Collection Témoignages : N°8 Le dernier convoi de déportés

dernier convoi deportes
Quelques semaines après le Débarquement en Normandie, les forces occupantes intensifient l’évacuation des prisons françaises. Bon nombre de prisonniers politiques, de résistants, sont transférés au camp de Royallieu, antichambre de la déportation en Allemagne.

Quelques jours avant la Libération de Paris, un nouveau convoi est constitué à destination de Buchenwald. Le bombardement des voies ferrées de la gare de Compiègne par l’aviation alliée contrarie l’organisation de ce transfert. Le 17 août 1944, malgré les multiples sabotages par la Résistance, le convoi de déportés quitte Compiègne et arrive au camp de concentration proche de Weimar le 21 août. Ce sera le dernier arrivé à destination. Un symbole.

Cet ouvrage retrace le parcours des 1.250 hommes déportés dans ce convoi d’une vingtaine de wagons de bestiaux. A partir de témoignages écrits et oraux, il détaille les différentes étapes du transfert de ce millier d’humains, conduit dans des conditions déshumanisantes au camp de déportation de Buchenwald. Ce récit est accompagné de courtes biographies permettant d’approcher la violence de l’univers concentrationnaire dont beaucoup de déportés du dernier convoi ne reviendront pas.

Réf : 800B5346
Prix : 8,00 €. 

 

AddThis Social Bookmark Button

« Faire entrer l’École dans l’ère du numérique » : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l’École. Présentée le 13 décembre 2012 par Vincent Peillon, la stratégie globale pour généraliser les usages du numérique éducatif vise à créer un service public du numérique éducatif et mettre en place une éducation au numérique, développer des ressources et services pédagogiques numériques accessibles à tous, former les personnels de l’éducation au et par le numérique, et accompagner le développement des usages pour un ancrage pérenne du numérique à l’École. Elle est mise en oeuvre en collaboration avec l’ensemble des représentants de la communauté éducative et des partenaires publics et privés, au niveau national comme local (enseignants, personnels d’encadrement, collectivités territoriales, éditeurs, industriels…).