Témoignages

Flux RSS

Baladodiffusion en anglais et ouverture internationale

Ghislaine Ivaldi, professeure d’anglais au collège Vallon-de-Toulouse de Marseille, présente des usages variés de la baladodiffusion permettant à ses élèves de cinquième et de quatrième de réaliser des productions multimédia et de développer leurs compétences linguistiques et leurs connaissances culturelles.

Préambule

Mon implication dans divers projets européens (eTwinning, Comenius) m'a permis d'intégrer largement les TICE dans mon enseignement. L’usage de la baladodiffusion trouve parfaitement sa place dans le cadre de l'ouverture à l'international de notre établissement et s'inscrit dans notre appariement avec la Kromrey Middle School de Middleton dans le Wisconsin, un état avec lequel l’académie d’Aix-Marseille a signé un accord de partenariat.

C’est dans le cadre d’une expérimentation académique de la baladodiffusion, pilotée par Mme Laurence Giovannoni, IA-IPR d’anglais, que j’ai pu bénéficier du prêt de matériel. L’usage de ces baladeurs n'est pas toujours intégré à la séquence, mais constitue un outil d’apprentissage supplémentaire dans les activités langagières de compréhension et d’expression orale, en entraînement comme en évaluation. Les contraintes techniques et le décalage horaire avec nos partenaires américains ne nous permettent pas toujours d'être en ligne pour une séance de visio-conférence, d'où l'intérêt de l'utilisation régulière de la baladodiffusion pour communiquer.

La participation de l'assistant de langue est un élément facilitateur pour la mise en oeuvre matérielle du projet ainsi qu'un atout non négligeable pour mes élèves.

Les objectifs pédagogiques

  • Augmenter leur exposition à la langue par le biais de documents authentiques.
  • Améliorer les compétences orales de compréhension et d'expression.
  • Encourager une pratique régulière de l'oral.
  • Développer l'autonomie.
  • Travailler certains domaines du B2i (compétence 4 du socle commun) et valider les items correspondants.

L’équipement

  • Dans le cadre de l'expérimentation académique, notre établissement a été doté de 28 lecteurs numériques MP3 prêtés par le pôle TICE aux élèves de cinquième, qu'ils peuvent utiliser dans et en dehors de la classe.
  • Une convention de prêt a été signée entre les deux parties, collège et parents.
  • Les élèves qui possèdent un baladeur numérique MP3/téléphone MP3 ou bien leur ordinateur portable et une clé USB (pour les élèves de quatrième) peuvent choisir de travailler avec leur propre matériel.

La mise en œuvre

En classe et hors de la classe :

  • Mise à disposition des fichiers son et récupération des productions des élèves.
  • Tous les 15 jours environ ou à la veille de vacances, je dépose sur le réseau du collège un fichier son ainsi qu'un travail de compréhension orale suivi d'une tâche de production orale en continu ou en interaction.
  • Les élèves doivent télécharger les fichiers à partir de l'ENT du collège, soit depuis les ordinateurs de la salle multimédia du collège, soit de chez eux.
  • Les travaux de compréhension orale et de production à effectuer à partir de ces fichiers doivent être déposés sur l'ENT du collège, à une date prévue en accord avec les élèves pour être corrigés et évalués par le professeur et/ou l'assistant.
  • Les fichiers enregistrés par les élèves peuvent également être envoyés et récupérés par leurs correspondants étrangers dans le cadre de notre échange via la plateforme Chamilo du collège.
  • Les fichiers déposés par notre partenaire américain ou ses élèves depuis leur établissement dans le Wisconsin, ou encore de chez eux, sont récupérés de la même manière.
  • Les fichiers sont enregistrés par les élèves au format wav/mp3 ou ogg vorbis à l'aide du logiciel Audacity.
  • Les fichiers enregistrés par les correspondants doivent être transformés au format mp3 à l'aide du logiciel Format Factory.
  • Les fichiers enregistrés par les élèves peuvent également être envoyés au format Wav ou MP3 pour être mis à la disposition de leurs correspondants étrangers dans le cadre de notre échange via la plateforme Chamilo du collège.
  • Les fichiers déposés par notre partenaire américain ou ses élèves depuis leur établissement dans le Wisconsin, ou encore de chez eux, sont récupérés de la même manière. Les fichiers enregistrés par les correspondants doivent être transformés au format MP3 à l'aide du logiciel Format Factory.

