Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

GAULOIS

sommaire du site

Le chaudron de Gundestrup

Chaudron métal or et argent trouvé près de Gundestrup dans le Jutland..

Nationalmuseet. Copenhague.

© akg-images / Erich Lessing

 

Origine

Ce chaudron a été trouvé en 1891 dans une tourbière danoise : ses différentes pièces étaient dispersées.
il semble être d'origine gauloise : les spécialistes pensent qu'il a été fabriqué dans le nord de la Bulgarie ou le sud de la Roumanie. Plusieurs artistes ont travaillé sur cet objet très original.
La datation est assez précise : il date du milieu du 1er siècle avant notre ère.
Son originalité ne saurait être contestée, mais ces représentations anthropomorphiques sont exceptionnelles dans la tradition gauloise qui préfère un décor symbolique et non figuratif. L'œuvre témoignerait d'une influence de l'art méditerranéen, d'une période de transition lors de laquelle les artistes gaulois adaptent l'art celtique à un nouveau mode d'expression sans renoncer à leurs valeurs propres.

On peut lire à ce propos l'article de J.-J. Hatt dans l'Encyclopædia Universalis
http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaudron-de-gundestrup/
Voir également l'article . J.-L.Brunaux dans l'Histoire n° 329 (03/08) " D'oùu vient le chaudron de Gundestrup"
http://www.histoire.presse.fr/content/recherche/article?id=7394



 
 

Représentations

Le chaudron présente tout un ensemble de scènes qui paraissent liées à la mythologie celtique :

- sur le fond, on voit un taureau gisant, au dessus duquel un personnage brandit un glaive.
Dans le feuillage on aperçoit d'autres animaux notamment un chien et un lézard.

- sur la paroi on distingue plusieurs scènes :
On voit un dieu coiffé d'andouillers ; il est accroupi et tient d'une main un serpend, de l'autre un torque. Un peu au dessus on aperçoit un garçon monté sur un dauphin. Différents animaux remplissent l'espace entre ces deux figures.
Une autre scène montre un défilé de guerriers tandis qu'un homme est précipité dans un chaudron.
Enfin on voit un dieu barbu armé d'une roue accompagné d'un personnage qui porte un casque avec des cornes.

Interprétations

L'interprétation a plus traditionnelle considère qu'il s'agit d'une représentation de la mythologie celtique : le dieu aux bois de cerf est Cernunnos ; on reconnaît Taranis dans le dieu à la roue ; Teutatès serait représenté par les sangliers ; enfin le géant qui précipite un humain dans un chaudron renvoie à un mythe de résurrection. Le chaudron était utilisé pour les sérémonies sacrificielles : ce sont donc des éléments d'une telle cérémonies qui apparaissent.
Si l'on s'accorde sur la valeur globale de ces rerpésentations, le détail est sujet à discussion. Ainsi, pour l'homme précipité dans le chaudron, certains optent pour un sacrifice humain à Teutatès (cf. Lucain) ; d'autres pensent plus à un rite comparable au baptême ; d'autres enfin pensent que la représentation est purement symbolique (représentation d'un mythe de renaissance.)

 

 
 

Sites

Partie concernant "les Celtes" sur le site de J.-F. Bradu
http://jfbradu.free.fr/celtes/les-celtes/cadre-mythologie.php3#scènes

 

 

Le chaudron de Gundestrup

détail

 

 

Autres reproductions sur Wikimedia :

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gundestrupkarret2.jpg
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gundestrupkarret3.jpg