Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 J E U X  O L Y M P I Q U E S 
Dossier
Présentation - Origine et développement des jeux Organisation des jeux à OlympieLes diverses épreuves  - Entraînement et hygiène de l'athlète - Le site d'Olympie et l'Altis - Les autres grands jeux : Delphes, Némée et Corinthe - Textes anciens - Bibliographie et liens 
Activités
Jeux antiques et modernes - Les jeux dans l'Iliade - A propos d'une Fable de La Fontaine - "Je suis né à Olympie..."

sommaire du site
Nous écrire

Galien

   

Né en 129 ap. J.C. à Pergame, Galien est un médecin dont l'influence fut considérable dans l'antiquité comme dans les temps modernes.
Après ses études, il voyagea beaucoup, mais fut surtout le médecin de l'empereur Marc-Aurèle, de son fils Commode ainsi que de Septime Sévère. Il écrivit de nombreux ouvrages tant sur la médecine que sur la philosophie. Galien est mort en 199.

 

   
 

©[Louvre.edu] Photo Erich Lessing


L'un des thèmes souvent abordé par Galien est celui de la gymnastique. En effet, souvent, semble-t-il il devait s'opposer aux pratiques "médicales" des entraîneurs. Dans l'un de ses traités, Thrasybule, il reprend ce problème en détail et évoque précisément les relations entre la médecine et gymnastique.

Ainsi, quand il étudie le rapport entre la pratique du sport et la santé, Galien estime que l'entraînement physique peut être favorable à la santé des patients à condition qu'il soit mesuré et qu'il n'entraîne pas une agravation de l'état du malade. Et il réprouve les excès des pédotribes qui poussent les enfants au delà de la mesure.

Texte
De sanitate tuenda
L'entraînement excessif est mauvais pour les enfants

texte grec - texte français - bilingue

Texte
De simplicium medicamentorum...
Pourquoi les tahlètes s'enduisent-ils d'huile ?

texte grec - texte français - bilingue

 

 
         
    Bibliographie

On trouve l'ensemble des oeuvres de Galien (en grec, mais aussi en traduction latine) sur le site de la
BIUM : http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/galien_vf.htm

ainsi que sur le site de la BNF : http://gallica.bnf.fr