Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

  L E S  S E P T   M E R V E I L L E S  D U  M O N D E
Dossier
Présentation - La pyramide de Khéops - Les jardins suspendus de Babylone - Le temple d'Artémis à Éphèse - La statue de Zeus à Olympie - Le mausolée d'Halicarnasse - Le colosse de Rhodes Le phare d'Alexandrie
Activités
Pistes de travail

sommaire du site

Nous écrire


La statue de Zeus à Olympie

   

Lieu

Un sanctuaire en Élide : Olympie


Fond de carte de l' Ancient World Mapping Center.

À l'ouest du Péloponnèse, l'Élide est une région fertile et bien arrosée par deux rivières, l'Alphée et le Kladéos. La cité Élis dut lutter contre Pise, cité voisine d'Arcadie, pour asseoir son autorité dans la gestion du sanctuaire d'Olympie car l'une et l'autre voulaient profiter de son rayonnement panhellénique.

Voir aussi les cartes de Tardieu sur le site Méditerrannées.net

Pour qui entre aujourd'hui sur le site d'Olympie, il est difficile d'imaginer que, dans l'antiquité, ce lieu était un important sanctuaire panhellénique dédié à Zeus où, tous les quatre ans, régnait une grande effervescence.


Image Bibi Saint-Pol
commentée en grec et en français sur Hellénis'TIC


En effet, l'action de l'homme (interdiction des pratiques religieuses), puis celle de la nature (tremblements de terre et inondations) ont eu raison des bâtiments. Il faut désormais une imagination certaine pour visualiser, à partir des fûts couchés sur le sol, des marches d'escalier, des bases de mur, des colonnes de péristyle, des zones d'herbe ou de sable… l'immense temple de Zeus, l'autel où était allumée la flamme olympique, le portique de l'écho, mais aussi la foule encourageant les athlètes sur le stade, la palestre, le gymnase… Une maquette comme celle présentée sur le site du Ministère grec de la culture peut nous y aider.

La légende raconte que Pélops, pour commémorer son mariage avec Hippodamie, instaura des fêtes dédiées à Héra, épouse de Zeus et déesse du mariage.
En 776 av. J.-C., furent célébrés les premiers jeux olympiques et cette date servit de référence pour l'établissement du calendrier grec antique. L'archéologie révèle qu'au VIIe siècle avant J.-C. fut construit à Olympie, au pied du Mont Kronion, un premier temple dédié à Zeus et à Héra : la tête de la statue archaïque d'Héra a été retrouvée dans le naos. Pendant deux siècles, ce temple fut celui du sanctuaire : d'ordre dorique, les colonnes qui avaient été bâties en bois furent peu à peu remplacées par des colonnes de pierre.
Au Ve siècle, en 470 av. J.-C., pour célébrer la victoire des Éléens contre Pise, un nouveau temple fut construit : le temple de Zeus.