CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse

Télémaque

Du carnet de voyage au récit de voyage

consulter la bibliographie

Du carnet de voyage au récit de voyage

"Le récit de voyage pourrait être à la source même de la littérature. Le voyageur, rapportant ce qui lui est arrivé et décrivant des terres et des mers inconnues, s'instituerait comme le premier narrateur. Oral ou écrit, le temps du récit reste un moment privilégié du voyage. Il en est l'étape finale, celle de sa mémoire. Elle offre au lecteur l'occasion de partir à son tour. Le voyage se prolonge alors dans la métaphore classique de la lecture considérée comme parcours à travers les livres et la bibliothèque." (Voyage et littérature - gallica.bnf.fr)

Plusieurs entrées sont possibles : voyages intérieurs, explorations, récits maritimes ou d'aventures, journaux de bord, carnets de route, carnets d'illustrateur…
Afin de ne pas reproduire le travail qui a déjà été fait sur les récits initiatiques, nous avons décidé de ne pas traiter le thème du voyage intérieur. Les autres entrées permettront mieux en outre de diversifier les genres en abordant aussi bien les documentaires que les fictions.

On peut explorer un espace imaginaire ou un espace réel, ce qui permet d'introduire des genres très différents : fiction, documentaire, journal de bord, carnet de voyage, carnet d'illustrateur, album ou roman, liens avec des sites internet…
Les pistes proposées dans cette fiche concerneront essentiellement les deux genres "carnet de voyage" et "récit de voyage". Les ouvrages documentaires indiquées dans la bibliographie pourront être utilisés pour croiser les lectures avec les apports scientifiques, historiques, techniques, géographiques…

Certains ouvrages (tel L'héritier du désert de Evelyne Brisou-Pellen) peuvent être des passerelles, au niveau du collège, vers des romans de littérature générale qui sont des récits de voyages (par exemple ceux de Le Clézio, Kerouac, Conrad, Jules Verne, Monfreid, Steinbeck, London, Kessel, Monod, Lacarrière, David Neal... )
Pour les petits, on pourra rechercher des thèmes de voyages adaptés, proches d'eux, des ouvrages dont le sujet peut focaliser leur intérêt.

Objectifs :

Découvrir un genre littéraire
Changer les représentations du monde environnant
Se situer dans l'espace et dans le temps, appréhender d'autres époques, cultures, coutumes, mentalités
Développer l'imaginaire
Pratiquer des recherches documentaires sur différents supports

Définition :

Quête ou exil, découverte au jour le jour ou recomposition d'un souvenir, le récit de voyage et le carnet de voyage évoquent le déplacement d'un lieu à un autre, un espace ou un milieu à explorer, un départ et souvent un retour, inscrits dans une durée déterminée. Pour garder le souvenir d'un voyage, on en fait le récit, on en montre des photos, des images dessinées sur le vif, des collections d'objets… L'écriture de ce voyage est l'occasion de faire découvrir au lecteur les impressions ressenties ; elle incite à confronter le rêve à l'expérience, c'est une invitation à l'évasion.

Matériel :

Des titres de la bibliographie correspondant aux carnets de voyage et aux récits de voyage, quelques intrus et des livres documentaires sur les mêmes thématiques.

Pistes d'activités 

L'entrée dans la définition du genre pourra se faire à partir des carnets de voyage (entrée par l'image), ensuite on abordera le récit et les croisements avec les autres disciplines.

Tris

Découvrir et distinguer les critères de reconnaissance de chaque genre et effectuer un tri :
- le carnet (petits croquis ou dessins accompagnés de texte et dispersés dans la page qui incitent souvent à une lecture éclatée)
- le récit (roman illustré, BD ou texte seul qui proposent une lecture linéaire)
- les ouvrages (intrus) qui ne correspondent à aucun des deux genres

Distinguer les récits qui s'appuient sur un voyage réellement effectué et les récits d'imagination, entièrement fictionnels (Les derniers géants) :
- repérer les éléments qui renvoient à une réalité documentaire ou ceux qui évoquent un monde imaginaire

Argumenter les tris

Analyse de la forme et du contenu de chaque genre :

- Repérer les étapes du voyage (départ, retour…), ses caractéristiques
- R éfléchir à ce qui a changé pendant, et après le voyage
- Relever les termes relatifs au voyage et au déplacement, aux sensations et aux émotions éprouvées
- Remarquer les techniques d'illustrations particulières aux carnets de voyage (aquarelle, crayon, croquis, carte…). Il s'agit de dessins pris sur le vif qui s'apparentent à la photogaphie, avec le souci du détail, le désir de représenter le réel le plus fidèlement possible ; comparer avec d'autres illustrations d'albums.
- S'intéresser au point de vue représenté : le carnet ou le récit de voyage ne sont pas des catalogues exhaustifs ; repérer où se situe l'auteur, à travers les photos, les dessins, les textes et relever les éléments qui indiquent son implication personnelle (Un train pour chez nous, Carnets d'Orient).

