Aller au menu Aller au contenu
Retour à la page d'accueil du site Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon Retour à la page d'accueil du site Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon Lien vers le site du ministère de l'Éducation nationale (nouvelle fenêtre) Retour à la page d'accueil du site Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon

Dessin

Crayon, plume, encre, papier, etc.

Le dessin utilise de nombreux outils et techniques ; les œuvres de Jean-Michel Petit en donnent une illustration toute personnelle.

Pas de crucifixion sans croix : cette constatation est-elle le point de départ de la démarche de l’ artiste ?

Jean-Michel Petit a choisi de révéler comment quatorze peintres, qu’il a lui-même sélectionnés à travers différentes époques, ont conçu le chevalet du supplice, symbole fort, au-delà de tout prosélytisme, d’un des fondements de notre culture collective.

Par la science et la technique, la mine de plomb du dessinateur défait les chefs-d’œuvre, désacralise l’image de dévotion, qui se réduit à une marque « déposée », celle des artistes concepteurs. Un jeu sur les mots ramène la « déposition » du crucifié à la mise au sol du support du sacrifice. C’est d’une manière ludique et légère que chaque planche nous invite à gravir le Golgotha : dans cette dissection de la Passion, la chair, manifeste et pathétique, est absente, le sujet-même du tableau occulté. Curiosité et précision, dignes des travaux des Encyclopédistes, mettent ainsi à distance le vivant, réaliste et expressif.

Voir les œuvres

Imprimer cette page

Atelier Canopé 71 – Mâcon - 2, rue Jean Bouvet - 71000 Mâcon
Tél. : 03 85 21 02 30 - Fax. : 03 85 38 20 74 - Courriel : contact.atelier71@reseau-canope.fr

©  Réseau Canopé | Réalisé sous SPIP
Mentions légales

Interface privée