Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

  L E S  S E P T   M E R V E I L L E S  D U  M O N D E
Dossier
Présentation - La pyramide de Khéops - Les jardins suspendus de Babylone - Le temple d'Artémis à Éphèse - La statue de Zeus à Olympie - Le mausolée d'Halicarnasse - Le colosse de Rhodes Le phare d'Alexandrie
Activités
Pistes de travail

sommaire du site

Nous écrire


Le Mausolée d'Halicarnasse

   

Lieu

La Grèce antique et la méditerranée

   L'Asie est grecque sur toute sa côte, exactement comme comme la Grande Grèce, et le littoral sud de la Gaule : Nice, Νίκαια « la victorieuse », Antibes, Ἁντίπολις « la rivale », Marseille, Μασσαλία, Agde, Ἀγαθή « la belle ». En parcourant du nord au sud les côtes d'Éolide, d'Ionie, puis de Carie, on traverse Pergame, Phocée, Smyrne, Téos, Éphèse, Priène, Milet-Didyme, Halicarnasse et Cnide. Dans chaque cité, des merveilles d'architecture. Ainsi, ce qui nous paraît aujourd'hui presque un autre continent était, dans l'antiquité, un pays proche, parlant la même langue et honorant les mêmes dieux.

La Carie

   La satrapie de Carie, à la mort d'Hécatomnos, passe en ... aux mains de Mausole. Comme l'a fait le père, le fils continue d'agrandir le territoire. Plusieurs îles grecques proches de la côte sont annexées par Mausole : Cos, qui ferme le golfe qui porte son nom, Chios au nord et Rhodes au sud.

Carte de la Carie - Wikipedia
Carte de l'Asie Mineure. Source : Wikimedia


Le golfe de Cos

   Halicarnasse est un port naturel bien protégé, à un endroit stratégique : l'entrée du golfe de Cos. L'île grecque de Cos ferme l'entrée du golfe. C'est la patrie d'Hippocrate, et on vient de très loin pour y apprendre la médecine.

   De l'autre côté du golfe de Cos, au bout du cap, l'antique cité de Cnide a vu naître Sostrate, l'architecte du Phare d'Alexandrie, et s'enorgueillissait d'une des plus belles statues de l'antiquité, l'Aphrodite de Praxitèle.



Carte du Golfe de Cos

Halicarnasse

   Halicarnasse parlait grec depuis longtemps. L'historien Hérodote y naquit vers la fin du Ve siècle. Rien d'étonnant, puisque en partant des côtes grecques et en cabotant d'île en île vers l'est dans la mer Égée, c'est exactement là qu'on arrive. Pour bien marquer cette appartenance, Mausole, peu après son arrivée au pouvoir en 377, y installe sa capitale, comme pour bien signifier à toute la province et au monde de son époque qu'il veut construire, vivre et parler grec. L'ancienne capitale, Mylasa, aujourd'hui Milas, n'a pas été complètement abandonnée, et garde des traces de l'occupation romaine. On peut y voir un tombeau plus tardif, très semblable à ce que devait être le Mausolée, mais beaucoup plus petit.

   Halicarnasse est devenue Bodrum, station touristique surpeuplée en été. Le site lui-même a la forme d'un théâtre, dont la scène serait le Mausolée, qui s'élevait au centre.

   Encore aujourd'hui les navires s'abritent dans deux ports séparés par la péninsule du Zéphyrion, sur laquelle s'élevait le palais de Mausole, emplacement actuel du château Saint-Pierre, bâti par les Hospitaliers. On y a repéré un plan incliné qui permettait de mettre au sec deux vaisseaux royaux.

   Les remparts de la ville étaient percés de deux portes. Celle de l'ouest, pour aller vers Myndos, est encore visible. Près de l'emplacement supposé de la porte de Mylasa, à l'est, on a retrouvé une nécropole ancienne, et le tombeau d'une princesse qu'on croit être Ada, sœur d'Artemisia.

   La ville s'ornait aussi d'un temple d'Apollon, d'une fontaine miraculeuse dont parle Vitruve, et d'un théâtre romain, restauré grâce à un constructeur de matériel électronique dont le nom s'affichait, il y a quelques années, en lettres géantes juste au-dessus des derniers gradins.