Bien Lire  
.Liens Nouveautés du site, Plan du site, Contact
Page Actualités Médiathèque
Page Atelier
Page Médiathèque
Page Syndicat d'initiative
Page échanges
« Bilinguisme des migrants, bilinguisme des élites, analyse d’un écart en milieu scolaire » dans Les Perspectives de développement de l’enseignement bilingue
 


Hélot Christine, Haute École Pédagogique Béjune, 2004, 88 p.


Christine Hélot, formatrice à l’IUFM de Strasbourg et membre d’un groupe de recherche sur le plurilinguisme européen, analyse la situation des élèves issus de l’immigration en termes de bilinguisme. Elle montre d’abord le caractère fondamentalement inégalitaire des bilinguismes dans l’école française. Le bilinguisme des élites, ancien, est institutionnalisé dans les classes internationales, bilingues, européennes. Ces filières d’« excellence », que choisissent des élèves souvent issus de milieux favorisés, pratiquent un bilinguisme « additif » : langues et cultures sont complémentaires, s’enrichissent mutuellement. À l’inverse, le bilinguisme des migrants est subi, plutôt perçu comme un handicap pour les apprentissages, jugé transitoire ; il est de fait « soustractif ». Il concerne des minorités qui souvent sont de niveau socio-économique défavorisé, viennent de pays anciennement colonisés. Les langues sont en concurrence ; celle du pays d’accueil domine, ce qui entraîne perte, rejet ou, au contraire, revendication identitaire de la langue d’origine. L’introduction d’une langue étrangère ou régionale dans les nouveaux programmes du primaire de 2002 a renforcé les représentations inégalitaires et n’a pas résolu (comme on pouvait le juger nécessaire) la question de l’enseignement des langues et cultures d’origine (ELCO). Pour l’auteur, ces contradictions et/ou ambiguïtés révèlent que « le bilinguisme des minorités est senti comme une sorte de transgression du monolinguisme symbolique de l’intégration à la nation française ».
La deuxième partie présente les recherches actuelles sur le bilinguisme. Celles-ci privilégient le point de vue fonctionnel. La compétence bilingue est spécifique ; il y a combinaison et interaction des deux langues. D. Coste étudie la notion de compétence plurilingue : compétence communicative plurielle, complexe, hétérogène, mais une en tant que « répertoire » langagier disponible et évolutif. Cette notion a l’avantage de réduire les écarts entre langues de statuts différents. Le modèle des continua de bilittéracie de Hornberger permet de prendre conscience des « relations de pouvoir » à l’œuvre en chacun de nous et dans les structures institutionnelles scolaires et donc de les transformer (tableau p. 20).
La troisième partie propose des exemples de projets destinés à transformer le bilinguisme des migrants en ressource d’apprentissage pour tous les élèves :
- un même créneau horaire pour toutes les langues – étrangères, régionales, d’origine – d’une école strasbourgeoise : égalité symbolique (mais compétition de fait) ;
- éveil aux langues et aux cultures dans une école rurale avec la collaboration des parents (dix-huit langues, dont celle des signes) ;
- une journée d’échange des rôles à l’université de Birmingham : des élèves de 14-15 ans ont présenté des activités dans leur langue à de futurs enseignants.
L’école doit relever le défi de cette double fonction : prendre en compte les différences réelles en les transformant en richesse par l’échange des savoirs et garantir une culture commune.

Les autres articles de cet ouvrage permettent d’approfondir cette réflexion relativement déstabilisante sur :
- les préjugés dus à l’histoire de notre rapport à l’altérité (« Une lecture anthropologique du rapport à la différence ») ;
- les conditions de mise en œuvre d’un bilinguisme « additif » concernant toutes les langues (exemples suisses et canadiens).

Pour consulter le document complet : Quels modèles d’enseignement bilingue pour l’école du 21e siècle ? (fichier PDF)

Pour prolonger :
- Qu’apprend-on à l’école élémentaire ? Les nouveaux programmes, CNDP / XO, 2005.

Retour à la liste

Nouvelle recherche

 
Haut de page
Copyright CNDP
Nouveautés du site Plan du site Contact Partenaires Mentions légales Crédits