Témoignages

Flux RSS

Production d’un roman-photos en IME

Martine Savigny et Michel Fèvre, professeurs des écoles enseignant à l’IME (institut médico-éducatif) Robert-Desnos d’Orly (94) sensibilisent leurs élèves à la question de l’eau, ressource précieuse, en leur proposant d’utiliser l’appareil photo numérique comme source d’images puis de concevoir et réaliser une production multimédia.

Présentation du projet

Développer l’esprit critique et favoriser la compréhension du monde sont des objectifs pour la formation des jeunes, futurs citoyens. Cela se décline autour de grands  enjeux de nos sociétés comme la préservation de la nature et des biens communs.
Dire qu’il faut préserver l’eau peut rester une injonction, mais il  est nécessaire d’approfondir pour que les jeunes s’approprient ces informations pour agir.
Les élèves voient des images (photos et films) dont ils ne mesurent pas la portée. Il est essentiel de développer chez eux des capacités  pour qu’ils comprennent ces images et qu’ils développent des actes citoyens en s’appropriant les messages.

On peut consolider cette appropriation en créant des outils de communication photos et vidéos :
  • analyser des images et se les approprier, voire les détourner volontairement dans le but de réaliser un panneau d’information sur l’importance de l’eau sur la Terre ;
  • favoriser des activités créatrices : choix des sujets, prises de vue, cadrages, plans et mise en scène sur le thème de « l’eau est précieuse » ;
  • apprendre le montage et la mise en page avec la production d’un roman-photos ;
  • favoriser la critique pour améliorer et permettre  aux jeunes de s’exposer sans danger ;
  • donner l’occasion à de jeunes handicapés de dépasser des difficultés intellectuelles en menant un projet nécessitant une volonté d’expliquer aux autres ;
  • étendre ce message par une production vidéo (film) : cela permettra aux jeunes de comparer les intérêts de la photo et de la vidéo.

Le déroulement des activités

Première étape
À partir de la question de l’eau, « Une richesse à préserver », et pour mieux se l’approprier, les jeunes sont amenés à réfléchir ensemble à la réalisation d’un message sur la consommation de l’eau. Cela se fait par la lecture de documents, la rencontre des personnes ressources, la participation  à des activités d’observation comme une croisière sur la Marne (avec le « Festival de l'Oh! »).

Deuxième étape
Production d’un roman-photos pour communiquer et argumenter le message.

Troisième étape
Communication de ces messages par différents canaux et médias, et en particulier le « Festival de l’Oh! ».

Le projet voit son aboutissement au travers d’un panneau d’information, d’un roman-photos et d’un film.

Martine Savigny Michel Fèvre

date de publication : 15/02/2010

Flux RSS