Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

LES AMAZONES
Dossier
Présentation - Origine des Amazones - Aspects fondamentaux et développements de la légende - Expéditions des Amazones - Héraclès et la ceinture d'Hippolyte - Thésée et Antiope - Bellérophon - Achille et Penthésilée - Alexandre et les Amazones - Les Amazones dans l'iconographie- Textes anciens - La littérature française - Lectures modernes - Bibliographie et liens
Activités
Études iconographiques - Les Amazones dans les enluminures de la BNF -

sommaire du site

Nous écrire

 

VIDAL-NAQUET, Le chasseur noir, formes de pensée et formes de société dans le monde grec, François Maspéro, Textes à l'appui, 1981

 
 

Pour M. Vidal-Naquet, les Amazones sont une création de la cité "club d'hommes". Il reprend alors l'idée de l' "inversion" qui est largement développée par F. Hartog dans Le Miroir d'Hérodote : "Pour traduire la différence, le voyageur a à sa disposition la figure commode de l'inversion où l'altérité se traduit en anti-même".

En créant la légende des Amazones, les Grecs définissent donc leur propre identité.

" La cité grecque, ce club d'hommes, avait conçu, entre autres opposés, un royaume exclusivement féminin, celui des Amazones"(1)

"Qu'il s'agisse des Amazones ou des Lyciens, la cité grecque, club d'hommes, s'est, par la voix de ses historiens et de des "ethnographes", posée en s'opposant ; Hérodote apporte un admirable exemple de cette fonction d'inversion (reversal) quand il définit les coutumes de l'Egypte exactement à l'inverse de celles des Grecs (II,35). De même l'état imaginaire des Amazones est l'inverse, un inverse localisé, de la cité grecque."(2)

 
 

(1) op. cit. p. 26
(2) op. cit. p. 272