Témoignages

Flux RSS

Utilisation de la table interactive en petite section de maternelle

Maryse Chrétien, directrice de l’école maternelle de Biesles (52) présente une activité de maîtrise de la langue en petite section à l’aide d’une table interactive, animée par Ingrid Lemonnier.

L’origine du projet

À titre expérimental, dans notre classe de petite section, nous utilisons la table interactive depuis juin 2010. Après une première phase de prise en main, nous avons cherché depuis septembre 2010 à optimiser nos activités en nous servant de toutes les possibilités de la table. Pour nous, la table interactive est un outil complémentaire au TBI, c’est un autre support pédagogique. La table interactive sert aussi pour les activités proposées en aide personnalisée aux élèves de l’école élémentaire.

Le déroulement de l’activité

La table interactive sert à plusieurs moments de la journée. Dès l'accueil, les élèves en autonomie utilisent les fonctions de puzzles, de lecture de médias où ils aiment se voir, comme sur le film dans lequel ils sont enregistrés dans les différents coins de la classe. Ensuite, ils l'utilisent durant des moments d'ateliers et d'apprentissages. Nous reprenons par exemple une activité organisée lors du regroupement en collectif, ou bien les élèves lisent des « étiquettes prénoms », ou encore prennent des indices sur les photos de situations vécues comme lors de leur dernier déguisement. L'activité filmée ci-dessus montre d'ailleurs quelques outils de la table : le déplacement « d'étiquettes prénoms » dans une zone, la fonction média et la fonction qui permet des choix multiples.

Les aspects techniques

Le fonctionnement de la table est relativement aisé, elle est fournie avec une clé USB et une boîte à outils qui permet de créer un nombre illimité d'activités. Surtout la table est tactile et multi-utilisateurs (jusqu'à 8 élèves en même temps) sur une surface unique.

Les apports des TICE

La vidéo, le son, les images sont des facteurs importants pour faciliter la concentration, la motivation de tous les élèves. Le côté tactile permet à l'enfant de réaliser l'activité en tâtonnant, en recommençant, en déplaçant avec le doigt (médiateur affectif). La validation finale de l'activité rend l'enfant acteur de son apprentissage et permet aussi la validation collective ; c'est ensemble que l'on réussit.

Les compétences mises en œuvre

En ce qui concerne la maîtrise du langage, l'utilisation de la table et les activités possibles permettent des interactions langagières entre les enfants. Elle favorise l'entrée en relation des uns vers les autres et permet de solliciter les élèves en difficulté. Du point de vue du « devenir élèves », ceux-ci s'entraînent à coopérer mais apprennent aussi l'autonomie face aux compétences techniques qu'ils doivent acquérir (déplacer, faire une rotation, choisir l'activité, fermer l'activité...). C'est par la posture pédagogique et les gestes professionnels de l'enseignante, mis en évidence dans le film, que les élèves sont incités à participer à l'oral, à échanger, à se mettre d'accord, à expliciter ce qu'ils veulent dire.

Maryse Chrétien

date de publication : 01/06/2011

Flux RSS