Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 CITOYENNETÉ
Dossier
Présentation - Historique - Principes fondateurs Qui est citoyen ?  - Organisation administrative et territoriale -
Assemblées, tribunaux, magistratures
- Droits et devoirs - Valeurs démocratiques - Références - Tous les textes -
Activités
Calendrier et lieux (collège) - Démocratie antique et démocratie moderne (lycée) - La frise du Parthénon

sommaire du site

Les tribus
La tribu (ἡ φυλή)

L'autel des héros éponymes, sur l'agora
(photo MSM)

Depuis la réforme de Clisthène, l'Attique est divisée en dix tribus constituées de trois trittyes venant chacune d'une région différente : zone urbaine, rurale et côtière. Si le dème est la base de l'organisation administrative et territoriale, la tribu est essentielle à l'exercice effectif de la citoyenneté.

Le nom des tribus

L'abolition de l'ancienne structure clanique avait permis de définir une nouvelle citoyenneté mais privait également la cité d'une partie de ses origines mythiques. Pour redonner un fondement héroïque à la nouvelle organisation, on attribua à chaque nouvelle tribu un ancêtre fictif dit "éponyme" (ἐπώνυμος, celui qui donne son nom). Sur l'Agora un monument spécifique était dédié à ces "héros éponymes". Sa fonction était éminemment citoyenne puisque c'est là qu'on affichait les décrets et les convocations pour les sessions de l'Ecclesia.

La fonction des tribus

Chaque tribu est présidée par un triumvirat constitué a partir des trois trittyes qui la constituent. Sa fonction principale est, au cours d'une assemblée annuelle, de désigner les citoyens qui participent pour une année au gouvernement de la cité, sur les plans exécutif, législatif, judiciaire et militaire.

  • Au sein de chaque tribu sont désignés 50 bouleutes, venant des différents dèmes qui la constituent. C'est l'addition des bouleutes de ces 10 tribus qui constitue le Conseil des Cinq-Cents. Chaque tribu prend tour à tour en charge le fonctionnement du Conseil, pendant un mois en exerçant la prytanie. On l'appelle appelle alors φυλὴ πρυτανεύουσα (phulè prutaneousa)
  • Chaque tribu tire également au sort 600 citoyens qui constituent pendant un an un dixième du corps des héliastes. Ceux-ci participent ensuite à un tirage au sort quotidien et centralisé qui les répartit entre les différents tribunaux de l'Héliée.
  • C'est aussi au sein de la tribu que les citoyens se portent candidats à l'exercice d'une magistrature. Les volontaires retenus par leur tribu font ensuite l'objet d'un tirage au sort centralisé qui a lieu tous les ans sur l'Agora.
  • Enfin, le recrutement de l'armée s'effectue sur la même base. Les régiments sont au nombre de 10, soit un par tribu, qu'il s'agisse d'infanterie ou de cavalerie, chacun ayant à sa tête un commandant issu de la même tribu. Il semble cependant que la marine, composée uniquement des thètes, était recrutée de manière différente en s'appuyant davantage sur le système des trittyes et les anciennes naucraries.

 

Les dix tribus :

  • I. les Erechtéides (οἱ Ἑρεχθηΐδαι). Héros éponyme = Erechtée
  • II. les Egéides (οἱ Ἁιγείδαι). Héros éponyme = Égée
  • III. les Pandionides (οἱ Πανδιονίδαι). Héros éponyme = Pandion
  • IV. les Leontides (οἱ Λεοντίδαι).
  • V. les Akamantides (οἱ Ἀκαμαντίδαι.) Héros éponyme = Akamas
  • VI. les Oeneides (οἱ Οἰνείδαι). Héros éponyme = Oenée
  • VII. les Cécropides (οἱ Κεκροπίδαι). Héros éponyme = Cécrops
  • VIII. les Hippothoontides (οἱ Ἱπποθοωντίδαι). Héros éponyme = Hipoothoon
  • IX. les Aiantides (οἱ Ἀιαντίδαι).Héros éponyme = Aiantis
  • X. les Antiochides (οἱ Ἁντιοχίδαι). Héros éponyme = Antiochos