Témoignages

Flux RSS

Travailler en autonomie en sciences-physiques au collège

Simone Bedos, professeure de sciences-physiques au collège de l’Étang de l’Or à Mauguio (34) et interlocutrice académique TICE, présente une séance de travail en autonomie à l’aide de la classe mobile. Cette séance en ateliers allie une activité expérimentale et une activité TICE.

Présentation de l’activité et mise en place

La séance consiste en un travail en ateliers utilisant les TICE pour une classe de troisième de 27 élèves en sciences-physiques. Il s'agit d'une séance de découverte qui vient au début de la séquence consacrée à la conduction électrique et à la structure de la matière en classe de troisième. La classe est partagée en deux groupes de 13 et 14 élèves : un groupe travaille en autonomie avec la classe mobile et l’autre est en activité expérimentale.
La séance est découpée en trois parties : 5 minutes d'explications en classe entière et deux fois 25 minutes pour chaque atelier. Le groupe de l'atelier informatique utilise une ressource TICE sur un texte de Georges Charpak à propos de la structure de l'atome. Cette ressource TICE est une des ressources numériques accompagnées que j'ai créées au sein du groupe TICE que j'anime dans l'académie de Montpellier. Elle fait partie des TraAM (Travaux académiques mutualisés) au niveau national. Les élèves de l'atelier expérimental travaillent par groupes de trois sur une activité intitulée : « Tous les solides conduisent-ils le courant électrique ? »

Objectifs de la séance

L’atelier utilisant la classe mobile en autonomie vise principalement à mettre en œuvre une compétence transversale consistant à lire un texte scientifique et parvenir à en dégager l'essentiel en utilisant une ressource TICE. Ceci me permet de travailler avec mes élèves trois items du socle commun :

  • « Dégager, par écrit ou oralement, l'essentiel d'un texte lu » dans la compétence 1 - La maîtrise de la langue française.
  • « Être autonome dans son travail : ... » dans la compétence 7 - L'autonomie et l'initiative.
  • « Utiliser les logiciels et les services à disposition » dans la compétence 4 - La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication.

L'objectif principal de l’activité expérimentale est de comparer le caractère conducteur de différents solides à travers une démarche expérimentale. Cette activité me permettra de travailler avec mes élèves cinq items du socle commun :

  • « Réaliser, manipuler, mesurer, calculer, appliquer des consignes », « Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale ou technologique, démontrer », « Présenter la démarche suivie, les résultats obtenus, communiquer à l'aide d'un langage adapté » dans la compétence 3 - Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique ;
  • « Respecter des comportements favorables à sa santé et sa sécurité » dans la compétence 6 - Les compétences sociales et civiques ;
  • « S'intégrer et coopérer dans un projet collectif » dans la compétence 7.

Une motivation accrue des élèves

La ressource pédagogique utilisée sur les postes de la classe mobile permet à l'élève de s'autocorriger, de s'aider grâce aux « coups de pouce » proposés et d'être aiguillé en cas de mauvaise réponse. Elle est donc un support motivant pour les apprentissages tout en respectant l’hétérogénéité des élèves. En effet, pour les élèves les plus rapides, un document « Pour aller plus loin » est prévu. Il est basé sur le même texte et comporte d’autres questions plus complexes.
Cette activité permet aussi de développer l’autonomie des élèves puisque chacun dispose d'un document de travail qui va lui servir de guide et de compte-rendu qui sera repris ultérieurement et auto-évalué.

Atouts de la classe mobile

La stratégie pédagogique adoptée facilite la mise en œuvre d’un travail expérimental en classe entière. La classe mobile permet aux élèves de manipuler facilement la ressource TICE et d’être en complète autonomie. Lors de l’installation, il faut cependant veiller à prendre en compte l’autonomie des ordinateurs portables et les implanter de manière pertinente dans l’espace. Ici, j’ai dédié une rangée à l’activité expérimentale et une rangée à l’activité utilisant la classe mobile. La classe mobile peut être utilisée pour d’autres séances de sciences-physiques bien qu’elle soit un équipement partagé avec les collègues de SVT et que son usage ne soit pas toujours adapté selon le dispositif envisagé.

Prolongement de l’activité

À l’issue de l’activité, une synthèse est opérée entre les deux groupes lors de la séance suivante. Par ailleurs, la ressource numérique est disponible sur l’ENT (environnement numérique de travail de l’établissement) afin de permettre aux élèves d’en disposer lors de leur travail à domicile ou pour poursuivre leurs recherches.

Simone Bedos

date de publication : 03/04/2012

Flux RSS