CRDP de l’académie d’Aix-Marseille - Centre régional de documentation pédagogique - SCEREN

banniere

"Mystères d’archives" (Ina / Arte)

Date de l'événement : le 15 décembre 2011

Pour accompagner les programmes d’Histoire et les démarches d’éducation aux médias, une projection exceptionnelle de deux documentaires inédits est proposée aux classes, sur inscription :

« Rencontre secrète à Yalta » et « La reddition du Japon »

Jeudi 15 décembre à 14h
au CRDP de l’académie d’Aix-Marseille

En présence du réalisateur Serge Viallet


Ces films (26’) sont issus de la collection Mystères d’archives (Ina/Arte) qui analysent un événement historique à travers le traitement médiatique de l’époque.


Image extraite du film "La reddition du Japon", inédit. USS Missouri, Baie de Tokyo, le 2 septembre 1945. Les onze représentants du gouvernement et des armées du japon attendent sur le pont du navire.

>>> En savoir plus sur Mystères d’archives

>>> Consulter des extraits

>>> Entretien avec le réalisateur Serge Viallet (5’ - Ina, 2011)

Une séance de projection pour les enseignants qui souhaiteraient inscrire leurs classes a été proposée mercredi 9 novembre à 14h au CRDP. Lors de cette séance ont été projetés également deux films de la même collection proposés aux élèves au mois de mars, en préparation de la semaine de la presse.

Cette opération est organisée par le CRDP, le Rectorat, le Clemi et l’Ina Méditerranée.

Inscription : Eric Rostand / T. 04 91 14 13 87.

Présentation des documentaires

Programme n° 1
Jeudi 15 décembre 2011 au CRDP (Marseille)
Invité : Serge Viallet, réalisateur de tous les documentaires de la collection Mystères d’archives

1945. Rencontre secrète à Yalta - inédit

Les images montrées ici sont inédites, elles n’étaient jamais sorties des Archives nationales de Washington.
Le point de départ de ce documentaire est la découverte de ces 25 bobines de film de 35 mm tournées à Yalta, sur la route entre Sébastopol et Yalta, au palais Livadia, pendant des réunions secrètes entre Roosevelt, Staline et Churchill, et lors de la célèbre séance photo qui les réunit en extérieur. À cela s’ajoute l’ouverture très récente d’archives soviétiques qui révèlent notamment le fait que Staline connaissait à l’avance les positions et argumentaires que Roosevelt, Churchill et leurs conseillers allaient défendre. Outre des éclairages sur le déroulement et les conséquences de cette conférence tenue à Yalta, ce documentaire observe au plus près les comportements des trois hommes face aux caméras américaines, britanniques et soviétiques invitées à « immortaliser » l’événement encore tenu secret. Rappelons que Roosevelt, malade et handicapé, mourra deux mois plus tard, que Staline ne supporte pas d’être filmé de près et se trouve trop petit et enfin que Churchill aime à poser pour les caméras et cherche souvent leur complicité.
Mais pourquoi avoir tenu secret ces 8 jours de réunions en Crimée ? Comment le secret a-t-il été tenu puis révélé ?

1945. La reddition du Japon - inédit

Le 2 septembre 1945, en baie de Tokyo, seuls des représentants des forces alliées sont autorisés à assister à la signature qui va définitivement mettre fin à la seconde guerre mondiale. Un civil français déguisé en militaire s’est pourtant glissé à bord. Le documentaire procède comme une enquête : que fait-il là ? Pourquoi accompagne-t-il le général Leclerc ? Sa tenue mal composée de militaire français surprend-elle les représentants des autres armées ? Comment les militaires qui accompagnent le général Leclerc se comportent-ils avec lui ? Y a-t-il d’autres intrus ?
Sur l’image : USS Missouri, Baie de Tokyo, le 2 septembre 1945. La cérémonie de capitulation du Japon de la US Navy survole le USS Missouri pour une démonstration de force.


Programme n° 2
Lundi 12 mars 2012 à Avignon (lieu à préciser) et jeudi 15 mars 2012 au CRDP (Marseille) à 10h et à 14h
Invité : un journaliste (annoncé ultérieurement)

1963. Les funérailles de J.F. Kennedy

Dès l’annonce de l’assassinat de John F. Kennedy et jusqu’à son enterrement à Washington D.C., quatre jours plus tard, les chaînes de télévision consacrent l’intégralité de leurs programmes au président défunt. Pendant ces journées de deuil national, elles s’interdisent même de diffuser des publicités. Dans l’histoire de la télévision, c’est la première fois que trois grandes chaînes nationales (ABC, CBS et NBC) travaillent ensemble et offrent aux millions de téléspectateurs des heures de programmes filmés en direct. N’est-ce pas pendant ces journées de novembre 1963 que la télévision américaine a gagné la toute première place dans les médias ?

1969. En direct de la lune

Le 22 juillet 1969, un homme marche pour la première fois sur la Lune. Plus de 600 millions de téléspectateurs suivent en direct cette fabuleuse aventure sur les écrans.
Dans un contexte d’incessants bras de fer avec les Soviétiques, la médiatisation de la mission Apollo XI a été remarquablement orchestrée et préparée par la NASA. Ce n’est pas un hasard si les premiers pas d’Armstrong sur la Lune sont filmés et montrés en direct, à 360 000 km de la Terre. Mais qui filme lorsque l’on voit Armstrong descendre de l’échelle et faire ses premiers pas ?
>>> Visionner un extrait

Crédits photographiques : Ina.

mis en ligne le 20/10/2011, par Eric Rostand

JPEGCDDP
des Bouches-du-Rhône

31, bd d’Athènes
13232 Marseille