Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

-

 LE TEMPLE D'ARTÉMIS À ÉPHÈSE

sommaire du site

Dion Cassius : Ptolémée demandeur d'asile
(L'Histoire romaine,  XXXIX, 16)

 .

Καὶ ἐκεῖνο μὲν ἔσχεν οὕτως· καὶ ἐς τὴν τῶν Λατίνων γλῶσσαν μεταγραφὲν ἀνεκηρύχθη. Γνώμας δὲ αὐτῶν μετὰ τοῦτο ποιουμένων, καὶ τῶν μὲν, ἄνευ στρατοῦ τῷ Σπινθῆρι τὴν τοῦ Πτολεμαίου κάθοδον προσταττόντων, τῶν δὲ δὴ καὶ τὸν Πομπήιον μετὰ ῥαβδούχων δύο καταγαγεῖν αὐτὸν κελευόντων, (ὅ τε γὰρ Πτολεμαῖος μαθὼν τὸ χρησθὲν, ἠξίωσε τούτου τυχεῖν, καὶ τὰ γράμματα αὐτοῦ Αὖλος Πλαύτιος ἐς τὸ κοινὸν δημαρχῶν ἀνέγνω) δείσαντες οἱ βουλευταὶ μὴ μείζων ἔθ' ὁ Πομπήιος καὶ ἀπ' ἐκείνου γένηται, ἀντέπραξαν αὐτῷ, τῇ τοῦ σίτου προφάσει χρησάμενοι. Ταῦτα μὲν ἐπί τε Λουκίου Φιλίππου καὶ ἐπὶ Γναίου Μαρκελλίνου ὑπάτων ἐγένετο· καὶ αὐτὰ ὁ Πτολεμαῖος μαθὼν τήν τε κάθο δον ἀπέγνω, καὶ ἐς Ἔφεσον ἐλθὼν παρὰ τῇ θεῷ διῃτᾶτο.

(L'Histoire romaine,  XXXIX, 16)

   

Cette réponse de la Sibylle fut traduite en latin et publiée. Puis on délibéra : les uns voulaient que Spinther fût chargé de ramener Ptolémée en Égypte sans armée, les autres que Pompée l'y reconduisît avec deux licteurs, ainsi que ce roi l'avait demandé, aussitôt qu'il avait eu connaissance de l'oracle : le tribun Aulus Plautius lut publiquement sa lettre. Le sénat, craignant que cette mission ne rendît Pompée encore plus puissant, s'y opposa sous prétexte qu'il était chargé d'assurer les subsistances. Voilà ce qui arriva, sous le consulat de Lucius Philippus et de Cnaeus Marcellinus : à la nouvelle de ce qui avait été résolu, Ptolémée désespéra de son retour en Égypte et se retira à Éphèse, où il vécut dans le temple de Diane.

Traduction : E. GROS, L'Histoire romaine de Dion Cassius.PARIS, LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES, IMPRIMEURS DE L’INSTITUT, RUE JACOB, 56 - 1850.

Texte intégral disponible sur le site de Philippe Remacle