Collection Témoignages : N°9 Résistant du groupe «police de Compiègne» déporté, rescapé des marches de la mort

Jacques Vigny Résistant du groupe «police de Compiègne» déporté, rescapé des marches de la mort
Né en 1921 à Vic-sur-Aisne, fils d’un ancien combattant de 14/18, Jacques Vigny est élevé dans le souvenir de la Grande Guerre. Employé à l’usine de colle et gélatine d’Attichy lors de la déclaration de guerre, il prend les routes de l’exode en 1940 avec sa famille en direction de la Vendée. De retour à Vic-sur-Aisne quelques semaines plus tard, il reprend son activité. En 1943, afin d’échapper au Service du Travail Obligatoire, il passe le concours de gardien de la paix et obtient d’être affecté comme agent de police à Compiègne. Quelque temps plus tard, sous l’autorité de l’adjudant Firmin Flamand, Jacques Vigny et quelques camarades s’engagent dans la Résistance en fournissant des renseignements pour l’Angleterre, en réalisant de faux papiers, en aidant les fugitifs…
Le 8 juillet 1944, tout le groupe est arrêté, interrogé puis incarcéré à la prison de Compiègne. Les policiers seront déportés le 17 août 1944 au départ de Royallieu par le dernier train à destination de Buchenwald. Arrivé le 21 août suivant, Jacques Vigny est affecté dans les mines de sel de Neu-Stassfurt où il connaîtra les souffrances de la faim, du froid et de la répression nazie, souffrances qui atteindront leur paroxysme lors des marches de la mort qui suivront l’évacuation du camp… Il s’évade le 18 avril 1945 et rejoint la France le 7 mai avec l’aide de l’aviation américaine.
 
Réf : 800B5361
Prix : 8,00 €. 

 

AddThis Social Bookmark Button

« Faire entrer l’École dans l’ère du numérique » : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l’École. Présentée le 13 décembre 2012 par Vincent Peillon, la stratégie globale pour généraliser les usages du numérique éducatif vise à créer un service public du numérique éducatif et mettre en place une éducation au numérique, développer des ressources et services pédagogiques numériques accessibles à tous, former les personnels de l’éducation au et par le numérique, et accompagner le développement des usages pour un ancrage pérenne du numérique à l’École. Elle est mise en oeuvre en collaboration avec l’ensemble des représentants de la communauté éducative et des partenaires publics et privés, au niveau national comme local (enseignants, personnels d’encadrement, collectivités territoriales, éditeurs, industriels…).