Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 CITOYENNETÉ
Dossier
Présentation - Historique - Principes fondateurs Qui est citoyen ?  - Organisation administrative et territoriale -
Assemblées, tribunaux, magistratures
- Droits et devoirs - Valeurs démocratiques - Références - Tous les textes -
Activités
Calendrier et lieux (collège) - Démocratie antique et démocratie moderne (lycée) - La frise du Parthénon

sommaire du site

Qui est citoyen ?

 

A Athènes, l'exercice de la citoyenneté ne dépendait pas donc pas de la fortune ou de la condition sociale. Un paysan pauvre jouit exactement les mêmes droits politiques qu'un membre d'une riche famille. (Lire à ce sujet un texte de Thucydide)

Jeune homme prêtant serment

Pour être citoyen, à Athènes, les conditions suivantes étaient nécessaires :

Il fallait être de sexe masculin et libre.
Il fallait être né de père athénien, et, à partir de la loi de Périclès de 451, de père ET de mère athéniens.
Pour approfondir la notion d'autochtonie, cliquer ici.

Il fallait être majeur. A Athènes, l'accession à la majorité civique est fixée à vingt ans et s'effectue en deux temps :

  • Accession à l'éphebie à l'âge de 18 ans. Cette période transitoire de deux ans est essentielle consacrée à l'apprentissage du maniement des armes, équivalent d'un service militaire obligatoire.
  • A l'issue de ces deux annés, entrée contrôlée dans le corps des citoyens

La démocratie n'est donc pas le pouvoir de tous mais la souveraineté du "démos", c'est à dire du peuple ctoyen. Nombre d'individus vivant dans la cité d'Athènes se trouvaient donc exclus du champ de la citoyenneté. Le tableau ci-dessous permet de comparer la situation à Athènes avec celle qui prévaut dans une démocratie du XXI° siècle.

Exclus du démos à Athènes aux V° et IV° siècles

Les femmes
Les étrangers
Les mineurs (moins de 20 ans)
Les esclaves

A titre de comparaison, en France en 2004

Les femmes ont le droit de vote depuis 1946.
Les étrangers n'ont pas le droit de vote.(*)
Les mineurs n'ont pas le droit de vote.
L'esclavage est interdit par la loi.

Remarques importantes

Exceptionnellement, les Athéniens pouvaient, par décret, concéder le droit de cité à un étranger.
On pouvait aussi perdre sa citoyenneté si on était frappé d'"atimie", c'est-à-dire de déchéance civique.

Les femmes et les étrangers, quouiqu'exclus du corps civique pouvaient être amenés à jouer un rôle important dans la vie politique de la cité, soit à titre individuel, soit à titre institutionnel

Exclus du démos à Athènes au V° et au IV° siècle

Les femmes
Les étrangers
Les mineurs de 20 ans
Les esclaves

A titre de comparaison, en France au début du XXI° siècle

Les femmes ont le droit de vote (depuis 1946).
Les étrangers n'ont pas le droit de vote.(*)
L'âge de la majorité est fixé à 18 ans.
L'esclavage est interdit par la loi.

 


.