Témoignages

Flux RSS

Réalisation de tutoriels vidéo en physique-chimie à l'aide de smartphones

Dans le cadre du projet européen iTEC, David Latouche, professeur au lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie (78), participe à une expérimentation au cours de laquelle ses élèves de première S utilisent des instruments nomades pour réaliser des tutoriels vidéo d’une préparation en chimie.

L'origine du projet

L'enseignant avait réfléchi à l'utilisation de smartphones et d'outils de baladodiffusion dans un cadre scolaire quand il a choisi de participer au projet iTEC (innovative Technologies for an Engaging Classroom). Ce projet européen est une expérimentation à large échelle (14 pays participants) de scénarios pédagogiques pour la classe du futur. Les enseignants qui s'y engagent choisissent un scénario pédagogique et l'expérimentent en l'adaptant à leur classe. Les scénarios proposés font appel à des idées innovantes et à l'usage des technologies de l'information et de la communication pour l'éducation.

Le déroulement de l'activité

La classe est divisée en deux groupes de TP de 9 et 10 élèves sur deux temps différents d'une heure et demie pour chaque groupe. Chaque groupe de TP est ensuite réparti en 2 groupes de 4 ou 5 élèves. Les élèves effectuent leurs tâches en autonomie.
Cette séance a lieu après plusieurs étapes au cours desquelles les élèves ont utilisé le logiciel Team up, qui leur permet de former des groupes, d'écouter les consignes de la séance, d'enregistrer des descriptions orales de leurs travaux. Ils préparent une timeline à l'aide d'un logiciel de cartes mentales (Bubbl.us), écrivent les étapes de réalisation de l'expérience puis valident leurs travaux avec l'enseignant. Chaque groupe réalise ainsi deux tutoriels d'une minute et le dépose sur un site de vidéos en ligne puis, après concertation, les élèves en choisissent un comme produit final.

Les aspects techniques

Pour réaliser ces tutoriels, les élèves utilisent le smartphone personnel d'un des membres du groupe. Le règlement intérieur du lycée stipulant que les smartphones ne doivent pas être utilisés en classe, une réflexion a été menée sur l'attitude à adopter face à ce nouveau contexte. Le choix a donc été fait de renégocier avec le conseil d'établissement un usage encadré de ces terminaux mobiles dans un but pédagogique. Les tutoriels ainsi réalisés ne nécessitent pas de montage et le transfert des données via un compte privé ouvert par l'enseignant, se fait à l'aide d'un câble vers les ordinateurs de classe ou depuis chez les élèves. Un appareil photo/vidéo est aussi disponible pour ceux qui n'ont pas de smartphone.

Les plus-values pédagogiques

La réalisation de ces vidéos permet de développer des compétences orales en physique-chimie, discipline habituellement ancrée autour de l'écrit. Ces vidéos, outre leur utilisation dans le cadre de l'évaluation, sont destinées à un public non expert sur le sujet. Cela oblige les élèves à détailler à l'oral leurs manipulations et à mieux s'approprier les connaissances par l'utilisation de plusieurs modalités de travail. La préparation de la séance réalisée en amont (enregistrements audio, cartes mentales, écrit) leur permet une réalisation en totale autonomie ; l'enseignant peut ainsi mieux gérer l'hétérogénéité en répondant aux besoins particuliers.
Les élèves sont motivés par le fait d'utiliser des outils personnels dans de nouvelles applications en classe et de varier leur façon de travailler, plus proche de leurs pratiques personnelles. Cela permet un usage citoyen des nouvelles technologies dans un cadre scolaire.

Sylvie Favre

date de publication : 18/09/2012

Flux RSS