###site###,###chemin###, ###update###
Ministère de l'éducation nationaleCanopé le réseau de création et d'accompagnement pédagogiquesCanopé académie de Besançon

Enseigner… collaborer

L'environnement numérique, lié au développement des usages du Web, a pour conséquence des changements importants dans nos façons de travailler.

Participer, coopérer, collaborer : ces trois termes sont abondamment utilisés mais les idées qu'ils recouvrent, quoique proches, divergent. Dans tous les cas, l'activité et l'intelligence collective sont au cœur du dispositif d'apprentissage.

  • L'apprentissage coopératif est défini au préalable : chacun sait à quoi s'en tenir (rôles, organisation prévue par l'enseignant ou le formateur), et le résultat attendu est connu à l'avance.  Il s'agit d'une collaboration constructive qui correspond davantage à un apprentissage plus traditionnel.

  • L'apprentissage collaboratif requiert la capacité des acteurs à comprendre le point de vue de l'autre pour progresser. Le résultat n'est pas prévisible, il n'est jamais certain. Cette forme de travail semble plus utile pour les apprentissages non-fondamentaux, qui se prêtent davantage au raisonnement et à la réflexion.

Alors,Outils office ou Outils Google Apps ou ENT  ?

 

On doit se demander quels sont la place et le(s) rôle(s) de(s) l'enseignant(s) ? de(s) l'élève(s) dans ces nouvelles pratiques de classe ? l'apprenant et les  réseaux

  • Quel rapport aux autres
    Nous travaillons à la fois séparés et ensemble : seuls, en groupes ou en classes entières. Alors, comment suivre les élèves sans se perdre ?

  • Quel rapport au temps ?
    Nous pouvons agir en fonction d'un temps, moins linéaire et plus distendu, propice à l'individualisation. Alors, quand s'arrête le cours ?

  • Quel rapport à l'espace ?
    Nous vivons dans et hors la classe, seuls, en groupes ou en classe entière.  Alors, depuis où travaillons-nous ensemble ? avec des outils mobiles ?

  • Quel rapport à l'organisation ?
    Nous pouvons être réactifs en temps réel sans forcément  être ensemble.  Alors, comment prendre en compte les interactions entre apprenants, la co-construction des connaissances ?

 

Quelles formes de collaboration numérique ?

Traditionnellement, la relation pédagogique s'organise oralement entre l'enseignant et les élèves en classe et à l’écrit avec les devoirs écrits hors de la classe. A l’ère du numérique, les outils du web 2.0 viennent enrichir cette relation en apportant de nombreux supports.

Communication inter-personnelle
micro-blogmessagerie instantanéeemailforums
coopératif
participatif
coopératifcoopératifcoopératif
participatif
(a)synchronesynchroneasynchrone(a)synchrone
TwitterStatus.netGoogle talkHome live
Yahoo messengerMeebo
Laposte.netGmail
Hotmail
Google GroupsYahoo Groups
PHPBBPunBB

PlusPlus<-------------------------------------------------- Spontanéité ------------------------------------------------------- Moins

MoinsMoins --------------------------------------------------- Structuration pédagogique ------------------------------------> Plus
Essayez ces outils avec votre classe !

Twitter en primaire, en français, en philosohie…

Twittclasses francophones

Messagerie instantanée
en Espagnol (4ème)
Le jardin à palabres (primaire)

P@nse-Math (collège - lycée)


SOS Français (collège)

Réseautage social
partage de fichierspartage de signetspartage de documents
coopératif
participatif
coopératif
participatif
collaboratif
asynchroneasynchrone(a)synchrone
YoutubeDailymotionViméo
FlickrPicasaCommons Wikipédia
MyspaceFacebook
DeliciousDiigoGnolia
NetvibesYahoo bookmarksGoogle bookmarks
Google documentsGoogle wave
Zoho work onlineOffice live
SlideshareCalaméoScribd
Plus<-------------------------------------------------- Spontanéité ------------------------------------------------------- Moins
Moins --------------------------------------------------- Structuration pédagogique ------------------------------------> Plus
Essayez ces outils avec votre classe !
YouTube EDU

Suivi de stages
Ressources éducation

CRDP et TICE
B2i et SES (lycée)

1ère guerre mondiale (3ème)
Publication web - E-learning
blogsystème de gestion
de contenus
wikiplateforme
d'apprentissage
coopératif
participatif
coopératif
participatif
coopératif
coopératif
collaboratif
(a)synchrone(a)synchroneasynchrone(a)synchrone
Bloggerhaut et fort
OverblogSkyblog
WordpressDotclear
SpipGuppy
JoomlaDrupal
Zoho wikiGoogle sites
WikispacesMediawiki
DocuwikiPmwiki
ClarolineMoodle
DokeosOvidentia
Plus<-------------------------------------------------- Spontanéité ------------------------------------------------------- MoinsMoins
Moins --------------------------------------------------- Structuration pédagogique ------------------------------------> PlusPlus
Essayez ces outils avec votre classe !
Un jour mon prince me bloguera (6ème)

On ne nait pas internaute on le devient
Un SPIP pour et
par les élèves


Créer un site avec
des SEGPA

 

Pratique d'activités collaboratives et pédagogie ?

