Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 LES GAULOIS
Dossier
Présentation générale - Les Gaulois avant la conquête romaineAspects de la culture gauloise - La conquête romaine - Les Gallo-Romains - Les régions de la Gaule - Arts celtes et gaulois - Textes anciens - Textes modernes - Références et liens - Petit index des noms
Études
À la découverte des dieux gaulois - La vigne et le vin en Gaule - Héraclès en Gaule - La femme celte -

sommaire du site

 

 Les dieux des Gaulois

 

Pour étudier, même succinctement, les dieux Gaulois, il convient de faire le partage entre plusieurs "panthéons".

Cependant les textes les concernant sont extrêmement rares : à peine une inscription pour Cernunnos, quelques textes ironiques pour Epona... Ce sont donc des inscriptions ou des représentations qui nous donnent une idée de ces dieux, sans que l'on sache toujours quelle fonction ils occupaient dans la "mythologie" celte. Parfois ce sont aussi les épithètes qui accompagnent le nom du dieu qui nous permettent de comprendre quel aspect de la divinité romaine a permis son rapprochement avec une ancienne divinité gauloise.

Parmi les documents les plus intéressants, il convient de citer le Pilier des Nautes, colonne érigée en l'honneur de Jupiter par les nautes (confrérie de marins qui naviguaient sur les fleuves de Gaule) de Lutèce. Elle fut dressée sous le règne de l'empereur Tibère.

http://www.paris.culture.fr/fr/ow_pilier.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pilier_des_Nautes


César
La Guerre des Gaules, VI, 16

La religion des Gaulois

César
La Guerre des Gaules, VI, 17

Les dieux gaulois

Lucain
La Pharsale, I, 441

Les dieux gaulois

Cernunnos
sur le pilier des Nautes

Paris, musée national du Moyen Âge - Thermes de Cluny
© RMN / Jean-Gilles Berizzi / Gérard Blot

Esus
sur le pilier des Nautes

Paris, musée national du Moyen Âge - Thermes de Cluny
©
RMN / Jean-Gilles Berizzi / Gérard Blot

Le dieu Sucellus avec son marteau.
Bas-relief gallo-romain.

Musée Archéologique. Nîmes.
© Hervé Champollion / akg-images

Rosmerta
Fin 2e siècle, début 3e siècle.

Saint-Germain-en-Laye, musée d'archéologie nationale
©RMN / Loïc Hamon

 

Les dieux celtes

Il existait une très grande quantité de dieux celtes que l'on peut tenter de classer.

1. divinités animales :

- Cernunnos, le dieu aux bois de cerf
On le voit sur le pilier des Nautes, chauve, barbu, doté d’oreilles animales et de bois de cervidé auxquels pendent des torques.

- Epona, la déesse aux chevaux. C'est l'une des figures les plus représentées.

- Le serpent à tête de bélier

2. divinités matronales :

Déesses- mères. On trouve en Gaule de très nombreuses statuettes de "déesses-mères" qui symbolisent la maternité ainsi que la fertilité de la terre. Elles sont représentées comme une femme assise sur un fauteuil d'osier tenant dans ses bras un ou deux nourrissons.
Les Matres portent souvent un nom qui place la région sous leur protection : Matres Namausicae à Nîmes, Matres Glanicae à Glanum...

Déesses des carrefours. Appelées Biviae, Triviae ou Quadriviae, elles figurent sur des vases gallo-romains et assurent la tranquillité des routes. Elles peuvent être accompagnées d'un serpent.

3. autres divinités :

Esus, le bûcheron qui apparaît sur le pilier des Nautes est aussi attesté par de nombreuses inscriptions et figurations.

Borvo, dieu des sources, notamment des sources thermales. Son nom se retrouve dans "Bourbon l'Archambault", "Bourbonne", La Bourboule, etc. C'est aussi ce mot qui a donné le français "bourbe". Souvent considéré comme l'équivalent du dieu Apollon.

