Accueil Doc'TICE Maîtriser sa présence en ligne, une compétence à enseigner

Maîtriser sa présence en ligne, une compétence à enseigner

Aujourdʼhui, plus que jamais, il est essentiel de comprendre lʼenvironnement informationnel dans lequel nous agissons : lʼévolution des modèles économiques du web conduit fréquemment lʼinternaute à échanger des données personnelles contre des services : médias sociaux, applications web requérant la communication des données personnelles... Cette tendance qui se développe, notamment avec le web applicatif et lʼInternet des objets, accroît les possibilités de ciblage comportemental et confère une valeur économique accrue aux données personnelles.

 


 

Dans le même temps, les médias sociaux du web tiennent lieu de nouvelle place publique. Ils constituent un espace d'échange des idées et des savoirs. Déposer des messages sur les forums,  publier, partager des contenus sur les plateformes sociales, suppose d'y agir en "honnête-homme numérique". Se comporter en citoyen responsable dans un environnement où la donnée et le monde physique co-existent, tout en maîtrisant les compétences du lire/écrire (littératies) associées au numérique, sont désormais un véritable apprentissage qui s'acquiert dans la pratique et dans la durée.

 

 

 

La médiologue Louise Merzeau indique quʼune telle éducation ne peut se concevoir quʼimmergé au sein des environnements numériques. Cʼest la nature même des technologies qui impose ce type dʼenseignement. Les outils, les plateformes numériques, en perpétuelle évolution demandent à être pris en main, en intégrant forcément un temps de tâtonnement. Les élèves, guidés par leurs professeurs, doivent donc utiliser les différents services et outils, sʼen imprégner régulièrement et être placé dans une démarche constructive et sur le long terme. Reste à déterminer ce qui concrètement peut sʼapprendre et à mettre en place en place des situations pédagogiques adaptées.

 

 

Ainsi, renseigner un profil sur un média social ou sur un site proposant un service est une compétence complexe. Lors de la construction de séquences pédagogiques certains enseignants intègrent la construction de profils sur les médias sociaux par les élèves. Les exemples dʼune classe de 4eme de l'académie de Besançon qui édite la page Facebook de Guy de Maupassant ou de lʼadaptation du Père Goriot sur le même média social, montrent quʼil est possible dʼaborder la question de lʼidentité numérique tout en traitant les programmes.

 

 

Profil dʼune twittclasse

 

 

Une fois le profil élaboré, il est important de pouvoir gérer sa e-réputation. Une fois encore, les outils numériques sont à disposition des élèves et des enseignants. La ville de Paris met en ligne le site “soyez net sur le net” pour tester sa capacité à maîtriser son image sur les principales plateformes sociales du web. Pour garder le contrôle et se prémunir des intrusions, comme évoqué dans les dans ce clip de prévention, Master your reputation propose 5 quelques règles simples.

 

 

Par ailleurs, lʼutilisation des médias sociaux à l'école, comme dans les twittclasses est un moyen dʼéduquer dans la durée aux usages du numérique. Enfin, lʼécriture à plusieurs mains, à lʼéchelle dʼune classe, sur les médias sociaux est aussi lʼoccasion de pratiquer le travail en collaboration entre élèves et professeurs et ainsi de développer de nouvelles compétences de lecture et dʼécriture associées au numérique.

 

Retrouvez les autres articles de la thématique

 

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Médiateur documentaire transmédia

Canopé académie de Créteil