Aller au menu Aller au contenu

Gestion des fichiers


Mise à jour mars 2010

 Description

Les modèles mécaniques

Le disque dur d’un ordinateur est une boîte sous vide comportant jusqu’à 5 ou 6 plateaux et un système de lecture écriture.

Les têtes commencent à inscrire des données à la périphérie du disque (piste 0), puis avancent vers le centre. Les données sont organisées en cercles concentriques appelés « pistes », créées par le formatage de bas niveau. Les pistes sont séparées en quartiers (entre deux rayons) que l’on appelle secteurs, contenant les données. L’organisation et l’utilisation de ces secteurs permettent une sauvegarde rapide et sûre des données (elles ne sont en aucun cas enregistrées les unes à la suite des autres).
Pour faire simple, chaque fichier du disque dur est repéré dans un index (table) qui indique le premier secteur contenant les données du fichier. La fin du secteur indique les références du secteur suivant, jusqu’à la fin du fichier. Lorsqu’on efface un fichier, on supprime simplement sa place dans l’index. Ceci permet à des logiciels spécialisés de restaurer les fichiers détruits par mégarde.

Les disques peuvent être partitionnés : séparés en plusieurs parties, sur certains ordinateurs on a ainsi un disque pour le système et les programmes, et un disque pour les données (alors que l’unité centrale ne contient qu’un disque dur).

Les modèles à mémoire flash (ssd)

Nouveau venu dans le stockage de données informatiques, le disque dur ssd (Solid State Disk) a le même aspect extérieur que les disques durs classiques et la même interface, mais est composé de plusieurs "puces" de mémoires flash. Le même type de mémoire que l’on trouve dans les appareils photo et autres téléphones portables.
Plus rapides, totalement silencieux et plus économe en consommation électrique, ces modèles récents sont malheureusement de moindre capacité et bien plus cher au rapport prix/capacité de stockage.

Haut de page

 Gestion des disques

Par un clic droit sur l’icône du poste de travail, il est possible de choisir l’option Gérer qui ouvre un utilitaire « système de gestion de l’ordinateur ».
Cet utilitaire comporte différentes parties dont :

Gestionnaire de périphériques = liste de tous les éléments à l’intérieur ou connectés à votre ordinateur : vous pouvez retrouver à cet endroit les périphériques mal installés.

Défragmenteur de disque = un outil qui permet de rendre les secteurs d’un même fichier les plus proches possible (et ce pour tous les fichiers)

Gestion des disques = un outil qui permet de gérer vos espaces disques (formater une partition, changer la lettre des lecteurs…)

« Exercice 4 » : ouvrir cet utilitaire et parcourir ses options
Haut de page

 Dossiers particuliers

Les fichiers sont regroupés dans des dossiers. Sous Windows il existe des dossiers spéciaux jouant un rôle particulier. On peut citer :

Enfin un dossier « Bureau », au fonctionnement spécial, qui contient tous les raccourcis et fichiers qui sont affichés sur votre bureau.

« Exercice 5 » : repérer et se déplacer dans ces différents dossiers
Haut de page

 Gestion de fichiers

Vos fichiers doivent être retrouvés facilement. Pour cela il est important de créer les dossiers nécessaires permettant ce rangement (par exemple, année 2006-2007…). Mais, même si le système d’exploitation de votre ordinateur l’autorise, il est fortement déconseillé d’utiliser des caractères spéciaux (lettres accentuées, parenthèses, espaces …) dans les noms de fichiers ou de dossiers :

Une mauvaise manipulation étant toujours possible, il est important de faire des sauvegardes régulières de vos documents, de vos photos… Une sauvegarde, c’est placer tous ses fichiers sur un support différent du support habituel, dans un autre lieu.

Exemples :

  • sur une clé USB réservée à cet effet (elle est débranchée après sauvegarde) ;
  • sur un cédérom réinscriptible ;
  • sur le disque dur d’un autre ordinateur (au collège, à la maison) et sur lequel vous ne travaillez pas à vos fichiers ;
  • sur un espace disque sur internet (en cas de connexion à haut débit).

Pour des fichiers très importants, il est conseillé de faire deux sauvegardes (supports différents ou modes différents) : les jours pairs sur un élément, les jours impairs sur l’autre. En cas d’incident grave on est sûr de récupérer ainsi le travail de la journée précédente.

Une sauvegarde par trimestre de ses fichiers sur un cédérom non réinscriptible permet aussi de conserver ses données au fur et à mesure de leur création. Attention, les supports cédérom à graver ne sont pas des supports définitifs : les résines les constituant ne résistent pas au temps (5 années environ).

En cas de travail sur différents lieux avec les mêmes fichiers, il est possible d’utiliser des logiciels de « synchronisation » de dossiers qui permettent de ne conserver que la dernière version du fichier (FullSync par exemple).

D’autres utilitaires permettent de nettoyer les fichiers temporaires ou les éléments inutiles de la base de registre d’un ordinateur.
CCleaner est un de ces utilitaires. Vous trouverez en bas de page un document résumant son installation.

Haut de page

 Téléchargement des documents

OpenDocument Textgestion disque dur (OpenDocument Text 247.2 ko)
PDFgestion disque dur (PDF 289.8 ko)
OpenDocument TextCcleaner (OpenDocument Text 463.3 ko)
PDFCcleaner (PDF 234.4 ko)

Haut de page

 

 

Imprimer cette page

 

 
Haut de page

Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon - 3, avenue Alain Savary - CS 21390 - 21013 Dijon Cedex
Tél. : 03 80 73 85 00 - Fax : 03 80 73 85 18 - Courriel : crdp@ac-dijon.fr

© Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon - Pôle infomédia 2010 | Réalisé sous SPIP

Interface privée