Témoignages

Flux RSS

Petits films d'animation et tablettes tactiles

Les classes de primaire de Gwénaëlle Golosetti et Nelly Ezingeard, professeurs des écoles à Sainte Marie d'Alloix, participent au dispositif départemental « Petit cinéma de classe ». Les élèves composent une chanson, paroles et musique, puis en réalisent le clip vidéo à l'aide de tablettes numériques.

Présentation

Nous bénéficions depuis février 2013 de tablettes numériques prêtées par le ministère de l’Education nationale dans le cadre d’un projet de recherche sur l’utilisation des tablettes numériques en primaire.
Par la mise à disposition de cet outil et la découverte de ses possibilités, nous avons décidé avec ma collègue de CM1-CM2 de participer au projet départemental « Petit cinéma de classe » en ayant pour objectif de faire réaliser aux élèves un film à l’aide des tablettes numériques.
Ce projet allait passer par l’étude du fonctionnement de l’œil, l’histoire du cinéma, la découverte des premiers films des Frères Lumière, des différents métiers du cinéma, des principales règles de tournage…
Ma classe participait aussi à un projet musical proposé par notre communauté de communes autour d’un spectacle, L’Arche déglinguée. J’ai alors proposé aux élèves de créer une chanson et son clip vidéo.

Déroulement des activités

Etape 1 : Exploitation des chansons du spectacle

Le spectacle de L’Arche déglinguée présentait des animaux mal aimés car différents.
Nous avons repris ce thème et, par groupes de deux, les élèves ont créé la carte d’identité d’un animal : son nom, son signe particulier, sa principale qualité et son principal défaut tout en essayant d’avoir recours à des jeux de mots.
Nous avons ensuite étudié la structure d’une chanson en particulier, comme nous l’aurions fait pour une poésie, en comptant le nombre de pieds de chaque vers.
Les groupes de deux ont dû ensuite inventer un texte court parlant de leur animal tout en respectant la structure mise en évidence précédemment.
Ces textes sont devenus les couplets de leur future chanson.
Pour le refrain, tout en reprenant la structure de la chanson étudiée, les enfants ont collectivement choisi de parler de l’importance d’avoir des amis.

Etape 2 : Création de la mélodie

Nous avions le texte, il nous fallait à présent la mélodie.
Par groupes de 4 ou 5 cette fois, phrase par phrase, les élèves ont cherché puis proposé aux autres une mélodie.
C’est un long travail d’écoute, de comparaison et de choix qui nécessite plusieurs séances et d’enregistrer au fur et à mesure toutes les propositions.

Etape 3 : Enregistrement

Nous avons envoyé à Emmanuel, conseiller pédagogique, un enregistrement de la chanson terminée et il s’est chargé de faire un arrangement musical.
Dix jours plus tard, il est venu enregistrer les élèves avec l’arrangement musical sur lequel ils avaient eu le temps de s’entraîner entre-temps.

Etape 4 : Préparation du clip vidéo

Retour à nos animaux : les enfants ont dû réfléchir à une manière d’illustrer les paroles de leur chanson. Par groupe de deux, ils ont imaginé un décor et leur personnage. Ils ont réalisé un petit story-board pour prévoir les actions et les déplacements de leur animal sur leur fond.
Ensuite, ils ont dessiné sur une grande feuille leur décor qu’ils ont peint. Ils ont représenté séparément leur animal et éventuellement des accessoires qu’ils ont découpés puis peints.

Etape 5 : Réalisation du clip

Les enfants ont utilisé les tablettes numériques de deux manières différentes.
Pour les couplets, ils ont réalisé par deux un film d’animation en faisant évoluer leur animal sur leur fond. Pour les refrains, ils se sont mis par groupes d’affinité et ont illustré le thème de l’amitié en faisant un montage vidéo à partir de photos et de vidéos qu’ils avaient prises de leur groupe de copains.

Compétences travaillées dans le domaine du numérique

Les enfants ont été amenés à  produire un document numérique regroupant du texte, des images et du son en utilisant les fonctions de plusieurs applications et, bien entendu, ils ont su rapidement comment retrouver et ouvrir leurs productions.

Intérêt des tablettes numériques

Les tablettes permettent un usage en autonomie des outils numériques. En effet, il est possible à la fois d’enregistrer du son, de prendre des photos, des vidéos, de réaliser des films d’animation ou des montages vidéos grâce à des applications très simples d’utilisation. C’est donc un gain de temps, d’espace et de beaucoup d’autonomie pour les élèves. Ils sont d’autant plus fiers du résultat qu’ils ne le doivent qu’à eux-mêmes.
Les tablettes nous ont apporté de nouvelles possibilités quant aux supports de travail à proposer aux enfants et permettent une grande richesse en termes de variété de productions des élèves.

Gwénaëlle Golosetti

date de publication : 07/01/2015

Flux RSS