Accueil

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Communiquer pour faire savoir et faire réagir

Lien vers les ressources sur le même thème

« La Chanson de la Résistance »

citée par Sylvain Chimello

Editions Autrement, 2004

La Chanson de la Résistance

 

 

Paroles de Jean Nocher, sur lʼair dʼAu-devant de la vie (1933), paroles de Jeanne Perret et musique de Dim.

En novembre 1942, Jean Nocher écrit à la prison Saint-Paul à Lyon une chanson dédiée à ses camarades de détention et à ceux du fort Montluc. Cette chanson est reprise sur la radio de Londres en mai 1944

 

 

Ami, entends-tu dans la ville

Gronder le peuple souterrain ?

Déjà notre armée invisible

Marche au-devant de son destin…

 

Refrain

Debout amis, tous en avant

Et tous unis !

Il va renaître en combattant

Notre pays !

 

Tremblez, les vendus et des traîtres :

Le glas justicier sonne là-haut.

Pour les assassins et leurs maîtres,

Déjà nous plantons les poteaux…

 

Quʼont-ils fait de toi, douce France ?

Un bagne, une immense prison.

Voici l'heure de la délivrance :

Le temps proviendra des chansons…

 

Et liberté, liberté chérie,

Les lâches ont voulu te bannir.

Mais nous te vouons notre vie :

Tu nous ouvriras lʼavenir…

 

Tes fils tʼont tout donné, patrie.

Ils combattent dans un tombeau.

À la torture, ils te sourient.

Demain, le monde sera si beau !

 

La vraie république nous appelle,

Espoir du peuple triomphant.

La victoire, en ouvrant ses ailes,

L'offre au berceau de nos enfants…

 

Allons au-devant de la vie.

La paix renaît avec le jour.

Le monde nouveau, ô ma mie,

Sera le fruit de notre amour.

 

 

Extrait de Sylvain Chimello, La Résistance en chantant 1939-1945,

Éditions Autrement, 2004, page 150.