Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 J E U X  O L Y M P I Q U E S 
Dossier
Présentation - Origine et développement des jeux Organisation des jeux à OlympieLes diverses épreuves  - Entraînement et hygiène de l'athlète - Le site d'Olympie et l'Altis - Les autres grands jeux : Delphes, Némée et Corinthe - Textes anciens - Bibliographie et liens 
Activités
Jeux antiques et modernes - Les jeux dans l'Iliade - A propos d'une Fable de La Fontaine - "Je suis né à Olympie..."

sommaire du site
Nous écrire

Platon

   


Platon
est né en 427 avant-J.-C. Il est issu d'une famille aristocratique et reçoit en conséquence une éducation soignée. C'est vers l'âge de 20 ans qu'il rencontre Socrate dont il devient le disciple.
Après la mort de son maître en 399, il se rend à Syracuse à l'invitation de Denys l'Ancien ; son séjour se termine par une expulsion. Il rentre alors à Athènes et crée en 367 son Académie. Il y enseigne tout en composant une oeuvre philosophique très importante. Par deux fois, il se rendra à nouveau en Sicile, sans arriver à créer une république selon ses idées.
Platon est nort vers 347-346 av. J.-C..

   
 

Une grande partie de son oeuvre est formée de dialogues socratiques: le maître, selon son habitude, part de situations ordinaires pour conduire ses interlocuteurs au doute et à la réflexion.

Texte
Apologie de Socrate
Socrate demande à être nourri au Prytanée comme les vainqueurs olympiques

texte grec - texte français - bilingue

Texte
Protagoras
La place de l'entraînement physique dans l'éducation du jeune athénien

texte grec - texte français - bilingue

Texte
Hippias Mineur
Hippias d'Elis

texte grec - texte français - bilingue

 
   
On trouvera également quelques renseignements fort intéressants sur l'éducation à la palestre des jeunes gens dans le dialogue Lysis.
   
    Bibliographie

PLATON, Oeuvres complètes, Les Belles Lettres
Protagoras, texte établi et traduit par Alfred Croiset, 1923
Hippias Mineur, Apologie de Socrate, texte établi et traduit par Alfred Croiset, 1920

   
         

 

 

}