Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

LES AMAZONES
Dossier
Présentation - Origine des Amazones - Aspects fondamentaux et développements de la légende - Expéditions des Amazones - Héraclès et la ceinture d'Hippolyte - Thésée et Antiope - Bellérophon - Achille et Penthésilée - Alexandre et les Amazones - Les Amazones dans l'iconographie- Textes anciens - La littérature française - Lectures modernes - Bibliographie et liens
Activités
Études iconographiques - Les Amazones dans les enluminures de la BNF -

sommaire du site

Nous écrire


© Editions Flammarion
Avec leur aimable autorisation

DEVEREUX Georges, Femme et mythe, Flammarion, 1982
réédition en Champs - Flammarion, 1988

Suite d'essais consacrés à la mythologie de la Grèce antique, cet ouvrage de Georges Devereux présente un certain nombre de développements très originaux sur les Amazones ; il convient cependant de souligner dès l'abord qu'il s'agit d'un travail qui vise à renouveler l'approche psychanalytique classique des phénomènes culturels.
 


"Les fils des Amazones et Héphaïstos"
Chapitre 5, "Les enfants parthénogéniques d'Héra célibataire".
Georges Devereux trouve de nombreuses similarités entre le mythe d'Héphaïstos et la légende concernant les Amazones ; il précise "dont le modèle est certainement le mode de vie des cavaliers nomades de la steppe". Cette hypothèse formulée, l'auteur trouve nombre d'éléments qui, selon lui, la corroborent. Ainsi il rapproche le fait qu'Héphaïstos était boiteux et la mutilation que font subir à leurs fils les Amazones. "Son amoindrissement corporel le subordonne à jamais aux femmes qui détiennent tous les pouvoirs" (p. 177)
Il poursuit (p. 192) : "Revenant aux Amazones, je rappelle qu'elles étaient censées estropier les jambes de leurs fils et qu'elles affirmaient que les boiteux étaient des amants ardents". Pour lui, il faut mettre en relation cette manière d'estropier les enfants et la cécité infligée par les Scythes à leurs esclaves...
Il résume ainsi les Affinités d'Héphaïstos avec les fils des Amazones (p. 198-199)
" a) Selon une tradition, Héphaïstos a été conçu avant le mariage de ses parents. Les Amazones devenaient enceintes au cours d'une simple passade.
b) Ni Héphaïstos, ni les fils des Amazones n'ont de père sociologique
c) Les jambes (pieds) tant d'Héphaïstos tant que des fils des Amazones sont estropiées
d) Les deux vivent dans la dépendance de "mauvaises mères"
e) Les deux sont artisans, forgerons et, surtout, armuriers
f) Le régime "matriarcal" préhéllénique que le mythe d'Héphaïstos semble présupposer, paraît avoir des affinités avec celui que les Grecs attribuaient aux Amazones mythiques."

On notera qu'il y a, dans cette analyse, bien des "présupposés" non démontrés, et surtout bien des "choix" de versions de la légende qui semblent corroborer l'hypothèse initiale. Par exemple, on verra que les Amazones traitaient leurs fils de manière très différente, selon les traditions : l'auteur en choisit une qui n'apparaît que très tardivement dans les textes.

 

Les Amazones et Artémis
Chapitre 6 : Artémis et l'origine de ses pouvoirs d'accoucheuse (p. 205 et suivantes)
Georges Devereux cherche à établir un lien entre les deux images d'Artémis, la déesse vierge et celle qui préside aux naissances. Il étudie alors les parties de la légende qui concernent l'ablation du sein droit. Il propose deux déductions
- soit la légende s'est constituée après l'invention de l'arc évolué, car jamais l'arc droit ordinaire n'aurait pu être une gêne pour les Amazones ;
- soit la légende décrit " une image mythifiée des femmes de quelque ethnie mongolique"
.

 

Il est à remarquer que G. Devereux juxtapose dans sa réflexion des éléments divers sans même chercher à justifier leur rapprochement. Cela tient au fait qu'il recherche non tant à dégager l'essence d'un mythe qu'à trouver une voie qui expliquerait une partie des croyances humaines.