Témoignages

Flux RSS

Utilisation du TBI en gestion administration

Nicolas Clad, professeur de comptabilité-bureautique au lycée René Cassin de Strasbourg, présente les avantages de l’utilisation du tableau blanc interactif en baccalauréat professionnel.

L’origine du projet

J’ai découvert le tableau blanc interactif lors d’une formation.
Dans le cadre de mon enseignement, qui intégre l’exploitation de documents commerciaux, administratifs et juridiques, j’ai voulu tester l’efficacité du TBI, que j’utilise depuis 2007. En effet, j’ai pu constater lors de l’usage régulier en cours de gestion et d’économie-droit que cet outil facilite l’accès et la projection de documents numérisés.  Ainsi, il permet de créer une motivation et une attention plus soutenue des élèves et rend l’enseignement plus dynamique.

La vidéo  présente une séquence pédagogique intégrant l’utilisation du TBI dans le cadre de découverte du plan comptable et des comptes nécessaires à l’enregistrement comptable de factures. Cette démarche fait appel à de nouvelles pratiques pédagogiques en classe.

Déroulement de l’activité

À partir du plan comptable, des factures, les élèves réalisent un travail de recherche pour déterminer si la facture à enregistrer en comptabilité concerne un achat ou une vente. Puis, ils attribuent à ces opérations les numéros de compte du plan comptable.
Au moment de la correction, j’affiche sur le TBI le plan comptable et les factures. Cette étape permet de faire un premier bilan quant aux travaux réalisés par les élèves : je les commente et les annote. La visualisation de ces différents supports sur un grand écran offre une gestion souple pour naviguer d’un document à l’autre.
Dans un second temps, les élèves analysent en détail les documents commerciaux, puis l’un d’entre eux effectue la correction au tableau en les annotant.
La synthèse est réalisée directement sur le tableau avec la participation des élèves.
Les notes réalisées lors de cette étape sont sauvegardées dans un fichier au format PDF, qui est ensuite mis à disposition sur le site Internet de la classe ou sur l’ENT (espace numérique de travail).

Aspects techniques

La préparation des supports utilisés sur le tableau est réalisée avant la séance grâce au logiciel fourni avec le TBI. Il existe des logiciels gratuits et utilisables sur tout type de TBI.
Les documents commerciaux sont numérisés à l’aide d’un scanneur.
L’utilisation de manuels numériques  présentant les supports numérisés et des outils de base intégrés peuvent également être exploités avec un TBI.

Aspects pédagogiques

Le TBI offre un outil de travail permettant un va-et-vient entre espaces collaboratifs de l’ENT et ressources numériques.

L’usage de cet outil permet :

  • de présenter tout type de supports numériques à l’ensemble de la classe et d'éviter ainsi de multiplier le polycopiés ;
  • d’augmenter la concentration des élèves ;
  • de valoriser leur travail ;
  • d’impliquer les élèves dans les activités ;
  • de créer de l'interactivité au sein d'une classe et d’impliquer des élèves ayant des problèmes moteurs et/ou faisant preuve de timidité ;
  • de diffuser des documents audio-visuels sur grand écran ;
  • de réaliser des annotations et des recherches juridiques en temps réel sur Internet ;
  • d’utiliser collectivement l’outil informatique ;
  • d’avoir accès aux activités réalisées en cours grâce à l’enregistrement effectué lors de la séance et ceci dans l’optique d’une meilleure appropriation des compétences et connaissances ;
  • d’assurer une continuité pédagogique en cas d’absence d’un élève.

Le TBI donne un nouvel attrait au cours, favorise la participation et rend ainsi le cours plus dynamique.

Nicolas Clad

date de publication : 01/03/2012

Flux RSS