Canopé direction territoriale, académies de Besançon et de Dijon,###chemin###, 25.11.2016
Canopé le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques, académie de Besançon

Enseigner avec le numérique, c'est aussi partager et publier sa veille

Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour.

L’enseignant doit aujourd’hui éduquer les élèves à la recherche d’information, de contenu et de connaissance. Il doit lui-même structurer sa pratique de recherche dans la grande variété des outils de publication de ressources numériques disponibles : sites de stockage et de partage de vidéos, photos, séquences pédagogiques, cartes heuristiques, blogs.

L'enseignant veilleur peut alors se positionner en qualité de médiateur au sein de l’écosystème de la transmission des connaissances.


Ce dossier est un outil d'autoformation afin d'aider les enseignants dans leur pratique d'enseignant veilleur et il s'attache tout particulièrement à les inciter à publier le fruit de leurs recherches sur internet, ceci afin de les partager, avec leurs pairs ou avec leurs élèves. Toutes ces techniques peuvent d'ailleurs être pratiquées avec les élèves en les intégrant à des séquences pédagogiques dans les différentes disciplines.

Comment enrichir et permettre cette diffusion de contenu ?

La veille informative au sein d'un réseau

« La révolution vient du fait que nous n’allons plus chercher l’information, l’information vient à nous » affirme Jean-Marc Merriaux, Directeur général du CNDP. 

Et si l'enseignant devenait éditeur ?

La publication des résultats d’une veille est, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’un des exercices les plus complexes du processus. En effet, écrire pour le web nécessite d'offrir un contenu dense, riche et, si possible, multimédia qui ne peut se contenter d'un simple catalogage.

 

Comment faire ?

Télécharger FirefoxCréer un compte DeliciousCréer un compte DiigoTélécharger FirefoxCréer un compte NetvibesCréer un compte Pearltrees Créer un compte TumblrTélécharger FirefoxCréer un compte Twitter Créer un Paper.li Créer un Scoop.it
Je partage certains des sites sur une plateforme collaborative de partage de signets (Delicious/Diigo), et je découvre les autres personnes qui ont partagées les mêmes liens que moi et les sites qu’elles ont également trouvées avec un navigateur.Je publie manuellement une sélection de sites et/ou de flux RSS correspondant à un des mes thèmes de veille à l’aide d’un portail (Netvibes, Pearltrees) ou d’une plateforme de blog (Tumblr ou autre blog).Je publie systématiquement à partir de ma veille sur Twitter une sélection de sites correspondant à un des mes thèmes de veille à l’aide d’un site de curation automatique (Paper.li) ou manuelle (Scoop-it).

En savoir plus...

Des services web 2.0 pour veiller et publier

 Delicious  Diigo

Le social bookmarking (en français "marque-page social", "navigation sociale" ou "partage de signets") est une façon pour les internautes de stocker, de classer, de chercher et de partager leurs liens favoris.

Ces listes sont accessibles aux utilisateurs d'un réseau ou site web. D’autres utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêt peuvent consulter les liens par sujet, catégorie, étiquette (tag).

 

C'est donc un outil de travail personnel permettant :

  • de filtrer les ressources web
  • de garder la trace de ses navigations sur le web
  • de stocker sous forme de signets
  • de classer et chercher dans ses marque-pages

Rejoignez notre communauté de veilleurs dans Diigo !




 Pearltrees

  • Pearltrees est un outil qui permet de cartographier le web en fonction de ses propres centres d’intérêts.
  • Il s’agit d’une alliance entre le mindmapping et le réseau social. Vous constituez ainsi un « arbre à perles » que vous pouvez organiser comme bon vous semble, et partager.

 

Quelques exemples :

 

Scoop-it est un outil au format « journal » qui évolue en temps réel en fonction d'un centre d'intérêt choisi, en suggérant des contenus à l'utilisateur. Il permet la veille et la publication.

  • C'est un outil participatif (interactions entre le créateur et sa communauté de lecteurs) : les lecteurs peuvent s'abonner. Le journal peut être partagé rapidement sur Twitter et Facebook par les lecteurs.

 

Quelques exemples :

 

  • Paper.li est un service permettant de créer un journal en ligne sur une thématique particulière, à partir de contenus postés sur Twitter et Facebook.

  • Le résultat prend la forme d’un quotidien en ligne : de pages avec articles (textes, photos, vidéos, etc.).  Ce dispositif de veille rend visible sa sélection de sources d’infos sous la forme d’une mise en page plaisante à consulter.

 

Quelques exemples :

 

C'est donc ensemble que l'on peut enrichir sa veille

 


Vers une communauté de pratique


Vers une communauté d'intérêt

 
  • diffuser des dossiers documentaires à destination des élèves
  • proposer des bibliographies, des sitographies
  • partager à l'aide d'outils thématiques et interactifs
  • animer des espaces de travail collaboratifs
  • disséminer vers les réseaux sociaux
 
 
  • produire des notes et des dossiers à destination des enseignants
  • proposer des formations internes sur de nouveaux outils à destination des collègues, voire de l'administration
  • enrichir l'information par un CMS
  • animer des espaces de travail collaboratifs
  • disséminer vers les réseaux sociaux

Diffuser les résultats de sa veille

Dossier réalisé par Stéphane Fontaine - janvier 2015

<< Retour

vers le haut