Accueil

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Les résistants face à la répression

Lien vers les ressources sur le même thème

Billet jeté du train qui le conduit vers Dachau par Louis Bavay, 18 juin 1944.

coll. Musée de la résistance nationale, Champigny.

Né en 1922, Louis Bavay est interné en tant que « détenu politique » à la centrale dʼEysses, à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Le 19 février 1944, une mutinerie éclate afin de favoriser une évasion collective. La répression est très brutale : 12 détenus sont condamnés à mort par une cour martiale et fusillés, tandis que les autres meneurs sont transférés à la prison de Blois. Le 30 mai, tous les détenus encore à la centrale dʼEysses sont livrés aux Allemands qui les transfèrent au camp de Royallieu à Compiègne où ils arrivent le 3 juin. Le 18 juin, ils sont intégrés dans un convoi de déportation à destination du camp de concentration de Dachau. Louis Bavay parvient à jeter un billet au passage du train « à destination de lʼAllemagne ». Il est transféré au camp dʼAllach où il est libéré le 30 avril 1945.