Accueil Doc'TICE Le portfolio : dossier personnel d'activités et de compétences

Le portfolio : dossier personnel d'activités et de compétences

1. Le portfolio dans le domaine éducatif : définition et objectifs ?

C'est un dossier personnel structuré et alimenté au cours d'un apprentissage ou d'une formation et qui doit témoigner des activités et productions réalisées, des documents consultés et des compétences acquises. Le portfolio sert à apprendre en faisant (apprentissage par compétences) et à rendre compte - régulièrement - de ce qui est appris.

open_folder

 

Avec le développement des TIC, le portfolio devient un élément central de l'EPA (Environnement Personnel d'Apprentissage) et un outil essentiel de valorisation de son dentité numérique dans un cadre professionnel.

Enfin, le portfolio numérique offre le grand avantage d'être un work in progress dont le contenu est constamment mis à jour, pouvant devenir à tout moment un "produit fini", communicable à une date donnée.

2. Comment réaliser un portfolio ?

Plusieurs tâches courantes contribuent à la création d'un portfolio :

- Organiser une arborescence documentaire en fonction des objectifs d'apprentissage et de formation : dossiers, sous-dossiers, types de documents.

- Pour construire cette arborescence, on peut éventuellement s'aider d'un logiciel de carte heuristique comme Freemind.

- S'informer méthodiquement et régulièrement sur les contenus et les domaines de compétences visés (travail de « veille documentaire », individuel ou mutualisé).

- Recueillir et produire des documents, les classer, les analyser et les annoter pour se les approprier et constituer ainsi son corpus documentaire personnel.

- S'en approprier le contenu et anticiper à sa communication, sachant que le portfolio n'a pas forcément vocation à être communiqué intégralement au professeur ou au formateur (un tri peut être effectué en fonction des objectifs fixés et des « vues  » peuvent en être extraites).

- Le portfolio est enfin communiqué, en distinguant soigneusement - en fonction des outils utilisés (voir ci-dessous) - le droit de lecture seule et le droit d'écriture (pertinent si l'on est dans une démarche d'évaluation) : par un lien ou un permalien public (dans ce cas il est visible par tous) ou en donnant le droit d'accès à une personne (en indiquant par exemple son courriel dans un partage Dropbox - mais dans ce cas cette personne a aussi les droits d'écriture sur le contenu).

Objectif : en faire un outil de valorisation de son travail personnel, ce qui n'exclut pas la valorisation de compétences collectives (ex. contributions sur un réseau social, sur un forum ou sur une plateforme d'écriture collaborative).

3. Avec quels outils, pour quel contenu  ?

Le portfolio peut être réalisé avec tous types d'outils permettant d'effectuer les quatre tâches courantes qui structurent son environnement personnel d'apprentissage : Lire / Organiser / Produire / Communiquer.

On peut créer son portfolio, pour commencer, tout simplement en organisant l'arborescence de ses données sur son disque dur...

Exemple de dossiers pour poser l'architecture d'un portfolio :

- Présentation biographique/itinéraire professionnel/parcours individuel.

- Notes de lecture.

- Documents (textes, fichiers multimédia), classés eux-mêmes en dossiers thématiques.

- Notes de cours.

- Compte rendu d'activités.

- Exercices.

- Etat des compétences acquises.

etc.

Ne pas négliger bien sûr les productions individuelles, qu'elles soient textuelles ou audiovisuelles (on peut facilement s'enregistrer avec des logiciels libres comme Audacity).

Le portfolio doit favoriser aussi le développement de pratiques réflexives, collaboratives et le réinvestissement des savoirs informels ("savoirs-être" ou "compétences sociales" : soft skills) en plus des savoirs formels (académiques/professionnels).

 

edu_portfolio

4. Le portfolio : pour qui ?

- Pour le professeur ou le formateur : le portfolio peut servir à regrouper un état de ses activités professionnelles (cours, supports de présentation, publications, formations suivies, etc.).

- Pour l'élève ou pour l"apprenant : le portfolio peut devenir un élément de continuité éducative qui le suivra tout au long de sa scolarité. Communiqué ou "connecté" à ses professeurs ou à ses formateurs, via une plateforme collaborative ou dans un espace numérique de travail (ENT), il devient un support de travail durable (individualisé et personnalisable) et un outil d'évaluation formative.

 

La plupart des outils en nuage (cloud computing) donnent une idée des fonctionnalités d'organisation pour créer un portfolio (avec toutes les précautions nécessaires liées à la protection et à la confidentialité des données personnelles)  :

Outils généralistes

- Applications Google :

https://docs.google.com/

- Dropbox :

https://www.dropbox.com/

- Evernote :

https://evernote.com/

Outils spécialisés

- Eduportfolio :

http://eduportfolio.org/

- Mahara :

https://mahara.org/

- DoYouBuzz (CV numérique) :

http://www.doyoubuzz.com/fr/

A noter que pour les personnes utilisant une plateforme de formation à distance (comme M@gistère pour les enseignants), une solution de portfolio est directement accessible dans l'espace de travail.

 

Ressources complémentaires

Dominique-Alain JAN, Un focus sur le e-Portfolio : usages pédagogiques de Mahara (conférence sur le site de l'ESEN - 2013)

Compte rendu sur Eduscol

L'exemple du cahier numérique d'histoire des arts : dossier Eduscol

Educaguide sur le e-portfolio