- Repérer les choix qui sont faits, liés à ce point de vue étroit (choix esthétiques, critiques, humanistes...)

- Aborder la notion de point vue à partir des cadrages (les photos d'enfants sont parfois étonnantes car ils réalisent des cadrages à leur hauteur

- Observer que la représentation photographique oblige à faire des choix dans ce qu'on veut montrer, à s'arrêter.

- Rechercher la marque d'énonciation personnelle (récit en "je", récit à la troisième personne, clins d'œil au lecteur…)

- Remarquer l'alternance de graphies différentes ( italique, manuscrite…) dans le carnet de voyage ou la BD (Voyage au Sahara, Carnets du Monde, Carnets d'Orient). Comparer avec d'autres livres documentaires qui ne sont pas des carnets de voyage (La terre racontée aux enfants).

- Relever les passages descriptifs : remarquer qu'ils sont soit au service de l'intrigue dans le roman ou la BD (pour souligner la dramatisation ou les difficultés rencontrées) soit artistiques dans le carnet de voyage (notes et images consignées au jour le jour, en fonction des émotions ressenties)

- Repérer l'information, voir comment elle est organisée

- Analyser le ton utilisé : positif et enthousiaste, avec la volonté d'aller jusqu'au bout (Charcot et son Pourquoi-Pas ?). L'objectif est de donner envie au lecteur de partir, de découvrir un autre milieu, de partager l'expérience de l'auteur.

- Comparer les récits qui présentent une neutralité journalistique et ceux qui mettent l'accent sur le ressenti, l'émotion.

- Comparer avec des guides de voyage : repérer les différences dans le traitement de l'information.

Autres pistes de réflexion et de recherche

Rechercher toutes les raisons, les motivations qui peuvent pousser à voyager, à partir.
Les lister, puis chercher des œuvres (albums ou romans) qui les illustrent ; les enfants pourront proposer par exemple :
- raisons professionnelles (voyages d'explorateurs, journalistes, reporters…)
- nécessité (exode, fuite, guerre…)
- curiosité personnelle, spirituelle
- découvertes scientifiques
- goût de l'aventure
- exploits sportifs, le dépassement de soi (voyages de l'extrême)
- tourisme
- exploration photographique

Activités de production

- Transformer un guide de voyage en carnet de voyage ou inversement.
- Transformer un récit en carnet de voyage ou inversement.
- Inventer un carnet de voyage personnel : demander aux enfants d'exprimer leur rêve extrême profond.
- Travailler la technique du carnet de voyage (texte-graphies-illustration) : par exemple, sur le thème de sa propre ville, chercher des éléments qui la caractérise et effectuer un montage.
- Sur le principe des atlas de François Place (Atlas des géographes d'Orbae), chercher un nom imaginaire et inventer une histoire associant texte et image.

- Aborder un travail d'écriture avec le souci de décrire ses impressions, le ressenti intérieur, les émotions (poèmes, journal…).
- Rédiger la liste de tout ce qu'on peut emporter en voyage et à partir de cette liste, réaliser une collection ou un texte.
- Écrire pour donner des conseils aux voyageurs.
- Faire le portrait du voyageur.
- Observer, comparer, reproduire et imaginer des cartes géographiques anciennes, actuelles.
- À partir d'une carte (routière, carte du ciel…), imaginer et tracer des itinéraires, inventer une histoire en s'aidant des éléments de la carte comme d'une trame.
- À la manière de Monsieur Rouge fait ses valises (BD sans texte), élaborer un catalogue des pays visités, réels ou imaginaires.

Le récit de voyage est un genre littéraire qui appelle aussi le collage : en rechercher des exemples, en imaginer d'autres (juxtaposition de fragments, de prises de notes…

