Témoignages

Flux RSS

Usages de la tablette en histoire-géographie au collège

Nicolas Bertos, professeur d'Histoire-géographie au collège Georges Ville à Pont-Saint Esprit, expérimente l'utilisation des tablettes tactiles avec ses élèves de 4e.

Présentation

Depuis la rentrée 2013, mon collège est équipé de 30 tablettes tactiles. Cet outil reste en classe : lorsque les élèves entrent en cours d’histoire-géographie avec moi, ils prennent la tablette et la laissent à leur sortie. Ainsi, disposant de cet outil 18 h par semaine, j’ai pu multiplier les expérimentations.
Dans ce cours de géographie de 4e, les élèves sont amenés à réfléchir à la création cartographique (cartes, croquis, schémas).

Déroulement des activités

Plusieurs activités sont au programme de cette séance de 2 h. La tablette, qui n’est pas tout le temps utilisée, l’est de plusieurs manières : prise de notes, dessin, prise de photo (avec retouche), lecture d’une vidéo créée par d’autres élèves, production d’un schéma. Ces activités complètent d’autres activités plus classiques de questionnement avec manuel. Une fois les productions des élèves (schémas, cartes) finalisées, j’agrège celles-ci sur ma tablette et les diffuse au tableau pour une correction collective très efficace. Les meilleures cartes ainsi réalisées sont partagées (ENT, réseau social Pinterest).

Produire un schéma

Ce type de tablette dispose d’un stylet, ce qui permet une précision indispensable pour la création de cartes. Pour comprendre comment est créé un schéma, j’invite les élèves à simplifier une carte déjà existante en sélectionnant les informations qui vont figurer sur le schéma. Ils doivent alors effectuer des choix (figurés, couleurs...) qui vont renforcer leur compréhension du processus de création d’un schéma.

Confronter les réalisations

Un des aspects les plus fondamentaux des tablettes est la possibilité de partager presque instantanément un contenu qui vient d’y être créé. Cette instantanéité permet de multiplier les documents que l’on va corriger face à la classe. Lors de cette phase orale, les élèves voient les productions de leurs camarades et les confrontent avec la leur. Cela permet à l’ensemble du groupe classe de s’interroger sur les processus de création et ainsi de progresser sur des points de détails importants (on écrit pour être lu et vu par d’autres).

Aspects techniques

Les tablettes sont connectées à internet via une borne wifi. Il est primordial de comprendre que si la réflexion peut se faire en groupe à l’oral, la phase de réalisation du croquis est nécessairement individuelle, chaque élève travaillant sur son terminal. La tablette est un outil permettant d’impliquer grandement les élèves par sa dimension tactile qui les engage dans le travail bien plus qu’une souris d’ordinateur.

Apport des tablettes

Les tablettes sont un outil très polyvalent dans une salle de classe. Ici, après avoir réalisé les schémas, un groupe d’élève enregistre la méthode utilisée via une courte vidéo qui servira de tutoriel à d’autres élèves.

Nicolas Bertos

date de publication : 01/04/2015

Flux RSS