Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 LES GAULOIS
Dossier
Présentation générale - Les Gaulois avant la conquête romaineAspects de la culture gauloise - La conquête romaine - Les Gallo-Romains - Les régions de la Gaule - Arts celtes et gaulois - Textes anciens - Textes modernes - Références et liens - Petit index des noms
Études
À la découverte des dieux gaulois - La vigne et le vin en Gaule - Héraclès en Gaule - La femme celte -

sommaire du site


Les Gaulois



Apollon de Lillebonne (Normandie),
Bronze doré 1,9 m. Rome antique, IIe siècle.
Paris, musée du Louvre.
© RMN / Hervé Lewandowski.

 


Dans Le Tour de France de deux enfants par G. Bruno, paru en 1877, on trouve cette évocation des Gaulois :

« La France, notre patrie, était, il y a bien longtemps de cela, presque entièrement couverte de grandes forêts. Il y avait peu de villes, et la moindre ferme de notre village, enfants, eût semblé un palais. La France s'appelait alors la Gaule, et les hommes à demi sauvages qui l'habitaient étaient les Gaulois.
Nos ancêtres les Gaulois étaient grands et robustes, avec une peau blanche comme du lait, des yeux bleus et de longs cheveux blonds ou roux qu'ils laissaient flotter sur les épaules.
Ils estimaient avant toute chose le courage et la liberté. Ils se riaient de la mort, ils se paraient pour le combat comme pour une fête.
Leurs femmes, les Gauloises, nos mères dans le passé, ne leur cédaient en rien pour le courage. Elles suivaient leurs époux à la guerre ; des chariots traînaient les enfants et les bagages ; d'énormes chiens féroces escortaient les chars... »

Cette présentation précède l'« histoire » de la conquête de la Gaule par César qui met surtout en relief la résistance de Vercingétorix ; elle résume ce qui demeure trop souvent encore l'idée que l'on se fait des Gaulois avant la conquête romaine.

C'est par un recours aux textes authentiques que nous voudrions permettre une compréhension plus profonde de ce sujet.

I. « Nos ancêtres, les Gaulois »

Cette expression permet de poser un certain nombre de questions qui formeront le premier objet de ce dossier :
1. La première concerne l'origine des Gaulois et la perception qu'en avaient les Anciens. C'est alors que nous interrogerons les textes antérieurs aux Commentaires de Jules César.
2. Une autre s'intéressera au territoire ; il convient de savoir si l'assimilation de la Gaule à la France est judicieuse et à partir de quel moment on peut considérer qu'il existe un territoire peuplé de Gaulois qui puisse prendre le nom de la Gaule.
3. Nous pourrons alors regarder la manière dont vivaient ces Gaulois avant que leur civilisation ne soit transformée profondément par le pouvoir des Romains.

II. La conquête romaine et la romanisation de la Gaule

Domitius Ahenobarbus puis Jules César font la conquête de ce territoire des Gaules que l'on assimile désormais pour une large part à la France moderne : le rappel de la conquête romaine et de ses conséquenses formera notre deuxième objet :
1. Création de garnisons qui constituent bien souvent le noyau d'une cité organisée.
2. Création de moyens de communications modernes qui permettent de contrôler le pays, mais aussi favorisent son commerce.
3. Changements des manières de vivre.

III. Les régions de la Gaule romaine

Enfin, ce dossier voudrait inviter à utiliser les ressources propres à chaque région. Les richesses qui apparaissent sur Internet sont en ce domaine remarquables : nous voudrions apporter notre contribution à la réflexion qu'il convient de mener sur l'utilisation de ces ressources. Ce sera notre troisième objet qui ne sera qu'ébauché, puisque Internet ne cesse de se développer. Nous espérons qu'il suscitera le désir de faire partager à tous les connaissances de chacun dans ce domaine.

Page d’un ouvrage scolaire d’Ernest Lavisse :
La première année d'histoire de France, cours moyen (de 9 à 11 ans), Armand Colin éditeur, 1909.
© Kharbine Tababor



Le questionnaire de Lavisse est explicite : aucun doute, c'est pour leur bien que les Gaulois ont été conquis !...