Témoignages

Flux RSS

L’usage des tablettes en sortie sur le terrain

Céline Coutarel et Aurélie Ruby, professeures de SVT, organisent une sortie pédagogique de deux jours dans la chaîne des Puys pour leurs classes de 4e, en utilisant des tablettes numériques prêtées par l'Atelier Canopé de la Haute-Vienne (collège Maurice-Genevoix à Couzeix).

L’origine du projet

Nous organisons tous les ans une sortie pédagogique dans la chaîne des Puys dans le cadre du cours de SVT consacré à l’étude du volcanisme en classe de 4e. Notre collègue de sciences physiques participe au projet, notamment en étudiant la variation de la pression atmosphérique lors de l’ascension du Puy-de-Dôme. Cette année, nous avons eu l’opportunité de profiter du prêt de tablettes numériques dans le cadre du dispositif des classes numériques accompagnées proposé par Canopé de la Haute-Vienne.

Le déroulement

La sortie se déroule sur deux jours. Le premier jour, durant le trajet (environ 3 h), les élèves découvrent les tablettes. Ils les utilisent pour consulter les documents ressources, le programme des deux jours et pour découvrir le compte rendu qu’ils ont à compléter. Lors des deux arrêts (sources hydrothermales de Sainte-Marguerite et Puys de la Vache et de Lassolas), les élèves relèvent sur le terrain toute une série de données qu’ils utiliseront pour construire leur compte rendu. Le soir, les enseignants récupèrent les tablettes et s’occupent de leur rechargement. Le lendemain, trois autres sites permettent de compléter l’étude des volcans de la chaîne des Puys (carrière au pied du Puy-de-Dôme, ascension du Puy-de-Dôme et Puy de Pariou). Lors du trajet retour, les élèves terminent leur compte rendu et l’envoient par wifi sur le serveur de document mobile installé dans le car (pédagobox).

Les aspects techniques

Les tablettes, la pédagobox et le matériel EXAO nous ont été prêtés par l'Atelier Canopé de la Haute-Vienne dans le cadre d’une classe numérique accompagnée. Nous avons disposé d’une tablette pour deux élèves, uniquement durant les deux jours de la sortie. Nous avons également été accompagnées par Canopé pour adapter nos documents et les transposer dans un format adapté aux tablettes. Le document ressource utilisé avec les élèves a été élaboré avec le logiciel de chaîne éditoriale Opale. Nous avons pu y intégrer l’ensemble des consignes pour les élèves, ainsi que des ressources multimédia. Chaque tablette disposait également d’une trame de compte rendu à compléter par les élèves, à l’aide d’une application bureautique. L’ensemble des applications utilisées sont gratuites. La manipulation des tablettes par les élèves n’a pas posé de problème particulier (ils disposaient de deux fiches d’aides plastifiées).

Les apports des TICE

L’utilisation des tablettes en sortie de terrain nous a permis de profiter des avantages offerts par ces appareils nomades. Le point le plus positif a sans aucun doute été le développement de l’autonomie des élèves. Nous avons vraiment constaté une différence par rapport aux années précédentes, lorsque nous réalisions la même sortie sans ce matériel. Cette année, les élèves étaient beaucoup plus autonomes : les consignes, les ressources, le compte rendu étaient rassemblés dans un seul appareil mobile. Sur le terrain, nous pouvions nous concentrer sur l’aide aux élèves qui en avaient besoin. L’utilisation du temps de trajet en car (3 h à l’aller) pour la consultation des documents et la rédaction des comptes rendus est également un gros avantage. Les élèves ont apprécié de rendre directement (via wifi) leurs comptes rendus et de ne pas avoir à les finir à la maison. Tous les documents produits par les élèves étaient enrichis de photographies et de cartes de localisation. Nous tenons tout de même à préciser que, pour que tout se passe bien, un gros travail de préparation et d’organisation est nécessaire. Pour être utilisées au maximum de leurs possibilités, les tablettes seules ne suffisent pas : les documents produits par les enseignants et le scénario pédagogique adapté sont au moins aussi importants.

Les compétences mises en œuvre

Les élèves sont amenés à utiliser un outil numérique intégrant plusieurs fonctionnalités (appareil photo ou caméra vidéo, GPS, traitement de textes, mesures scientifiques, présentation de documents, connexion), à pratiquer des mesures, à communiquer scientifiquement tout en acquérant des notions sur le volcanisme et la pression atmosphérique. La sortie pédagogique leur permet de mettre en œuvre, de façon motivante, plusieurs domaines importants de la compétence 3 de l’acquisition d’une culture scientifique.

Céline Coutarel et Aurélie Ruby

date de publication : 04/03/2015

Flux RSS