Aller au menu Aller au contenu

Réaliser une prise de son qualité

Mise à jour décembre 2011

Dans l’article "Enregistrements sonores et formats audios", a été évoqué l’enregistrement simple de la voix avec un dictaphone. Dans l’article présent, il est question de l’enregistrement audio en général auquel les enseignants et les élèves peuvent avoir recours lors de présentations de cours, d’exposés, de compte rendus de voyages scolaires, de travaux personnels encadrés, etc. La captation du son brut est la première étape, la qualité et les conditions de sa réalisation sont donc déterminantes pour l’intégration du document sonore dans un objet multimédia, une vidéo ou encore une page web.

 Conditions d’une prise de son

Le son immatériel et éphémère (de l’air mis en vibration : voix, bruit, musique, ambiance) est de l’énergie. Cette énergie peut être captée par la membrane d’un microphone qui va la transformer en énergie électrique. Le courant électrique produit est transmis à un enregistreur numérique qui va la convertir en signaux numériques qui seront stockés dans un fichier sur un support (carte compact flash, disque dur).

On peut décliner trois conditions préalables la prise de son :

  1. le choix du microphone
  2. le placement du microphone par rapport à la source à enregistrer
  3. la qualité (précision) du microphone

Si les deux premières peuvent être satisfaites facilement la troisième dépend du budget alloué au microphone.
On peut réaliser aujourd’hui des enregistrements audio de très bonne qualité sans avoir recours à des systèmes très coûteux qu’utilisent les professionnels. Les enregistreurs numériques portatifs sont très pratiques et leur nombre ne cesse d’augmenter ce qui permet de les trouver à des gammes de prix raisonnables.

 Choix du type de microphone

On peut dégager deux types de situations de prise de son :

  1. La source sonore est ponctuelle et est émise dans un environnement plutôt calme : une personne parle ou un objet émet un son bien localisé. Exemple : on enregistre un chant d’oiseau dans un lieu isolé, un musicien seul dans une pièce …
  2. La source sonore est « large » et agit comme un panorama sonore. Exemple : on enregistre une ambiance urbaine : il n’y a pas de son qui se détache en permanence mais un ensemble de sons de provenances diverses, avec de temps à autres un son plus dominant se déplaçant dans l’espace.

A partir de ces remarques, on propose le tableau ci- dessous qui va décrire les types de microphones à utiliser pour réaliser la meilleure prise de son possible.

Type de microphoneCaractéristiquesIllustration de la directivité théorique
Omnidirectionnel En théorie, le microphone peut capter le son dans toutes les directions.
Unidirectionnel cardioïde Favorise la prise des sons émis par l’avant du micro.
Unidirectionnel hypercardioïde La directivité est renforcée vers l’avant avec un risque de captation de sons venant de l’arrière.

  Principales technologies des microphones

TechnologieCaractéristiquesType d’utilisation
Le micro dynamique Très robuste, ne craint pas l’humidité. Prise de son de proximité. Existe en omni directionnel ou cardioïde. Prise de son très près de la source : interviews, chant, théâtre. Prix abordable
Le micro électret Fonctionne avec une pile (de 1.5 à 9 volts). Peut se trouver sous forme miniature. Craint l’humidité. Disponible dans toutes les directivités. Disponible dans toutes les directivités. Éviter le micro bas de gamme qui souffre d’un bruit de fond assez important. Permet en moyenne gamme de réaliser de bonnes prises de son.
Le micro électrostatique Très grande fidélité de reproduction. Craint l’humidité. Disponible dans toutes les directivités. Réservé à la prise de son en studio. Prix élevé.

  Enregistreurs numériques autonomes

Pour les projets réalisés dans le cadres d’activités scolaires, le plus simple est sans doute de porter son choix vers un enregistreur autonome qui possède ses propres micros. Le tableau ci-dessous propose quelques modèles dont la prise en main est aisée et la réalisation d’enregistrements de qualité tout à fait honorable.

VisuelModèle CaractéristiquesPrix approximatif Juillet 2010
Palmtrack

Marque Alesis

Enregistre au format MP3 ou WAV. Possède 4 micros (électrets) stéréos omnidirectionnels intégrés. Fréquences d’échantillonnage 44.1/48 Khz. Sauvegarde sur carte SD. Fonctionne sur batterie. Liaison USB. 140 €
Microtrack 2

Marque M-Audio

Enregistre au format MP3 ou WAV. Couple de Micros stéréos (électrets) amovibles. 2 Entrées Micros Externes. Fréquences d’échantillonnage 441./48/96 Khz 24 bits.Sauvegarde sur carte SD. Fonctionne avec batteries Lithium. Liaison USB2 155 €
DR 07

Marque Tascam

Enregistre au format MP3 ou WAV. Micros stéréos (électrets) intégrés. Fréquences d’échantillonnage 441./48 Khz. Sauvegarde sur carte SD 2 Go. Fonctionne avec piles alcalines ou batteries NiMH. Liaison USB2. 155 €
H4N

Marque Zoom

Enregistre au format MP3 ou WAV. Couple de micro stéréo X/Y (électrets). Enregistrement possible sur 4 canaux (Micros intégrés + deux micros externes).Fréquences d’échantillonnage 441./48/96 Khz.Sauvegarde sur carte SD. Fonctionne avec piles alcalines. Livré avec logiciel Cubase LE. Liaison USB2. 350 €

 

 

Imprimer cette page

 

 
Haut de page

Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon - 3, avenue Alain Savary - CS 21390 - 21013 Dijon Cedex
Tél. : 03 80 73 85 00 - Fax : 03 80 73 85 18 - Courriel : crdp@ac-dijon.fr

© Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon - Pôle infomédia 2010 | Réalisé sous SPIP

Interface privée