Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 CITOYENNETÉ
Dossier
Présentation - Historique - Principes fondateurs Qui est citoyen ?  - Organisation administrative et territoriale -
Assemblées, tribunaux, magistratures
- Droits et devoirs - Valeurs démocratiques - Références - Tous les textes -
Activités
Calendrier et lieux (collège) - Démocratie antique et démocratie moderne (lycée) - La frise du Parthénon

sommaire du site

Le Conseil des Cinq-Cents (ἡ βουλή)

Présentation

Le Bouleuterion, sur l'Agora.
(Photo MSM)

La tholos du Prytanée.
(Photo MSM)

 

 

 

Le terme de " Βουλή" (Boulè) se traduit par généralement "Conseil" ou "Conseil des Cinq-Cents". Le nombre initial de 400 membres dans la période pré démocratique fut en effet porté à 500 par Clisthène, à raison de cinquante bouleutes (οἱ βουλευταί) par tribu. Ce " Conseil" siègeait dans le Bouleuterion (τὸ βουλευτήριον), situé sur l'Agora. Contrairement à l'assemblée générale des citoyens (ἡ ἐκκλησία), le Conseil des 500 est, comme son nom l'indique, un organe représentatif. Pour cette raison, on pourrait être tenté de le comparer à notre "Assemblée nationale" ou à notre "Sénat", ce dernier terme étant d'ailleurs souvent employé par les traducteurs du XIX° siècle. Il existe pourtant des différences fondamentales qui interdisent ce rapprochement.

1. La démocratie athénienne est directe et le Conseil n'a pas de réel pouvoir législatif. Il peut proposer des décrets, les promulguer, mais en aucun cas les discuter ou les voter. Ce pouvoir appartient exclusivement à l'Ecclesia.
2. Les" bouleutes" ne sont pas élus. Ils sont tirés au sort parmi les citoyens âgés de plus de trente ans qui font acte de candidature dans leur dème.
3. Les bouleutes ne constituent pas une élite. Tous les citoyens peuvent en faire partie (et cela leur arrive nécessairement un jour ou l'autre s'ils respectent leurs obligations civiques), indépendamment de toute distinction sociale ou critère de fortune. L'isonomie, l'isogonie et l'iségorie s'appliquent ici aussi.
4. Les seules restrictions d'accès sont l'honorabilité et la limite d'âge. Si cette dernière garantit une meilleure connaissance de la vie politique, elle ne fait pour autant de la Boulè un "conseil des anciens" ni un "comité des sages", le recrutement par tirage au sort laissant entrevoir de grandes disparités dans les compétences et les enthousiasmes de ses membres.

En réalité, il faut plutôt voir la Boulè comme l'organe permanent du gouvernement. Contrairement à l'Ecclesia qui ne siège que périodiquement, elle fonctionne sans interruption, jour et nuit, toute l'année, le système de la prytanie permettant une rotation mensuelle entre ses membres.