élèves travaillent en autonomie sur des postes informatiques à l’aide de deux supports vidéo. Ils doivent les exploiter pour réaliser les activités, conçues sur un diaporama, qui sont en même temps projetées sur un tableau interactif.

L’enseignant joue un rôle de tuteur, en répondant individuellement aux élèves qui demandent une aide ponctuelle. La projection des activités permet aussi de répondre collectivement à une difficulté technique ou pédagogique, qui peut se présenter à plusieurs reprises sur différents postes de travail.

Les avantages pour les apprentissages

Le sujet d’actualité, rebattu par les médias, intéresse les élèves qui sont par ailleurs naturellement attirés par l’authenticité des documents iconographiques et vidéo utilisés. Le dispositif leur permet de travailler en autonomie, à leur propre rythme et de s’approprier ainsi chaque activité. Ils peuvent manipuler à loisir les vidéos pour préciser leurs réponses et utiliser un dictionnaire en ligne pour remédier à des incompréhensions lexicales. Enfin, ils sont amenés à formuler leurs réponses sur un logiciel de présentation assistée par ordinateur, ce qui développe leurs capacités dans le domaine des TICE et stimule leur investissement.

Utiliser des supports iconographiques, sonores et vidéo, en parallèle avec des activités écrites, permet à l’élève de s’immerger dans une tâche en langue anglaise sans avoir recours à sa langue maternelle. Si je choisis de multiplier les supports se rapportant à un même thème, c’est en effet pour me placer au plus près des besoins de l’élève et pour lui donner les outils nécessaires à sa compréhension. De plus, le travail sur ordinateur favorise la concentration de l’élève et l’isole ponctuellement de ses pairs. Ainsi, si les activités sont au plus proche de ses compétences, il est délivré de toute inhibition relative à son niveau et au groupe-classe. Il manipule les différents supports à son gré et devient ainsi maître de son apprentissage.

Les avantages pour le professeur

Le logiciel de présentation permet de réunir des supports iconographiques, textuels et vidéo, ce qui évite la manipulation de plusieurs appareils (lecteur dvd, chaîne Hi-Fi et rétroprojecteur). De plus, il permet de concevoir des séquences animées, esthétiques, ludiques et riches en supports visuels, ce qui capte l’intérêt des élèves et permet de canaliser davantage leur attention.

Amélie Bourdier

date de publication : 30/06/2008

Flux RSS