Vous êtes dans un espace d'archives.   Découvrez le nouveau site Musagora !

La Mousikê identifiée à la culture

Les Grecs appellent "Mousikê", l'art de la Muse, d'abord l'art de chanter et de jouer des instruments, la Musique, puis ce que nous appellerions aujourd'hui la culture.

Le Mouseion d'Alexandrie était un lieu de vie et de travail pour tous les savants qui ont fondé la philologie et la science alexandrine. C'est là que sont nés, à proximité de la Grande Bibliothèque :

 la fixation de l'écriture grecque avec en particulier la séparation des mots et leur accentuation ;

   les commentaires de l'œuvre d'Homère à partir desquels est née notre tradition grammaticale (Denys le Thrace pour les classes de mots, Apollonius Dyscole pour la syntaxe et la tradition d'argumentation grammaticale entre autres) ;

  toute la science mathématique, astronomique, et géographique grecque.

Cette culture globale sera à la base des arts libéraux énoncés par Boèce, armature du cursus des universités médiévales. C'est ainsi qu'après avoir acquis grammaire, rhétorique en fréquentant les poètes, on étudie la logique, sommet du trivium, puis le quadrivium, où la musique couronne l'édifice constitué de l'arithmétique, de la géométrie et de l'astronomie.