Témoignages

Flux RSS

Histoire des Arts en CM2 : création d’un livre numérique sur tablette

Isabelle Genet, professeure des écoles à l’école Leriche-Mistral de Cassis, nous explique comment elle utilise, avec ses élèves, les tablettes tactiles dans l’étude de l’histoire des arts, en CM2.

Origine du projet

La mairie de Cassis a doté l'école de 2 mallettes de 15 tablettes tactiles, une pour le cycle 2, l’autre pour le cycle 3.

Arrivée en septembre 2012 dans l'école, je me suis interrogée sur l'utilisation des tablettes dans ma classe. J’ai donc construit un projet en Histoire des arts, articulé autour de la création de questionnaires interactifs simples et de livres numériques.

C’est dans ce cadre que, tout au long de l'année scolaire, les élèves étudient des œuvres dans les 6 domaines suivants :

  • arts de l'espace : architecture, arts des jardins ;
  • arts du langage : littérature (récit, poésie) ;
  • arts du quotidien : design, objets d'art ;
  • arts du son : musique (instrumentale, vocale) ;
  • arts du spectacle vivant : théâtre, danse, cirque, marionnettes ;
  • arts du visuel : arts plastiques, cinéma, photographie.

Ils répondent et créent des quiz dans ces différents domaines grâce à une application web disponible dans leur ENT.

Les outils mis à disposition des élèves

Les élèves étudient plusieurs œuvres et gardent des traces de l’ensemble de leurs travaux en créant leurs livres numériques. Ils utilisent les tablettes tactiles et la plate-forme lesite.tv, qui offre des services et des ressources en ligne à l’usage des élèves et des enseignants.

Les travaux sont sauvegardés sur l’ENT mis à disposition par le CRDP de l'académie d'Aix-Marseille qui propose des fonctionnalités pensées spécifiquement pour l'école primaire ainsi qu’un environnement intégré et sécurisé pour tous les échanges au sein de l’école, avec les parents ou la collectivité.

Déroulement d’une séance

Au cours de chacune des séances consacrées au projet, les élèves travaillent à deux par tablettes.

Grâce à un identifiant et un mot de passe, ils accèdent à l'ENT où sont stockés les questionnaires et ressources de l’enseignant (quiz), relatifs à des œuvres d'arts, des musiciens, des artistes, des monuments et dont le point commun est un des thèmes proposés. Ils prennent connaissance des consignes de l'activité, puis, dans le module classeur de l’ENT, ils récupérèrent le lien vers le site internet présentant l'artiste étudié ce jour-là. Après lecture de cette ressource, ils vont sur le quiz pour répondre aux questions puis, sur la tablette, élaborent leur livre numérique avec une photo et la bibliographie de l'artiste grâce à l'application de création de livre numérique.

Apports des TICE

Les TICE, dans ce projet, permettent de travailler de multiples compétences abordées dans divers domaines : disciplinaire (recherches d’informations dans des articles de vulgarisation scientifique pour la compréhension des textes) et interdisciplinaire (histoire des arts), B2i (domaine 1 : appropriation d’un environnement informatique de travail), socle commun. Les élèves sont rapidement autonomes grâce à la simplicité d'utilisation de la tablette tactile et à la fiche « Déroulement de l'activité ».
Ils prennent davantage de plaisir à lire grâce à cette activité. En effet, la lecture d’articles en ligne est nécessaire pour pouvoir répondre aux quiz.

Autre apport non négligeable, les élèves peuvent avoir accès à leur espace numérique de travail aussi bien à l'école que chez eux, ce qui leur permet de compléter ce travail à la maison, créant ainsi une dynamique, une curiosité culturelle.

Enfin, la tablette est facilement transportable et permet de prendre des photos à l'extérieur, d'enregistrer des interviews lors d'une visite, une expo, dans un musée... ce qui facilite grandement la création du livre numérique puisque les élèves ont eux-mêmes collecté une partie des éléments nécessaires.

Ce projet a globalement permis d’accroître la motivation des élèves.

Compétences numériques mises en œuvre durant l’activité de production écrite

Les compétences mises en œuvre sont celles du B2I. Les élèves sont capables d'ouvrir un fichier, de stocker des informations, de mettre en page, d'insérer des photos, des vidéos, du son. Ils produisent des textes qu’ils mettent en page et dans lesquels ils insèrent des documents de nature variée.

Conclusion

Ce projet s’avère dynamique et très motivant tant pour l'enseignant que pour les élèves. Afin de donner davantage d’envergure à ce projet, il est probable qu’à terme les élèves seront amenés à produire des activités et des quiz pour l’ensemble des élèves de l’école.

Isabelle Genet

date de publication : 21/02/2014

Flux RSS