Croisements avec les sciences, l'histoire, la géographie, l'art…

- Rechercher des récits d'aventures qui décrivent des milieux naturels (désert, glace, monde sous-marin…
- Repérer les nouvelles connaissances géographiques et scientifiques qu'ils permettent d'aborder (Zélie Nord-Sud).
- Compléter les recherches à partir d'un corpus de livres documentaires.
- Comparer le traitement de l'information par rapport au carnet ou au récit de voyage.
- Mettre en perspective des livres documentaires avec des découvertes scientifiques.
- À partir des ouvrages proposés, faire des recherches en sciences et techniques (transports).
- Faire des recherches en histoire : analyser les apports des voyages (par exemple les croisades, les invasions…) ; apports culturels, artistiques, techniques…
- Pour chaque domaine, lister le thème, le type d'apport (scientifique, technique, historique…).
- Rechercher à travers les récits quelles étaient les représentations du monde à une époque donnée et leurs évolutions.
- Appréhender les héritages issus des échanges entre les différents continents (produits quotidiens, langue, usages, habitudes alimentaires…).
- Établir des parallèles avec les œuvres d'art : lumière différente, sujets spécifiques en fonction de l'origine, du lieu (Gauguin, Le Douanier Rousseau…).
- Voyage à travers l'art culinaire (Une cuisine grande comme le monde). Une collection chez Syros allie un conte et une recette de cuisine.
- Voyage à travers les chansons (dernier album de Brigitte Sourisse Voyage).

Prolongements

- Constituer une boîte à trésors, des collections d'objets glanés au cours de voyages, sorties, visites… (feuilles, pierres, coquillages) en fonction des déplacements en ville, à la campagne, à la mer… (collection de cœurs de Frédéric Clément - voir l'adresse du site ci-dessous).

- Collectionner des sables, des échantillons de terre. Leur attribuer des étiquettes et les relier à une grande carte géographique.

- Collectionner "ce qui ne se voit pas" : des impressions, des traces imaginaires. Que rapporte-on comme représentation de son voyage ?  Lorsque les souvenirs ne sont pas matérialisés, il peut devenir nécessaire d'écrire, de dessiner.

- Imaginer des lectures à emporter pour un voyage : en fonction d'une destination, associer un livre.

- Rechercher des déplacements à travers des univers sonores (par exemple les fontaines dans la ville).

- Voyage à travers les peintures.

- Rechercher des livres qui présentent des cartes postales, des timbres, pour aborder le thème de la correspondance.

- À partir de vraies cartes postales, de timbres, d'enveloppes, en rechercher la provenance géographique.

- Déboucher sur des activités de correspondance (mail art)

- Utiliser la forme de Le tour de la France par deux enfants pour mettre en place un travail interactif sur internet. Établir une correspondance et recenser les lieux "visités".

- Effectuer des sorties (musée de la marine, châteaux…)

Recherche de sites internet sur le thème

Par exemple :

L'expédition de Jean-François de Galaup de Laperouse
C'est en 1785, alors qu'il est nommé Capitaine de Vaisseau à 40 ans, que Louis XVI lui confie une expédition autour du monde destinée à compléter les récentes découvertes de Cook. Le site rend compte de l'expédition et de la route des frégates françaises La Boussole et l'Astrolabe (carte et chronologie)

Découvrez l'Afrique à travers les récits des voyageurs.
900 volumes de textes, 30 titres de revues, 80 cartes venant des collections imprimées de la BnF, 20 heures d'enregistrements sonores des fonds du Musée de la parole et du geste et 6500 photographies issues des fonds de la Société de géographie.
Ce site s'enrichira de nouveaux documents tout au long de l'année 2002 ( textes et revues, cartes, estampes, manuscrits).

Etonnants voyageurs : En lien avec le festival de Saint-Malo qui a lieu tous les ans au mois de mai.
Depuis sa création en 1990, le festival Etonnants Voyageurs s'est affirmé comme un rendez-vous incontournable pour tous les amoureux de la littérature. Le souhait d'Etonnants Voyageurs, de part ses échanges avec des écrivains du monde entier, a toujours été aussi de porter à l'étranger une certaine idée de la littérature, faisant de Saint-Malo le cœur d'un vaste réseau.

Sur le site de l'illustrateur Frédéric Clément,
une collection de cœurs glanés selon l'humeur et le temps : cœurs de Tanger, de Paris, de Tokyo, de Marrakech ou de Louxor…

Les enfants de la Baleine blanche :
L'association organise des expéditions maritimes avec des équipages d'enfants.
Les "baleineaux" témoignent de leurs aventures en réalisant des livres. Place à l'expression sous toutes ses formes : écriture, photo, vidéo, dessin. À travers l'observation d'espèces animales, la rencontre avec les gens, les enfants tentent de mieux comprendre le monde qui les entoure. Ils affirment les valeurs de citoyenneté, de tolérance et d'ouverture au monde, défendues par la Baleine Blanche.

Fiche élaborée dans le cadre du Comité de lecture Télémaque, rédigée et mise en ligne par Chantal Bouguennec le 04/07/2002

consulter la bibliographie

© Académie de Créteil/CRDP/Télémaque - 04/07/02 contact
FICHES PÉDAGOGIQUES Accueil Télémaque Accueil CRDP accueil du site académique