Sucellus, le dieu au maillet ; son nom signifie "celui qui frappe fort". Son aspect est celui d'un homme mûr, vêtu d'une courte tunique gauloise avec un capuchon, des braies et des bottes. Il tient un maillet et un vase pansu ; parfois deux ou trois tonnelets figurent sur la stèle qui le représente. Il semble être un dieu de la végétation sauvage ; il offre les ressources de la terre. Il a pu être partiellement assimilé à Silvanus.

Sirona, dont le nom signifie peut-être "astre" est représentée avec un croissant sur la tête. C'est peut-être la lune personnifiée.

Belisama
Parèdre de Belenos, Belisama est la "très brillante". Déesse du feu, elle est la patronne des forgerons. Pour certaines de ses attributions, elle est comparable à Minerve.

Rosmerta, dont le nom signifie : la pourvoyeuse, la dispensatrice. Elle porte une corbeille de fruits, une patère, une bourse ou une corne d'abondance.

De très nombreuses divinités gauloises ne nous sont connues que par le nom et quelques éléments fragmentaires sur leur rôle : Nantosvelta - qui accompagne Sucellus sur la stèle de Sarrebourg -, Bergousia, Ucuetis, Ritona, Icovellauna, Mogontia, Stanna...

4. Syncrétisme

Stèle de Cernunnos, entre Apollon et Mercure. 2 e siècle de notre ère

© Collection musée Saint-Rémi de Reims.

 

Epona

Juvénal,
Satires VIII, 146

L'étable de Lateranus

Apulée
Les Métamorphoses, II, 27

L'étable

Minucius Felix
Octavius XXVII

Les dieux d'apparence animale

Prudence
Carmina, Apotheose 419

Une figure animale

Statuette d'Epona, drapée, en amazone sur un cheval au pas

© RMN / Jean-Gilles Berizzi

Déesse-mère

Saint-Germain-en-Laye, musée d'archéologie national
© RMN / Jean-Gilles Berizzi

Le dieu de Bouray

Saint-Germain-en-Laye,
musée d'archéologie nationale ©RMN / Gérard Blot

 

 

     



Statuette de Taranis, dieu à la roue (Jupiter)
Bronze.1er siècle après J.-C

Saint-Germain-en-Laye, musée d'archéologie nationale
(C) RMN / Loïc Hamon

 

Smertrios sur le Pilier des Nautes

Paris, musée national du Moyen Âge - Thermes de Cluny

© RMN / Jean-Gilles Berizzi / Gérard Blot

 

Les dieux romanisés

Ce sont notamment les dieux nommés par César dans le fameux texte où il présente les pratiques religieuses des Gaulois.


Mercure / Lug
Lug est le patron de tous les arts. Lyon lui doit son nom "Lug-dunum"

Jupiter / Taranis
Taranis est le "maître du ciel". On pense que, sur le vase de Gundestrup, il est représenté comme un homme barbu levant les deux bras.
On trouve aussi un grand nombre de statuettes de "Jupiter à la roue". Cet attribut est diversement interprété : symbole du monde, symbole du voyage ; mais l'interprétation la plus intéressante semble être que la roue représente le soleil ou le tonnerre.

Mars / Teutatès
Teutatès est, à proprement parler, le "dieu de la tribu". Il est souvent assimilé au dieu de la guerre Mars, notamment dans des inscriptions : dédicace à Mars Toutatis (RIB 219).
" La principale divinité du panthéon gaulois vient de sortir de ce long silence : l'archéologue Bernard Clémençon a découvert cinq fragments de céramique où figure l'inscription « TOTATUS », le « u » étant la graphie du « e » celte. Sur l'un de ces fragments, d'environ 8 cm de longueur, l'inscription est parfaitement lisible, émouvante par son tracé malhabile."(Le Monde, 16 décembre 2007)

Apollon / Belenus / Grannus
Belenus (Belenos) est un dieu de lumière ; ses fonctions principales sont la médecine et les arts, d'où son assimilation à Apollon.

