Témoignages

Flux RSS

Conception d’un webdocumentaire en CM2

Dans le cadre du 40e anniversaire de Ville École Intégration, le CNDP a lancé le projet « Raconte ta ville », thème sur lequel les élèves de 12 classes d’écoles primaires et de collèges, réparties sur le territoire, ont créé un webdocumentaire. Virginie Blanc, professeure des écoles et maître formatrice, expérimente la rédaction de carnets de voyage avec ses élèves de cycle 3, à l’école de Bondy.

Origine du projet

Il s’agit de partir d’un projet de classe (rédaction de carnets de voyage) existant depuis plusieurs années et d’en faire une déclinaison numérique sous la forme d’un webdocumentaire. Novice dans le domaine du numérique, j’ai trouvé des intérêts multiples à proposer ce type de travail à ma classe de CM2 :

  • comment passer de l’écriture d’un carnet de voyage « papier » à une écriture numérique ? quelle narration proposer ? les compétences rédactionnelles seront-elles identiques ?
  • travailler sur l’histoire de sa ville et appréhender un quartier ancré au cœur d’une cité, de manière journalistique et motivante, entre réel et fiction ;
  • proposer l’utilisation d’outils numériques au service d’un projet d’écriture ;
  • partager son travail grâce au site « Raconte ta ville » ;
  • prendre en compte un « lectacteur » (lecteur-acteur du webdoc).

Problématique et objectifs

La narration numérique mise en œuvre est largement inspirée du carnet de voyage et a pour objectifs de faire acquérir des compétences TICE mais également les connaissances déclinées ci-dessous. Pour ce faire, les élèves doivent rechercher dans les archives concernant leur ville, tout en accumulant parallèlement des connaissances littéraires, culturelles et rédactionnelles. Les élèves s’interrogent sur les sources, leur utilisation et leurs droits de diffusion.

Les élèves passent, pour chaque séquence, de leur carnet de voyage « papier » au webdocumentaire « Il était une fois... Bondy » en effectuant successivement les tâches nécessaires au bon déroulement du projet : écriture, rédaction d’un écrit/choix d’une police, enregistrement du texte pour la séquence/dessins d’illustration, numérisation et photographie pour le webdoc/pagination du carnet/codification des médias, etc.

La création du webdocumentaire est un projet ambitieux qui permet à la fois un travail transdisciplinaire (lire dire écrire/arts visuels/théâtre/histoire/mathématiques/instruction civique et morale...) et une éducation par le numérique (numérisation, saisie de données dans un logiciel, traitement de texte, traitement des sons et images...).

Déroulement de l’activité

Le webdocumentaire est constitué de plusieurs séquences. Chacune d’entre elles nécessite un travail d’organisation extrêmement précis. Les élèves passent tour à tour dans les différents ateliers mis en place :

  • rédaction d’un écrit puis correction (selon le type d’écrits étudié en classe, conforme aux instructions officielles) ;
  • choix des images et mise en œuvre (dessins, photographies) ;
  • enregistrement du texte par les élèves (langage oral, interprétation théâtrale) ;
  • découpage du texte (les élèves se mettent d’accord pour raccorder texte/image) ;
  • codification des médias (enregistrements, photographies, dessins numérisés, archives) ;
  • saisie d’un article relatant son travail sur le site « Raconte ta ville » ;
  • organisation de sa séquence : le groupe possède une affiche conforme au logiciel de montage. Il organise d’abord ses images, son texte et son enregistrement sur le papier ;
  • montage de la séquence : le groupe monte la séquence webdoc grâce au logiciel professionnel, sur l’ordinateur.
Le carnet de voyage papier est individuel, chaque élève écrit son texte et choisit ses dessins et photographies ou archives. Il choisit d’organiser ses pages librement. En revanche, le webdocumentaire se nourrit des idées de chaque élève de la classe. Il se construit collectivement grâce aux recherches et à l’imagination de chacun. C’est grâce à la collaboration de chaque élève dans et hors la classe que ce travail peut voir le jour.