Chacun d’entre nous a sa propre façon d’apprendre, de comprendre et d’enregistrer l’information.  Il paraît alors d'autant plus évident qu’il faut placer nos élèves en situation d’apprendre avant de les placer en situation d’être évalués.

"Il me semble que le web 2.0 en effaçant la frontière entre auteurs et lecteurs désinstitutionnalise le savoir. Dans la philosophie du web 2.0, chacun est pourvoyeur d’information. Bien entendu, cela semble en complète contradiction avec l’école telle qu’elle se pratique où l’enseignant est celui qui distribue l’information et valide la façon dont celle-ci a été intégrée par l’élève. Mais ce modèle me parait obsolète à l’heure où les élèves peuvent en quelques clics accéder à un savoir insoupçonné par les enseignants. Dans un modèle d’éducation 2.0, l’enseignant n’est plus le “dealer” de savoir mais un expert en “savoir”, c’est à dire qu’il sait comment relier les savoirs entre eux, comment faire des liens entre les savoirs et comment cartographier le savoir."Cédric Lemery

vers le haut
  • La pédagogie de projet est une pratique de pédagogie active qui fait passer des apprentissages à travers la réalisation d'une production concrète. IDD TPE PPCP etc.
  • La pédagogie coopérative repose sur une philosophie de l'éducation qui met l'élève en situation vraie d'action, une situation où il peut exercer ses capacités, où avec le groupe il construit des réponses adaptées aux questions soulevées par la mise en œuvre de projets individuels ou collectifs.
  • En somme,  les activités collaboratives :
    • développent l'esprit d'analyse et la rédaction
    • développent des compétences transversales
    • développent l'autonomie
    • valorisent le travail personnel
    • s'adaptent à des rythmes d'apprentissage différents
    • favorisent la continuité dans l'apprentissage
    • favorisent l'engagement au groupe, la motivation
    • renforcent l'assimilation des connaissances en les liant à des expériences concrètes
    • maintiennent la communication entre enseignant et élèves
    • utilisent la sérendipité


La coopération comme modèle d'apprentissage

Array

Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration

Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations.

  • Recommandations pour enseignants
    Etre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet. Etre en réseau avec les collègues qui ont une même conception de la pédagogie, sans se limiter à leur propre discipline.

  • Recommandation pour créer des communautés de savoirs
    Développer des sites web, des outils libres (open source) et  des lieux dédiés pour promouvoir le stockage, l’échange et la création d’idées (…)
    NB l leur pilotage doit être similaire à celui de wikipédia, mais elles doivent être centrées sur l’intelligence créative construite au travers d’interactions coopératives.

 

Dossier réalisé par Stéphane Fontaine - mars 2010

vers le haut

Partagez votre expérience, donnez votre avis ...

François, 05-04-10 21:47 :
Bonjour,

Merci tout d'abord pour ce dossier et son effort de clarification et de classification des outils et des pratiques. Merci pour les diaporamas numériques proposés en liens.

Une petite question : vous définissez au début l'apprentissage coopératif et l'apprentissage collaboratif, mais ne définissez-vous pas initialement l'apprentissage participatif ?

Je dois dire par ailleurs que la classification n'est pas toujours évidente pour moi (tel outil est-il vraiment coopératif plutôt que collaboratif ? Ne peut-il pas être les deux ?).

Merci à vous.
Isabelle, 07-05-12 13:45 :
Merci pour cet aperçu global de l'impact des nouvelles technologies sur la pédagogie. Utilisées au mieux, elles ont effectivement un effet de stimulant pour une participation des publics aux apprentissages.

De "I can" à "We can", Du "Je" au "Nous", voilà la dynamique que nous proposons pour renforcer et stimuler la participation (citoyenne) au sein d'un groupe: une méthodologie pour développer un projet collectif citoyen.

Cet outil a été développé en co-construction avec 10 groupes de femmes précarisées; il convient aussi à un public scolaire.

L'outil "Du Je au Nous. Parcours, outils et perspective pour stimuler la participation citoyenne dans un groupe" est téléchargeable sur la plateforme interactive www.du-je-au-nous.be. N'hésitez pas à y laisser vos commentaires et/ou à y poser vos questions!

Bien à vous,

Isabelle De Vriendt, asbl Flora (Belgique)
 
 
Plan du site - Informations légales - Intranet - les fils RSS Canopé académie de Besançon Suivez nous sur Twitter (nouvelle fenêtre) partagez notre veille avec Diigo nos vidéos à regarder sur YouTube (nouvelle fenêtre) nos vidéos à regarder sur Dailymotion (nouvelle fenêtre)
Canopé académie de Besançon - 5 Rue des Fusillés - BP 1153 - 25003 Besançon Cedex - Tél : 03 81 25 02 50 - Fax : 03 67 10 10 03
Courriel : crdp@ac-besancon.fr © Canopé académie de Besançon - 2014