Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

  L E S  S E P T   M E R V E I L L E S  D U  M O N D E
Dossier
Présentation - La pyramide de Khéops - Les jardins suspendus de Babylone - Le temple d'Artémis à Éphèse - La statue de Zeus à Olympie - Le mausolée d'Halicarnasse - Le colosse de Rhodes Le phare d'Alexandrie
Activités
Pistes de travail

sommaire du site

Nous écrire


Le colosse de Rhodes

 

Polybe

Né vers 210 avant J.-C., à Mégalopolis dans le Péloponnèse, Polybe, après son père, devint chef de la ligue Achéenne qui souhaitait conserver une certaine indépendance face à la puissance romaine. Après la défaite de la Macédoine contre Paul Émile en 168, Polybe fut livré à Rome comme otage. Il y restera près de vingt ans. Durant toutes ces années, il fit partie du cercle des Scipions et fréquenta la haute société romaine. Appelé par Scipion Émilien qui avait été son élève, il assista au siège et à la destruction de Carthage, puis, après l'échec de la révolte des Achéens, il revint en Grèce devenue province romaine en 146. Il eut alors un rôle de pacificateur entre les Grecs et les Romains, et se consacra à l'écriture de son œuvre.
Dans son Histoire, il cherche à expliquer pourquoi « l'État romain a pu (chose sans précédent) étendre sa domination à presque toute la terre habitée, et cela en moins de cinquante-trois ans. » (Histoire, I, 1)

Les livres III, IV et V retracent l'histoire de la 140e Olympiade (220-216), en particulier le début de la deuxième guerre punique et l'histoire du monde hellénistique jusqu'à la bataille de Raphia près de Gaza où Ptolémée IV, roi d'Égypte, vainquit Antiochos pour la domination de la Palestine.
Après le terrible tremblement de terre qui ravagea l'île de Rhodes et fit tomber le colosse, tous les souverains qu'ils soient de Sicile, d'Égypte, ou d'Asie mineure rivalisent de dons pour aider les Rhodiens.