Implication des élèves

La lutte contre la difficulté et l’échec scolaire sont des préoccupations quotidiennes. Il faut inventer, innover et (ré)interroger sans cesse sa pédagogie. Sans quoi, les élèves décrochent très rapidement. La création d’un webdocumentaire a suscité un fort intérêt et un engouement certain chez ces jeunes élèves. Chacun d’entre eux a progressé : dans la rédaction d’un écrit, dans la lecture à haute voix, dans l’utilisation des outils numériques, dans l’écoute et le respect des idées d’autrui, dans la recherche sur le web... Chacun a su donner le meilleur de lui-même. L’implication des élèves s’est faite naturellement, ce qui a permis l’aboutissement de ce projet ambitieux.

Les aspects techniques/Apports des TICE

La création d’un webdocumentaire nécessite d’avoir un ordinateur portable, au moins 3 ordinateurs dans la classe ou en salle informatique, une application webdoc, un logiciel d’enregistrement sonore, un logiciel de traitement de l’image, une connexion internet (ici, la connexion s’effectue grâce au wifi du téléphone portable de l’enseignante), un appareil photo numérique, un dictaphone suffisamment puissant (un micro et une perche seraient plus adaptés).

Compétences mises en œuvre

Au-delà de la maîtrise des fonctions de base d’un ordinateur, les activités menées répondent aux attentes des différents domaines et items du B2i, tant à l’école qu’au collège, tels qu’ils sont définis dans les annexes du BO n° 29 du 20 juillet 2006 :

  • domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail ;
  • domaine 2 : adopter une attitude responsable ;
  • domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données ;
  • domaine 4 : s’informer, se documenter ;
  • domaine 5 : communiquer, échanger.
Pour chaque domaine et à chaque niveau est défini un objectif, correspondant à la compétence attendue. Cette compétence associe des connaissances, des capacités et des attitudes, évaluées au travers de plusieurs items (cf. les cinq éléments de l’annexe 1).

Domaine 1 : S’approprier un environnement informatique de travail (B2i école) et utiliser les logiciels et les services à disposition (item B2i collège)
  • Utiliser un logiciel de montage professionnel
  • Introduire des médias en les prenant d’un dossier préexistant
  • Programmer, organiser, séquencer, monter, minuter, paramétrer sont les étapes nécessaires pour élaborer chaque séquences d’un webdocumentaire
Domaine 2 : Adopter une attitude responsable/s’informer, se documenter (B2i école)/Prendre conscience des enjeux citoyens de l’usage de l’informatique et de l’internet et adopter une attitude critique face aux résultats obtenus (item B2i école)/Faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement (item B2i collège)
  • Connaître et respecter les règles élémentaires du droit relatif à sa pratique (item B2i collège)
  • Protéger sa personne et ses données (item B2i collège)
Domaine 3 : Créer, produire, traiter, exploiter des données (B2i collège)/Saisir et mettre en page un texte (item B2i collège)/Organiser la composition du document, prévoir sa présentation en fonction de sa destination (item B2i collège)/Traiter une image, un son ou une vidéo (item B2i collège)
  • Utiliser un logiciel pour le traitement des sons
  • Utiliser un logiciel pour le traitement des images (rogner, redimensionner, éclaircir...)
  • Rédiger des textes en prenant en compte la famille et la taille des polices, la mise en page dans le logiciel de montage, et leur signification (texte informatif, sous-titre, dialogue...)
Domaine 5 : Communiquer, échanger
  • Monter des séquences webdocumentaires à destination de plusieurs lectacteurs (lecteurs-acteurs de webdoc)

Conclusion

La création d’un webdocumentaire est un projet innovant et ambitieux. Il permet de faire un travail transdisciplinaire et transmédia. Le webdoc nécessite une bonne organisation de la part de l’enseignant, et permet de différencier les apprentissages au sein de sa classe grâce à une organisation collective et collaborative qui prend en compte les capacités de chaque élève.

Le webdocumentaire permet de passer du support « papier » au support « numérique » en s’interrogeant sur le lien qui existe entre eux ou comment se servir de l’un pour mettre en valeur le second.

C’est un travail qui nécessite beaucoup de temps et d’énergie pour l’enseignant qui doit s’approprier les outils numériques avant de les mettre à disposition des élèves de sa classe.

Il doit être soutenu financièrement, matériellement et professionnellement par des partenaires divers (CNDP, direction académique, mairie...) afin d’encourager les enseignants dans l’utilisation du numérique.

Virginie Blanc

date de publication : 11/12/2013

Flux RSS