Héraclès / Ogmios / Smertrios
Hercule a une importance toute particulière dans le monde gallo-romain : de par ses attributs (force et protection), il a pu s'assimiler aux dieux Ogmios et Smertrios, ce dont témoigne de façon très précise un texte important de Lucien de Samosate.

Tous les autres dieux du panthéon romain sont aussi présents en Gaule.
notamment Diane et Neptune.


Pour préparer une analyse
du texte de César

 

 

 

 

 









Pour en savoir plus sur
l'Hercule gaulois

Autel du dieu Mithra

Slg. Nassauischer Altertümer. Wiesbaden

© akg – images

 

Les dieux "importés" et cultes orientaux

Lorsque la Gaule devient romaine, les armées de Rome, puis les marchands introduisent de nouvelles divinités qui vont trouver leur place à côté des dieux gaulois et des dieux romains assimilés par les Gaulois. Trois de ces dieux sont bien représentés dans la statuaire en Gaule.

Sol : Il est représenté le plus souvent la tête entourée d'une auréole en étoile.

Mithra : le culte du dieu oriental Mithra s'est rapidement répandu dans tout l'Empire, notamment chez les militaires.
"Les fidèles se réunissaient dans des temples imitant la forme de grottes, pour commémorer la mise à mort du taureau par le jeune dieu Mithra (symbole de la victoire du dieu sur le monde et le mal), et la transformation de la chair et du sang du taureau en pain et en vin." CRDP Strasbourg

Cybèle : le culte de Cybèle, la Grande Mère, s'est répandue dans les ports et dans la plupart des cités. Ses prêtres, les Galli, promenaient en procession le "pin sacré". On a dénombré plus de 60 autels à Cybèle en Gaule (P.-M. Duval) et la déesse s'est partiellement confondue avec les Matres. On a retrouvé également des représentations de son amant Attys.

 

 
     
 

Bibliogaphie

DEYTS Simone, Images des dieux de la Gaule, Ed. Errance, 1992
DUVAL, Paul-Marie, Les dieux de la Gaule, Petite bibliothèque Payot, 1976 LAJOYE, Patrice, Des dieux gaulois, petits essais de Mythologie, Archaeolingua, 2008
Catalogue de l'exposition Les dieux de la Gaule romaine, Ville de Luxembourg, 1989 PHYLLIS FRAY BOBER, Cernunnos : Origin and Transformation of a Celtic Divinity, 1951 Archaeological Institute of America.
DEMAN, A. , Le mithriacisme romain en Gaule septentrionale : état des questions fin 1990, Revue du Nord, 1991, vol 73 n° 292


 
 

Sites dédiés aux dieux celtes et gallo-romains

La déesse Epona
http://site.voila.fr/Epona1
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pona
http://www.epona.net/

Cernunnos sur le pilier des nautes
http://www.paris.culture.fr/fr/ow_pilier.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pilier_des_Nautes

Cernunnos
http://www.manygods.org.uk/articles/essays/cernunnos.html

http://www.ac-reims.fr/datice/hist-geo/dossier/musee_st_remi/docs/fiche_cernunos.pdf

Sucellus
http://monsite.orange.fr/biollet-chapiteaux/page4.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Sucellus

Teutatès
http://fr.wikipedia.org/wiki/Teutat%C3%A8s

On consultera avec intérêt le site de J.-F. Bradu "Le monde des Celtes"
http://jfbradu.free.fr/celtes/index-celtes.php3

Culte mithraïque
sur Musagora : http://musagora.education.fr/religion/religionfr/mithra.htm
http://lamainrouge.wordpress.com/2008/08/14/un-culte-a-mithra-a-chardonchamp-86/
http://faustula.free.fr/religion/Mithra.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythras