Canopé le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques, Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon

Arts & culture

Le service arts et culture

La délégation nationale aux arts et à la culture du réseau Canopé déploie, dans toutes les grandes régions, un service dédié à l'ingénierie et l'accompagnement de projets en éducation artistique et culturelle.

Vos contacts :

Isabelle POIFOL-FERREIRA
Responsable territoriale Arts Culture et Société
Canopé - Direction territoriale académies de Besançon et Dijon



isabelle.poifol-ferreira(at)reseau-canope.fr
T. 06 85 31 31 70
7 rue des Corroyeurs - CS 21390 - 21013 Dijon Cedex

Clotilde CORNUT
Éditrice et chargée de mission arts et culture
Canopé - Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon

clotilde.cornut(at)reseau-canope.fr
T. 03 81 25 02 68
5 rue des Fusillés de la Résistance BP 1153 - 25003 Besançon cedex

Actualités  PRÉAC    Appel à projets   Éducation artistique, culturelle et sensorielle


L'actu

En Bourgogne Franche-Comté

l'information en continu sur l’actualité de l’éducation artistique et culturelle en Bourgogne / Franche-Comté.

  • Abonnez-vous à l’ensemble de la veille via votre compte Twitter, Facebook ou Scoop.it
  • Suivez l'actualité d'un département en particulier.

À la une

Pour suivre l’actualité nationale de l’éducation artistique et culturelle :


PÔLES DE RESSOURCES POUR L'ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE (PRÉAC)

Un PRÉAC est un Pôle de ressources pour l’éducation artistique et culturelle avec pour vignette PREACmissions principales :

  • la formation de formateurs, à destination de publics croisés (Éducation, Culture, collectivités territoriales);
  • la production de ressources transférables pour développer des projets d’éducation artistique et culturelle.

38 PRÉAC sont répartis en 9 domaines artistiques et touchent plus de 5 000 formateurs par an sur 12 régions.
Nouvel espace dédié et carte interactive des 38 PREAC 2018.

Les 5 PREAC en Bourgogne Franche-Comté :

  • Musique et voix : enrichir et favoriser la connaissance des répertoires dans toutes les esthétiques, quelles que soient les époques ou les types de formation vocale (de l’unisson pour chœur d’enfant aux œuvres à plusieurs chœurs, de la musique ancienne au jazz…).

  • Patrimoine archéologique : organiser des formations et fournir des ressources et outils pour faciliter la découverte du patrimoine archéologique, notamment à travers le site de Bibracte. Il fonde sa spécificité sur l’archéologie en tant que démarche transversale, mais aussi sur la transmission des savoirs et de l’éducation du regard.
  • Photographie : renforcer un réseau de partenaires de secteurs variés (Éducation nationale, éducation populaire, prévention spécialisée, structures culturelles, artistes…) par des actions concrètes dans le domaine de la photographie (formations, projets, outils et ressources).
  • Théâtre : mettre en œuvre des formations et produire des ressources pédagogiques et outils autour de la création théâtrale (édition d’ouvrages, ressources documentaires avec des captations vidéo, comptes rendus de stages).
  • Danse contemporaine et altérité : articuler des processus de création en danse contemporaine à la question de l’altérité, dans une dynamique inter-arts, en appui de VIADANSE Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort. Consolider les modes de collaboration afin de faciliter la médiation de la danse. Faire levier de projets et réaffirmer les fondamentaux de la danse à l’école.

vers le haut

Appel à projets réseau Canopé

Réseau Canopé lance chaque année un « Appel à projets arts et culture » pour construire et soutenir financièrement des projets avec des partenaires dans une dynamique de territoire (temps scolaire et/ou hors scolaire).
Celui ci a vocation à se déployer sur tout le territoire national.
De la petite section à la terminale, les projets, impulsés par le réseau, seront co-construits en association avec au moins un partenaire, qu’il soit culturel, associatif, scientifique, média ou encore lié à un festival. 
Réseau Canopé doit donc systématiquement être impliqué, en co-pilotage avec une structure, un relai institutionnel, aux côtés d’un artiste/intervenant et en synergie avec la démarche impulsée par l’équipe éducative d’un ou plusieurs établissements.
Toutes les pratiques, toutes les esthétiques sont possibles.

Différents types de projets sont éligibles à un financement forfaitaire maximum de 1500 € par dispositif, à l'exception de la résidence de création (maximum 10 000 €) et des chartes de chant choral. Tous conditionnés à un co-financement par une structure culturelle à minima.

Réseau Canopé doit systématiquement participer à la co-construction et mise en oeuvre du projet.

Calendrier : l'appel à projets 2018 pour la rentrée 2018-2019 est clôt !
- Janvier : lancement officiel de l’appel à projets  par le réseau Canopé. Mise en ligne de la plateforme de présentation des projets. Montage collaboratif du projet Canopé/structure partenaire/enseignant/artiste...
Un formulaire en ligne partagé est ouvert pour chaque projet. 
Il permet de saisir/modifier le projet au fur et à mesure de sa conception et de le partager 
avec tous les partenaires engagés, jusqu’à la fermeture de la plateforme de dépôt.

- Mi-avril : clôture du montage des projets (fermeture de la plateforme de dépôts).
- Mi-juin : retour des résultats de commission avec les attributions de crédits par projet.
- Septembre‐juin : réalisation des actions financées dans le cadre de l’appel à projet.
- Mi-octobre : envoi des bilans complets.

Dispositifs soutenus

→Les chartes de chant choral

photo Le chant en campagne(s) en Haute-Saône / charte 2013-2014Les projets de chartes s’organisent au niveau départemental, portés et construits par différents partenaires (conseillers pédagogiques en éducation musicale des DSDEN, chargés de domaine musique, ESPE, CFMI, FCMV, conservatoires et écoles de musique...) en lien avec la DAAC et en concertation avec Réseau Canopé.

Chaque projet comprend un volet élèves (améliorer l’expression du chant et valoriser les pratiques collectives) et/ou un volet formation d'enseignants (technique vocale, appropriation de répertoires, direction de chœur et mise en scène ou mise en espace).

Vade-mecum sur les pratiques vocales collectives « La chorale à l’école, au collège et au lycée »

Exemples de projets de charte

→Projets territoriaux

Un projet territorial peut concerner un ou plusieurs domaines des arts et de la culture, l’interdisciplinarité sera préférée. Sa forme peut être variée (atelier, rencontre, création…). Il sera privilégié lorsqu’il aura les élèves pour cible directe, d’autant plus s’il sollicite leur créativité. Un projet avec des élèves peut également avoir un volet « formation enseignant » complémentaire. La logique territoriale du projet, l’appui sur des structures culturelles, muséales, scènes nationales, maisons d’opéra, FRAC, CAUE, centres nationaux de création musicale, cinémas, instituts… sont essentiels.
Le projet pourra également s’appuyer sur des outils et/ou ressources tels qu’une formation M@gistère, Théâtre en acte ou les outils produits par les partenaires tels que Ersilia, table Mashup, Nanouk, etc.

Productions d'élèves Des clics et des classes 2014 © réseau Canopé.

Des clics et des classes

Un partenariat Réseau Canopé et Rencontres d’Arles.
En utilisant la photographie comme outil de création, de narration et de communication, une classe, accompagnée par un photographe intervenant, développera une pratique et une production photographique autour du thème : « Voir l’invisible, montrer l’invisible »

Les projets réalisés

Jeunes critiques en Avignon © Festival d'Avignon.

Jeunes critiques artistiques

À partir d’une création professionnelle, ou d’une création d’élèves encadrée par des professionnels, susciter la réalisation de reportages intégrant la démarche journalistique et développant le regard critique. Tous les domaines artistiques pourront être abordés (arts plastiques, arts de la rue, cinéma, danse, design, musique, théâtre...).

Les projets réalisés

Design et jardin en maternelle (école de Boën) © Marion Gilbert

Dans la cour des grands

Mettre en œuvre une pratique en relation avec un ou des professionnels de la création culturelle : architecte, chorégraphe, plasticien, designer, photographe, auteur, compositeur, interprète, commissaire d’exposition, metteur en scène, paysagiste, programmateur de spectacles, cinéaste, etc.

Les projets réalisés

Projet territorial libre

Les projets peuvent s’inscrire dans une opération nationale ou locale non citée ci-dessus, dans laquelle Réseau Canopé est impliqué. Les projets territoriaux peuvent également être libres, hors opération.

Les projets réalisés

→Résidence de création et d’expérimentation avec une dominante musique

Du signe au sonProjet pouvant associer un ou plusieurs autres domaines artistiques, à l'échelle d'un établissement entier. Le projet impliquera d’une manière significative au moins un professionnel de la musique : instrumentiste, chanteur, compositeur...
Par projet : maximum 10 000€ sur l’année

Exemples de projets de résidence de création

 


vers le haut

EAC : quésaco ?

à l'école des arts & de la culture"À l’école des Arts et de la Culture" : un plan d’action pour atteindre le 100 % d’élèves concernés par l’EACS

Le 17 septembre 2018, les ministres de la Culture et de l’Éducation Nationale ont présenté un plan d’action destiné à atteindre l’objectif des 100 % d’élèves concernés par l’EAC d’ici à la fin du quinquennat. Dans les grands domaines artistiques et culturels, des mesures précises doivent permettre aux élèves de bénéficier d’une Éducation Artistique, Culturelle et Sensorielle (EACS) sur les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire : le dossier de presse du plan d’action "À l’école des arts et de la culture"

 
Quelques repères pour vous accompagner dans les dispositifs d'éducation artistique et culturelle soutenus par les ministères, en lien avec Réseau Canopé :

vers le haut