Les documents proposés

  • Enregistrements par l'assistant.
  • Ressources son et/ou vidéo libres de droit téléchargées sur Internet.
  • Fichiers son de leurs cyber-correspondants.

Les activités proposées

  • Préparation à l'écoute : discrimination auditive, repérages.
  • Répétition, reformulation.
  • Activité de transcription de tout ou partie d'un document sonore.
  • Reproduction d'un modèle oral.
  • Restitution d'une partie d'un document sonore, d'un message.
  • Prise de parole à partir de notes.
  • Réagir à des questions.

Les modalités d'évaluation

  • Fiche de critères élaborée à partir du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL, A2 visé).
  • Fiche individuelle commentée et corrigée par le professeur oralement ou déposée sur Chamilo.
  • Possibilité pour l'élève de refaire son travail afin de l'améliorer (Bonus).

Les avantages pour les élèves

  • Ce dispositif leur permet de  travailler à leur rythme et de gagner en autonomie.
  • Les élèves peuvent s’enregistrer au collège ou chez eux et me remettre leur clé USB ou déposer le fichier son sur l'ENT du collège.
  • Les élèves les plus timides ont la possibilité de s’entraîner chez eux  aussi longtemps et autant de fois qu'ils le souhaitent pour aller aussi loin que possible et ainsi gagner en confiance.
  • La baladodiffusion permet d’individualiser le suivi des élèves. Pour cela, je propose plusieurs supports à différents niveaux afin d’adapter l’entraînement proposé et de prendre en compte les besoins de chacun.
  • L’outil réduit les difficultés dues à l’hétérogénéité des classes et me permet d’introduire un degré de personnalisation qu’il est en général difficile d’atteindre dans le cadre du travail habituel de la classe.

Les avantages pour le professeur

  • La baladodiffusion me permet d'évaluer tous les élèves individuellement plus souvent et plus justement, car il est alors plus facile d'écouter puis d'évaluer leurs productions, soit au collège, soit à la maison.
  • Elle offre la possibilité de varier les activités orales et de favoriser l’exposition des élèves à une langue et à des documents authentiques (assistant, correspondants américains).
  • Elle me permet de proposer des supports variés motivants et adaptés au  niveau de chacun.
  • Ce dispositif offre l'avantage de faire participer tous les élèves, ce qui est souvent difficile avec un grand groupe. L'élève découragé, incapable de produire ne serait-ce qu’un mot isolé en classe, est alors en mesure d’aller plus loin et de  produire du « contenu » en enchaînant les énoncés.
  • J'ai découvert que des élèves « muets » en classe avaient une voix très assurée et pouvaient présenter une production aboutie. Ils préparent à l'écrit leurs productions mais ce passage par l'écrit oralisé est un entraînement quelquefois nécessaire pour leur redonner confiance, les mettre en situation de réussite.
  • L'individualisation de la correction peut présenter des limites, c'est pourquoi je vérifie souvent en classe entière ce qu'ils ont compris. Les élèves participent collectivement à l'écoute d'une ou plusieurs productions de leurs pairs en y apportant leurs commentaires, créant ainsi une dynamique de classe. Ce retour au travail collectif est important et permet de ré-ancrer le travail individuel dans le travail de la classe.
  • L'assistance et l'accompagnement du Point Ac@r ainsi que de l'assistant technique informatique du collège représentent une aide précieuse lorsque des problèmes techniques surviennent.

Le bilan

À ce stade de l'expérimentation, la plupart des élèves impliqués dans le projet apprécient de travailler avec leur baladeur MP3 en classe ou bien chez eux car ils utilisent un outil qui leur est familier dans leur vie de tous les jours. Ils disent être plus motivés par les activités car ils disposent de davantage de temps pour écouter et produire. Ils travaillent à leur rythme. De retour en classe, ils ressentent moins de difficultés à s'exprimer devant leurs camarades ou face à leur professeur.

Les élèves s'auto-évaluent : ils ont conscience d'avoir fait des progrès à l’oral grâce à la possibilité qui leur est offerte de récupérer leurs travaux une fois corrigés et commentés pour les enregistrer à nouveau.

Ghislaine Ivaldi

date de publication : 03/07/2012

Flux RSS