Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

LES AMAZONES
Dossier
Présentation - Origine des Amazones - Aspects fondamentaux et développements de la légende - Expéditions des Amazones - Héraclès et la ceinture d'Hippolyte - Thésée et Antiope - Bellérophon - Achille et Penthésilée - Alexandre et les Amazones - Les Amazones dans l'iconographie- Textes anciens - La littérature française - Lectures modernes - Bibliographie et liens
Activités
Études iconographiques - Les Amazones dans les enluminures de la BNF -

sommaire du site

Nous écrire

Origine des Amazones

"A l'embouchure du fleuvre Thermodon"

Lysias, Oraison funèbre

La plupart des anciens ont indiqué que les Amazones habitaient
"A l'embouchure du fleuve Thermodon" et que leur cité principale était Thémiscyre (ou Thémiscyra). Mais chez quelques auteurs, elles sont plutôt originaires du Nord du Pont Euxin et elles se seraient déplacées pour venir fonder Thémiscyra à l'embouchure du Thermodon. Certains commentateurs préfèrent parler de deux peuples d'Amazones
- les Amazones de Thémiscyra
- les Amazones Sauromatides.


Cartes
On trouvera de nombreuses cartes sur les sites
Université du Texas

http://www.utexas.edu/cola/centers/lrc/iedocctr/Maps.html
Site Méditerranées
http://www.mediterranees.net/geographie/images/figuier.html
Site Henry Davis
http://www.henry-davis.com/MAPS/AncientWebPages/AncientL.html

Plan de la région
        du Thermodon

 

Une histoire complexe

Pour comprendre toute l'ampleur de cette légende, on se reportera aux Dictionnaires de Mythologie, notamment
P. GRIMAL, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine , Paris, P.U.F. 1951.
R. GRAVES, Les mythes grecs, Fayard, 1979 (il faut alors parcourir divers articles : Amazones, Bellérophon, Héraclès, Thésée)

Il est intéressant cependant de lire ce qu'écrivait G. GROTE, un historien du 19ème siècle sur ce "conte".
Nous livrons ici dans leur intégralité les pages très riches de cet ouvrage qui concernent les Amazones :
G. GROTE, Histoire de la Grèce depuis les temps les plus reculés, Paris, 1864.
Nous y trouvons :
- un relevé très complet - qui dépasse de loin le nôtre - de toutes les références aux Amazones. On pourra donc compléter sa documentation si on le désire, en consultant les références indiquées.
- une analyse de la légende qui tient compte à la fois de ses divers développements et de la valeur historique des écrivains antiques.
On notera combien G. Grote loue Arrien et Strabon d'avoir tenté de fonder leurs écrits sur la raison.

Arès, dit Mars Borghese
d'après Alkamenos (6è s.)
marbre 1er-2ème s. ap.J.-C.
Musée du Louvre
Photo Erich Lessing
© louvre.edu - 2005

Les filles d'Arès

Selon la Mythologie, les Amazones sont les filles d'Arès et de la nymphe Harmonie.

Cependant leur généalogie exacte varie selon les mythes dans lesquelles elles apparaissent et l'on peut établir plusieurs filiations :

Il existe une Mélanippé, fille d'Arès et soeur de la reine des Amazones Hippolyté qui fut capturée par Héraclès.

Thésée est allé enlever Antiopé, reine des Amazones.

L'Amazone Penthésilée était fille d'Arès et d'Otréré ; elle se réfugia à Troie pour échapper aux Erinyes de sa soeur Hippolyté qu'elle avait tuée accidentellement.

De l'Amazone Mélanippé, ou Antiopé ou encore Hippolyté, Thésée eut un fils que l'on appelle Hippolyte.

 

On peut également consulter le site http://www.theoi.com/Olympios/AresFamily.html#Amazones

 

 

 

Grimal, Dictionnaire de la Mythologie grecque et romaine, P.U.F., articles Mélanippé et Thésée

Graves, Mythes grecs,
p. 524, 528 et 383


Héraclès et les Amazones

Le nom des Amazones

On peut rechercher des indices sur l'origine des Amazones
- en interrogeant leur nom
- ou en relevant tous les noms que les auteurs leur ont donnés...

 

Origines

Cependant Les Anciens ont imaginé plusieurs origines pour ce peuple si différent des Grecs. La plus précise est celle proposée par Hérodote.

Hérodote, Histoires


Artémis d'Ephèse
photo MMT


Les Amazones et l'Artémis d'Ephèse

Dans son ouvrage sur la Mythologie grecque et romaine, M. P. Decharme (1839-1905) commente longuement le rapport des Amazones avec Artémis. Voici ce qu'il écrit :

"Elles étaient en relation avec les Amazones qui avaient, dit-on institué son culte. Or, les Amazones, auxquelles les Grecs attribuèrent une existence historique, et dont ils firent une peuplade de femmes guerrières établies sur les bords du Thermodon, près de Trébizonde, appartiennent au domaine de la mythologie pure. Une fausse explication de leur nom avait été à l'origine de la fable d'après laquelle elle se mutilaient la mamelle droite pour tirer de l'arc plus facilement. On s'accorde généralement aujourd'hui à reconnaître que le préfixe a- du mot Amazones devait avoir une valeur augmentative, et que les Amazones signifiaient simplement à l'origine : les femmes aux mamelles nombreuses ou puissantes ; caractère qui explique comment elles sont en rapport avec l'Artémis d'Éphèse. Sans vouloir interpréter dans le détail leur légende obscure et compliquée, on peut remarquer qu'elles entrent en lutte avec Hercule, avec Thésée, avec Achille, avec Bellérophon, héros dont la mythologie comparée a établi la nature solaire. Ces ennemies des divinités de la lumière rappellent les ennemis d'Indra de la mythologie védique, c'est à dire les nuages. Leurs mamelles seraient donc l'image de ces mille seins des nuées d'où s'échappent les eaux qui arrosent et qui fertilisent la terre. Les Amazones étaient les compagnes nécessaires de la divinité d'Éphèse."

P. Decharme, Mythologie grecque et romaine, Librairie Garnier 1929, p. 145-146

 

 

 

Pausanias,
L' Artémis d'Ephèse

Callimaque,
Hymne à Artémis