Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 LES GAULOIS
Dossier
Présentation générale - Les Gaulois avant la conquête romaineAspects de la culture gauloise - La conquête romaine - Les Gallo-Romains - Les régions de la Gaule - Arts celtes et gaulois - Textes anciens - Textes modernes - Références et liens - Petit index des noms
Études
À la découverte des dieux gaulois - La vigne et le vin en Gaule - Héraclès en Gaule - La femme celte -

sommaire du site


La révolte de Boudicca

Carte du pays des Icéniens
Britannia. Partie d’une carte de l’Atlas Justus Perthes.
Source : http://www.mediterranees.net

Les circonstances de la révolte

C'est quand Néron gouverne l'Empire que se produit une révolte des Bretons, sous le commandement de la reine Boudicca.

Près de vingt ans après l'annexion du pays, en 61 de notre ère, la reine des Icéniens prit la tête d'un révolte contre les Romains. Son mari avait en effet désigné Néron comme héritier de la moitié de ses biens en signe d'allégeance. Mais, dès la mort du Roi, les Romains vinrent s'emparer de toutes les possessions royales : Boudicca qui résistait fut fouettée et ses deux filles violées.

S'étant alors alliée aux Trinobantes, elle attaqua les Romains par surprise. Les habitants de Camulodunum (Colchester) furent massacrés et la ville brûlée. Une légion romaine accourue à l'aide fut détruite.

Tacite
Annales, XIV, 31

Les circonstances

 

     



La personnalité de Boudicca

Le texte de Dion Cassius qui rapporte un long discours de la reine permet de mieux comprendre la personnalité de Boudicca : elle n'est pas poussée par la cupidité, elle veut venger un affront ! Ce mépris des Romains pour les peuples étrangers est souvent noté dans les textes historiques ; et la plupart des peuples celtes conquis ne se sont révoltés que lorsque ils ont été soumis aux excès du vainqueur.
On notera cependant qu'une fois encore un écrivain rapporte que, chez les peuples Celtes, il est naturel qu'une reine prenne la tête de l'armée.

 

Dion Cassius
Histoire romaine, LXII

L'origine du conflit.
Discours de Boudicca
(extraits)

Tacite
Annales, XIV, 35

L'appel à la révolte

     


Les campagnes de Boudicca

cartographie : CNDP 2010


La violence des combats et l'extension du conflit

Les révoltés marchèrent alors sur Londinium (Londres). Suetonius Paulinus qui dirigeait une expédition punitive contre l'île de Mona vint au secours de la ville. Mais il ne put empêcher la prise et la destruction de Londres, puis de Saint-Albans. Les alliés des Romains firent alors défection pour rejoindre la reine.

Cependant Paulinus reprit l'offensive et parvint à battre l'armée de Boudicca. La reine vaincue préféra s'empoisonner plutôt que de tomber aux mains du vainqueur. La répression fut terrible, à tel point que Néron releva de sa charge Paulinus avant que ses violences ne suscitent une nouvelle révolte.

Dion Cassius
Histoire romaine, LXII
, 7
La violence de Boudicca

Tacite,
Annales, XIV, 37

La bataille finale et
la mort de Boudicca

 

Le symbole de la résistance.

Pour les Britanniques, Boudicca reste un symbole de la résistance, équivalent "breton" de Vercingétorix. C'est pourquoi a été dressée à Londres - ville pourtant qu'elle détruisit! - une statue de la reine montée sur un char.
Certains font de cette femme un symbole du féminisme...



 
 

Bibliographie et liens

L'épisode dans son ensemble est raconté par

- Dion Cassius (abrégé de Xiphilin, Livres LXII - LXIII)
Traduction par Edm. Cougny et Henri Lebègue, Paris, Renouard, 1878-1892 - Site Ph. Remacle
http://remacle.org/bloodwolf/livres/cougny/xiphilin.htm#XIP

- Tacite, Histoires, Livre XIV, ch. 31 à 39
http://remacle.org/bloodwolf/historiens/tacite/annales14.htm

La reine Boudicca
http://www.arbre-celtique.com/encyclopedie/reine-boudicca-contre-les-romains-61-1372.htm

Le "Lièvre " de Boudicca
S. Reinach, Mythes, cultes et religions, Paris, 1905, p. 23
"On peut rappeler à ce propos le lièvre prophétique de Boadicée (Boudicca), reine de Bretagne, dans un pays où, du temps de César, le lièvre était nourri, mais non mangé, c'est-à-dire traité comme un totem..."
Voir aussi p. 49 et sq. en ligne sur Gallica.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k755120.image.r=Reinach.f70.langFR

(Pour les recherches, on utilisera les noms de Boudicca et de Baodicée).

Le lièvre de Boudicca (Baodicée)
par S. Reinach