Témoignages

Flux RSS

Ressources numériques et ENT

Philippe Lamy, professeur de technologie et RUPN (Référent pour les Usages Pédagogiques Numériques), Françoise Arignon, professeur documentaliste, présentent des usages mis en place grâce à l’ENT i-Cart au collège Louise-Michel de Lussac-Les-Châteaux.

L’espace numérique de travail i-Cart est déployé dans tous les collèges de l’académie de Poitiers. Ce nouvel outil, basé sur une technologie « open-source1», propose des services sur Internet pour la communauté scolaire de l’établissement (parents, élèves, enseignants, personnels administratifs). Les usagers ont la possibilité d’accéder à des ressources pédagogiques choisies à partir d’un portail unique.

L’ENT i-Cart est accessible de tout point raccordé au réseau Internet, par l’équipe éducative, les élèves et les parents.

Un ENT adapté à nos besoins

L’ENT i-Cart dispose de nombreuses fonctionnalités qui servent les activités pédagogiques et administratives.

Pour communiquer et s’informer :

  • le courriel interne avec son carnet d’adresses pédagogique facilite la communication entre les parents, les élèves et les membres de l’équipe éducative ;
  • le réseau collaboratif, de type « réseau social », permet le travail collaboratif au sein de groupes « privés », pour les activités pédagogiques des classes et notamment pour la vie de classe, la concertation des équipes pédagogiques et la coordination des projets ;
  • l’information administrative est diffusée à un public ciblé via l’agenda partagé et un post-it affiché en page d’accueil de l’ENT.

Pour l’activité pédagogique et le travail scolaire :

  • le serveur de fichiers pédagogiques permet de stocker et de partager des documents accessibles dans l’établissement et depuis l’extérieur via l’ENT ;
  • un espace de publication dédié à l’équipe éducative est utilisé par le conseil pédagogique et les autres comités de pilotage (ENT, évaluation par compétence, histoire des arts…). Il facilite la communication de leurs travaux ;
  • un espace de publication dédié aux élèves est utilisé par les professeurs pour publier des ressources pédagogiques (contenus, fiches guide pour les élèves, modalités des épreuves de brevet, etc.) par discipline et par dispositif (Orientation, Histoire des Arts, B2i, TIC). On y retrouve également des publications d’élèves, des blogs de voyages pédagogiques ainsi qu’une rubrique dédiée aux parents ;
  • le logiciel documentaire, actualisé régulièrement par le professeur documentaliste, permet d’accéder aux ressources du CDI ;
  • un onglet placé par l’administrateur pédagogique de l’ENT offre l’accès à une encyclopédie achetée par abonnement grâce aux chèques ressources du plan numérique DUNE (Développement des Usages du Numérique à l’École);
  • chaque utilisateur a la possibilité de créer ses propres onglets pour gérer des pages personnelles, pages Web, favoris, flux RSS, bloc-notes.

Pour le suivi scolaire :

  • le cahier de textes n’est plus seulement un document administratif mais devient un véritable outil de suivi à l’attention des parents qui accèdent aux sujets traités en classe et aux devoirs à faire. Le professeur peut joindre des documents comme des fiches de travail, des corrections mais aussi des liens vers des ressources. L’application gère également les absences ;
  • le livret de compétences assure le suivi des évaluations des compétences disciplinaires ou/et du socle commun et permet de faire des bilans (réussites, points à retravailler, conseils pour progresser…) ;
  • une icône sur le bureau de i-Cart redirige vers l’application de validation des compétences du B2i ;
  • le bulletin de notes permet de gérer les relevés de notes et les bulletins trimestriels.

Avec ses nombreuses fonctionnalités et la possibilité d’intégrer des services externes (encyclopédies, manuels scolaires, ressources didactisées, agrégateurs de flux, blogs…), i-Cart offre une grande variété de choix pour regrouper les outils adaptés à nos besoins.

Politique de développement des usages de l’ENT i-Cart dans l’établissement

Les usages de l’ENT se développent de façon progressive suivant un plan établi par le comité de pilotage TICE de l’établissement.

Le RUPN supervise le déploiement pédagogique et propose des accompagnements et des micro-formations dans le cadre des projets pédagogiques.

