Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 J E U X  O L Y M P I Q U E S 
Dossier
Présentation - Origine et développement des jeux Organisation des jeux à OlympieLes diverses épreuves  - Entraînement et hygiène de l'athlète - Le site d'Olympie et l'Altis - Les autres grands jeux : Delphes, Némée et Corinthe - Textes anciens - Bibliographie et liens 
Activités
Jeux antiques et modernes - Les jeux dans l'Iliade - A propos d'une Fable de La Fontaine - "Je suis né à Olympie..."

sommaire du site
Nous écrire


Les concours artistiques

   
Les jeux étaient des fêtes religieuses qui pouvaient comporter des concours musicaux. Il pouvait s'agir de chant choral, ou de musique instrumentale.
   
 

Concours de musique
VIè s. av J.C.

©[Louvre.edu] Photo Erich Lessing

Parmi les instruments les plus appréciés des Grecs, se trouvent la lyre et la cithare, deux instruments à cordes pincées fixées sur une caisse de résonance.

La lyre est l'attribut d'Apollon, le dieu de la musique. Il y avait donc à Delphes un concours artistique qui précédait le concours gymnique. Le musicien devait interpréter une cantate en s'accompagnant de la cithare. Parmi les quelques partitions musicales que nous avons conservées de l'antiquité figurent des morceaux de ce type que les musiciens modernes ont pu reconstituer.

Concours de musique
VIè s. av J.C.

©[Louvre.edu] Photo Erich Lessing

 
 

Joueur de flûte
vers 450 av. J.C.

©[Louvre.edu] Photo Erich Lessing

L'instrument le plus répandu en Grèce ancienne est l'"aulos" ou flûte à deux tuyaux. On en voit de très nombreuses représentations sur les vases, car c'était l'instrument des "joueuses de flûtes" des banquets.
La flûte est aussi un instrument d'accompagnement : dans ce cas, c'est le chanteur seul qui tient la vedette et reçoit le prix.
Mais au fil du temps on remarque un goût accru pour le solo de flûte.

Rappelons par ailleurs que l'entraînement était accompagné par la flûte, ainsi que le sut en longueur.

   
 

Scribe
vers 525-500 av. J.C.

©[Louvre.edu] Photo Erich Lessing

De nombreux écrivains vinrent aux jeux faire connaître leur oeuvre. Le plus célèbre est sans doute Hérodote.

Par ailleurs les Sophistes trouvaient facilement en ce lieu un public, et Hippias, natif d'Elis, fut le premier à dresser la liste des vainqueurs.

Enfin il ne faut pas oublier qu'on faisait exécuter des Choeurs en l'honneur des vainqueurs antérieurs, une fois que les poètes les avaient composés.

Lucien de Samosate
Hérodote à Olympie
 
   

Bibliographie

A. Bélis, Les musiciens dans l'Antiquité, Hachette, collection Vie quotidienne, 1999

Warren D. Andserson, Music and Musicians in Ancient Greece, Cornell University Press, 1997

Daniel Paquette, L'instrument de musique dans la céramique de la Grèce ancienne, Université de Lyon II, De Boccard, 1984

Disques

Musique de la Grèce antique par l'Atrium Musicae de Madrid, Harmonia Mundi

Melos Archaion, Sacred Music of Greek Antiquity, par Petros Tabouris (2CD)

Musique de l'antiquité grecque par l'ensemble Kérylos dirigé par Annie Bélis, K 617, 2000