Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

  L E S  S E P T   M E R V E I L L E S  D U  M O N D E
Dossier
Présentation - La pyramide de Khéops - Les jardins suspendus de Babylone - Le temple d'Artémis à Éphèse - La statue de Zeus à Olympie - Le mausolée d'Halicarnasse - Le colosse de Rhodes Le phare d'Alexandrie
Activités
Pistes de travail

sommaire du site

Nous écrire


Le colosse de Rhodes

 

Strabon

Né à Amaseia, ville d'Asie mineure, vers 57 avant J.-C., Strabon a fait des études dans diverses cités d'Asie mineure. Il dit lui-même qu'il a étudié auprès d'Aristodeme de Nysa, précepteur des enfants de Pompée, en Carie. Ensuite, il s'installa à Rome et étudia auprès d'un certain Tyrannion, géographe de son état. En 25 ou 24 avant J.-C., il voyagea en Égypte, accompagnant le préfet romain Ælius Gallus le long du Nil. (source Wikipedia)
Les Études géographiques de Strabon, qui appartient à l'époque d'Auguste (vers 64 avant J.-C. – vers 23 après J.-C.), constituent une géographie universelle du monde antique en dix-sept livres.
Sa conception est vraiment géographique : l'auteur décrit le plus souvent le climat, le relief, l'hydrographie des régions qu'il présente. Il montre également comment ces conditions expliquent le rôle historique des peuples. Il présente Rhodes comme une cité tout à fait remarquable tant du point politique qu'économique. Elle a aussi un fort rayonnement artistique, et le colosse quoiqu'à terre désormais mérite son rang parmi les sept merveilles du monde.

Présentation de l'ïle de Rhodes et des Rhodiens

Le colosse de la cité de Rhodes