Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

LES AMAZONES
Dossier
Présentation - Origine des Amazones - Aspects fondamentaux et développements de la légende - Expéditions des Amazones - Héraclès et la ceinture d'Hippolyte - Thésée et Antiope - Bellérophon - Achille et Penthésilée - Alexandre et les Amazones - Les Amazones dans l'iconographie- Textes anciens - La littérature française - Lectures modernes - Bibliographie et liens
Activités
Études iconographiques - Les Amazones dans les enluminures de la BNF -

sommaire du site

Nous écrire

Euripide

Euripide
Rome, 2ème s.
©[Louvre.edu] Photo B. Oravec

Euripide est né à Salamine vers 480 av. J.-C. Il était d'origine assez modeste, mais il fit cependant de bonnes études. Il suivit notamment les leçons d'Anaxagore.
Il consacra sa vie à son art, mais ne reçut que quatre fois la couronne.
Dans ses dernières années, il se rendit à la cour d'Archélaos où il mourut en 406. Sophocle lui-même vint au théâtre en habit de deuil pour annoncer cette mort aux Athéniens.
Nous avons conservé une vingtaine de pièces d'Euripide sur la centaine qu'il écrivit, notamment Iphigénie à Aulis, Electre, Oreste, Médée, Hippolyte, Alceste.

Euripide, Héraclès

texte grec - texte français - bilingue

Euripide, Ion,
Une étoffe merveilleuse

texte grec - texte français - bilingue

 

 

Hippolyte

"C'est à Trézène que la légende a pris naissance. Tout y était plein du souvenir d'Hippolyte. Il avait fait édifier, dit-on, le temple d'Artémis Lukei/a qui s'élevait près du théâtre ... Il y recevait un culte régulier par les soins d'un prêtre nommé à vie et des sacrifices annuels. Le rituel local voulait en outre que les jeunes filles vinssent lui consacrer, avant leur mariage, une boucle de leur chevelure..."

Hippolyte est sans cesse nommé le fils de l'Amazone. Par ailleurs, le jeune homme voue à Artémis un culte vibrant. " La divinité à laquelle il se consacre parce qu'elle répond à son rêve de pureté parfaite, est la déesse vierge par excellence, Artémis. Entre elle et lui se sont noués des liens d'une tendresse mystique. Il n'est pas seulement le fidèle qui suit sa loi et orne son autel de fleurs sans tache dans la solitude des forêts, il entend avec ravissement la voix de la Chasseresse ; il jouit de sa société, par un privilège que ne connaît aucun autre mortel. Pureté rigoureuse, étroite union avec Artémis, ces traits laissent entrevoir la conception primitive qui faisait sans doute d'Hippolyte un dieu de la jeunesse virginale..."

Introduction à l'Hippolyte d'Euripide par Louis Méridier. Les Belles Lettres

Euripide, Hippolyte
Le fils de l'Amazone

texte grec - traduction - texte bilingue

Pausanias,
Hippolyte à Trézène II, 31-32

 

Bibliographie

Euripide, Ion, texte établi et traduit par H. Grégoire, Les Belles Lettres, 1961
Euripide, Héraclès, texte établi et traduit par L. Parmentier, Les Belles Lettres, 1961
Euripide, Hippolyte, texte établi et traduit par Louis Méridier, Les Belles Lettres, 1965

Traductions

De nombreuses traductions sur le site
http://www.mythorama.com/

La traduction d'Héraclès par H Berguin
existe sur le site de Ph. Remacle
http://remacle.org/bloodwolf/tragediens/e
uripide/heraclesfr.htm