La documentaliste a intégré les services de l’ENT dans sa progression élaborée sur les quatre niveaux. La formation des élèves aux usages de l’ENT associe de nombreuses disciplines (Français, Latin, Histoire-Géographie, Technologie, Espagnol, Anglais, Portugais, Arts plastiques) et de nombreux dispositifs (Histoire des arts, Éducation à l’orientation, B2i, etc.), la finalité étant de permettre l’autonomie et l’initiative des élèves dans la recherche documentaire et le travail collaboratif.

Tendre vers l’autonomie de l’élève dans le travail

Les usages pédagogiques de l’ENT se sont d’abord développés autour du projet « Histoire des arts », où, dans un cadre pluridisciplinaire, travaux personnels et collaboratifs sont étroitement liés. Ce qui nous intéresse ici, c’est l’alternance entre le travail personnel et les échanges « professeurs-élèves ».

L’initiation à l’Histoire des Arts se fait depuis la 6e dans de nombreuses disciplines.

En 3e, les élèves ont à présenter un « objet d’étude » (œuvre ou regroupement d’œuvres), pour l’épreuve orale du brevet de l’Histoire des Arts. Pour initier ce travail, une première séance en groupe restreint est organisée au CDI, en salle informatique et en salle de Technologie avec l’assistance de la documentaliste et des professeurs.

Les élèves travaillent ensuite en autonomie et sont accompagnés via l’ENT. Ils peuvent solliciter les enseignants pour être guidés dans leurs démarches (de recherche d’informations, d’analyse d’œuvres, de réalisation de travaux, etc.), s’ils en éprouvent le besoin.

Le serveur de fichiers, la messagerie, l’espace collaboratif, permettent ces échanges.

Faciliter l’accès aux ressources, c’est permettre l’autonomie de l’élève.

Une rubrique « Histoire des arts » dans « L’espace élève » donne accès :

  • aux modalités de l’épreuve ;
  • aux documents de travail (fiches guide, fiches bibliographie, fiches d’évaluation) ;
  • aux frises numériques ;
  • une sitographie.

Le logiciel documentaire permet de préparer ses recherches à distance avant de se rendre au CDI ou de consulter les pages Internet intégrées.

L’encyclopédie numérique du collège et les ressources disciplinaires mises à disposition dans « L’espace élève » peuvent être exploitées.

Les élèves ont la possibilité de créer un onglet personnel, rassemblant leur veille documentaire.

Les travaux d’élèves mis en avant dans l’espace de publication servent d’exemples et génèrent une dynamique valorisante.

L’utilisation de l’ENT dans le cadre de l’Histoire des Arts a permis à l’équipe éducative d’harmoniser et de formaliser ses pratiques, apportant ainsi plus de cohérence et de lisibilité pour l’élève.

Conclusions

La nécessité de maîtriser le déploiement

Chaque expérience va permettre de construire la suivante. La généralisation des usages prend le temps de l’appropriation et de l’adaptation à des besoins réels liés à un projet pédagogique, dans notre cas, sensibiliser les élèves aux Arts et à la Culture tout au long de leur scolarité au collège et favoriser la réussite des élèves à une des épreuves du brevet.

Il est nécessaire de superviser le déploiement de l’ENT de l’établissement, pour assurer la cohérence et la pertinence du dispositif. L’ENT représente un enjeu stratégique en matière de pilotage et de communication interne et externe.

La valeur ajoutée

L’ENT i-Cart libère des contraintes de distance liées à la ruralité, à l’emploi du temps de chacun, il donne accès à l’information, permet les échanges et le travail collaboratif.

Il ne dématérialise pas l’enseignement mais se calque sur la réalité de nos pratiques.

Il permet à la « communauté éducative » de partager des valeurs communes autour du travail collaboratif et contribue au renforcement de la culture d’établissement.

L’acquisition de savoir-faire

L’usage des outils proposés dans l’ENT i-Cart favorise l’acquisition de savoir-faire très variés, particulièrement en ce qui concerne les compétences 4, 6 et 7 du Socle commun, la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication, les compétences sociales et civiques, l’autonomie et l’initiative. Les compétences acquises peuvent être réinvesties par l’élève dans toutes les disciplines.

L’ENT induit une métamorphose de nos pratiques pédagogiques et favorise l’éducation liée aux enjeux de la révolution numérique.

Philippe Lamy-Chappuis

date de publication : 21/06/2013

Flux RSS