Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

coupe de Dionysos et Sémélé

Dionysos et Sémélé coupe à figures noires VIe siècle av. J.-C. Naples, Museo Archeologico Nazionale photo Erich Lessing © [Texteimage.com] 2002
photo Erich Lessing
© [Texteimage.com] 2002

oeuvre:

nom de l'auteur : attribuée au peintre de Callis
époque : milieu du VI siècle avant J-C,
coupe grecque produite en Attique, région d'Athènes
lieu de découverte : ?
technique utilisée : coupe à figures noires (les figures sont peintes avec un vernis brun noir formant des silhouettes sombres qui se détachent sur l'argile couleur jaune crème)
fonction de cette oeuvre : c'est un objet qui sert couramment à boire du vin, que l'on a préalablement mêlé d'eau dans un cratère)

le sujet de l'oeuvre:

On ne voit qu'une face de la coupe : deux personnages mythologiques DIONYSOS et SEMELE sont face à face, de profil. Sur place, il faudra observer l'autre face. Les deux faces sont séparées par les anses
Dionysos est à gauche : c'est le dieu de la vigne et du vin. On le reconnaît car il tient un canthare, vase à boire, et porte une couronne de feuilles de vigne. Il a une barbe, une moustache et  les cheveux longs, soigneusement peignés. Sa main touche celle de Sémélé. Son nom est inscrit en grec au-dessus de sa tête.
Sémélé, à droite, met un doigt devant sa bouche, on dirait qu'elle s'interroge. C'est une des amantes de Zeus, et la mère de Dionysos. Elle est coiffée de la même façon que Dionysos, et a sur le front une frange ou un bijou. Elle porte un collier et des boucles d'oreille. Son nom est inscrit en grec le long du canthare. Un autre nom est inscrit au-dessus de sa tête : il faudra essayer de le lire et le recopier sur place ...
La légende raconte que lorsque Sémélé attendait Dionysos, Héra, jalouse, la persuada de demander à Zeus de se montrer dans toute sa splendeur. Celui-ci, qui avait promis par avance d'exaucer n'importe quel de ses voeux, accepta à contrecoeur : la splendeur de Zeus foudroya Sémélé aussitôt. Hermès recueillit l'enfant qu'elle portait - Dionysos- et le cousit dans la cuisse de Zeus, qui en acheva la gestation. Voilà d'où vient l'expression "naître de la cuisse de Jupiter".
Des grappes de raisin encadrent les personnages. Sur la coupe doivent figurer des Satyres et des Ménades qui appartiennent au cortège de Dionysos.

Romain
Collège de Gelles (63)
avril 2002